• (*⌒▽⌒*)θ~♪ --- (*⌒▽⌒*)θ~♪ !!

     

     

     

     

     


    Accident entre un oiseau et un motard

    Un motard fonçait sur sa moto sur une route déserte quand il se trouve nez à nez avec un petit moineau. Il fait tout ce qu'il peut pour éviter le malheureux oiseau, mais, rien à faire, la collision est inévitable !
    Il voit, dans le rétroviseur, la malheureuse petite bête faire des pirouettes sur le bitume, puis tomber sur le dos, ailes étendues.
    Pris de remords, il s'arrête, ramasse la bestiole inconsciente, achète une petite cage, et l'y installe douillettement, avec un peu de pain et une soucoupe d'eau.
    Le lendemain, l'oiseau se réveille, voit les barreaux de la cage, le morceau de pain et la soucoupe d'eau, se prend la tête entre les ailes et s'exclame: "Oh misère ! J'ai tué le motard et me voilà en taule !"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    22
    Lundi 3 Février à 00:26

    Bonjour ma chère Simone,


    Il est certain que lorsqu'un oiseau rentre en contact avec un motard qui roule un peu vite, la collision est plutôt musclée.

    Le choc est violent pour le moineau, a cause des différences de masses qui se rencontrent.
    Le chauffeur du bolide porte généralement un casque intégrale...qui le met en sécurité par rapport aux impacts imprévus.

    Lorsque le moineau rencontre la moto, en général l'impact est dure.
    Il faut cependant tenir compte des directions qu'empruntaient chaque élément de l'accident.

    Le choc frontal est évidemment le pire...pour l'oiseau qui n'est pas casqué.
    Le choc arrière est impossible, si la moto roule un peu vite.
    Mais c'est celui qui ferait le moins de dégât, sur la victime ailée.

    Donc la seule solution acceptable, reste les chocs latéraux.
    Ceux-ci sont moins violants que de face.


    Cependant, il y a tout de même un point de contact qui fait mal, pour l'animal ailé.
    Lorsqu'il prend la moto et le conducteur dans le buffet, il voit des petits oiseaux pendant un bout de temps....dans le meilleurs des cas.

    L'accident eut lieu par une belle journée de printemps, vers dix heures du matin.

    L'oiseau était heureux.
    Il respirait l'air parfumé par toutes les fleurs qui répandent d'agréables senteurs.
    Il était joyeux par cette belle ambiance ensoleillée, alors qu'il se rendait à un rendez-vous charmant.

    Il volait un peu au son de son chant, comme s'il dansait dans cette nature qui s'éveillait.
    Un peu dans la lune, il n'avait pas vu au loin la tâche noire qui se rapprochait rapidement.

    Sur la moto, le pilote savourait cette matinée très douce.
    Son bolide filait entre les arbres, où fleurissaient des bourgeons délicats.

    Il était heureux de savourer le vent qui glissait sur le coté de son casque aérodynamique.
    Il donnait des coups d'accélérateurs une fois qu'une courbe était franchie.

    Tout se passa très vite.

    Le '' splatch '' de l'impact avait été surtout ressenti par le motard.
    Car l'oiseau n'avait rien vu venir.
    Aussitôt que le choc eut lieu, il n'avait même pas eu le temps de pousser un juron.

    Tout de suite il fut dans un état comateux....sans même avoir vu sa belle au bout d'une lumière blanche.

    Après s'être arrêté, le chauffeur de l'engin releva sa glissière.

    A cent mètres environ, gisait une boule de plumes grises.

    L'homme s'était déplacé pour mettre l'oiseau sur le coté.
    Il avait horreur de voir des animaux aplati plusieurs fois sur le macadam.

    En le saisissant, il sentait la chaleur de son corps dans le creux de sa main.
    Le cœur battait encore.

    Il décida d'emmener le blessé chez lui.

    Après plusieurs jours de soins intensifs, le moineau ouvrit un œil.
    Sa première pensée fut de se demander où il se trouvait.

    Puis il aperçu les barreaux qui l'entouraient.
    Il se trouvait en cage, comme un vulgaire criminel.
    Cependant il avait de l'eau et de nombreuses graines

    Il pensa à son rendez-vous galant.
    Il se demandait combien de temps il était resté dans les pommes.

    C'est alors que l'homme arriva.

    Il aida l'oiseau à se nourrir, et à boire un petit coup.
    L'individu parlait tout seul, tout en étant très doux avec son invité.

    Il semblait ravi de voir l'oiseau, reprendre des couleurs.

    C'est au bout de quelques jours qu'il dit au serin:
    - '' Ne t'inquiète pas, aussitôt rétabli tu reprendras ton envol. ,''.

    L'oiseau avait compris que cet homme que tout le monde craignait, lui redonnerait très vite la liberté.

    Ce soir là, la petite boule de plume se sentait nettement mieux.
    Avant de fermer les yeux pour la nuit, il pensa à sa chérie.

    Il savait à présent....que bientôt il la reverrait.

    Après tout, ces être humains ne sont pas si mauvais que cela.

    Le grand jour arriva.
    L'homme ouvrit la cage, et prit l'oiseau avec une grande douceur.
    Il passa son index sur le dos, en signe de caresse.

    Puis il éleva sa main vers le ciel....en ouvrant celle-ci.
    L'oiseau hésita un peu, avant de prendre son envol.
    Il fit un tour autour de son soigneur...comme pour le remercier.

    Puis il s'éleva dans la direction du soleil.

    En fin de compte, ce drame avait rapproché l'oiseau de l'homme.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    21
    Dimanche 2 Février à 12:01
    =^..^=

    Mémé avait des canaris dans une grande cage dans une véranda et tous les jours , deux fois par jours , elle ouvrait la cage et les canaris faisaient leur petit tour . Il y avait Titi et un jour, Mémé referma un peu trop vite la porte de la cage et la patte de Titi resta coincée . Mémé a dit à Papa " Robert, mon père s'appelait Robert, faites quelque chose pour que cette pauvre bête ne souffre pas trop " . J'ai compris plus tard qu'il fallait que mon père torde le cou à ce pauvre Titi . Ma sœur et moi en larmes avons attendri le cœur de notre père et celui de mémé . Papa a mis Titi dans une boite à chaussures et l'a emmené chez le véto , M.Monietti , comme Titi , je me souviens encore de son nom . Il a enlevé la cartouche d'un BIC , en a coupé un morceau et l'a cisaillé avec un petit couteau suisse . Il a ainsi fabriqué une attelle pour la patte de Titi . 

    Lorsque mon papa a demandé : " Combien je vous dois ?" . M. Monietti a répondu :" Rien , c'est la première fois que je plâtre la patte d'un canari" !  

    Je ne supporte plus de voir un oiseau en cage , depuis ce jour mémorable je pense .

    Bon dimanche ma Simone 

    Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous 

    Résultat de recherche d'images pour "chat et oiseau"  

     

    20
    Samedi 1er Février à 20:43

    Hi ! hi !

    Bravo, ma tite Simonèlè, j'ai adoré.

    Tithome est parti sortir les chiens, je la lui raconterais en rentrant...

    Bisous et bon week-end

    Aimée

    Résultat de recherche d'images pour "image humour animaux rigolo"

    Résultat de recherche d'images pour "image humour animaux rigolo"

    19
    Samedi 1er Février à 18:26

    Le voilà pris de remords, pauvre zozio !

    Bon week-end

    18
    nays
    Samedi 1er Février à 08:37

    ouf j'ai eu chaud

    mais pauvre petit zoziaux qui croit avoir fait du mal ☺

    bisous et bon WE Simone ☺☺

    17
    Samedi 1er Février à 00:59

    Bonjour ma chère Simone,


    Il arrive que le responsable d'un accident...puisse passer pour une victime.
    Il suffit que vous renversiez une poule qui traîne sur la chaussée.

    En respectant la vitesse de 50 km / h dans le village que je traversais, je vis soudainement des plumes qui s'envolaient sur le coté droit de mon véhicule.
    En même temps, j'entendais une poule qui n'avait pas l'air contente.

    Je maudissais le paysan qui laissait sa basse-cour, traîner sur la route.

    En regardant dans mon rétroviseur, je vis une boule de plume rousse.
    La poule se trouvait sur le dos, les deux pattes en l'air.
    Elle ne bougeait plus dans cette position, où seul le vent faisaient frémir les plumes.
    Je m'approchais de cette volaille, afin de constater si elle pouvait passer à la casserole.
    J'ai horreur de faire du mal à un animal.
    Mais lorsqu'une pauvre bête comestible a rendu son âme, je préfère ne pas la laisser traîner sur le macadam.

    J'aime les bêtes.
    Je l'ai saisi délicatement en pensant à Henri IV... et sa poule au pot.
    Cette recette n'est pas mauvaise.

    La boule de plume était toute chaude, lorsque je vis une patte remuer.
    La bête était donc encore vivante.
    Je décidais de la soigner avec une grande douceur.

    Je possédais déjà quelques pondeuses...qui étaient prisonnières dans un enclos cerné par du grillage.
    J'installais la poule qui semblait reprendre du poil de la bête....sur un très beau tapis en paille.

    je lui donnais un peu d'eau en lui écartant le bec, afin qu'elle reprenne ses esprits.
    A première vue, elle n'avait aucune blessure visible.

    Puis je quittais les lieux pour aller faire mes commentaires....sur le PC qui se trouve au salon.

    Pendant ce temps, ça bouge dans le poulailler.
    La poule a repris conscience.
    Elle soulève sa tête sans bouger son corps encore douloureux.

    Elle constate qu'elle est enfermée avec d'autres détenues.
    Comme cette poule a beaucoup de coeur...elle demande à une voisine...!
    - '' Qu'est devenu le malheureux chauffeur...? ''.

    Et aussitôt elle pense que Si elle est en prison, c'est qu'elle demeure responsable..?''.

    Sa compagne la regarde avec curiosité et lui dit:

    - '' Ne t'inquiète pas... ! la nouvelle; ici on est nourries et logées.
    On ne nous demande en échange....que de faire des oeufs...!.

    Ton chauffeur est en pleine forme....''.

    Lorsque la dernière prisonnière revoit son écraseur... et en même temps son sauveur, elle est tout à fait rassurée.

    Elle croyait se trouver au bagne.
    Certes, elle avait perdu sa liberté, mais sa conscience était satisfaite.

    Elle fut si heureuse...qu'elle fut la pondeuse la plus performante.

    Comme quoi les animaux possèdent une âme... eux aussi.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    16
    Vendredi 31 Janvier à 14:26

    Bonjour Simone

    C'est mignon

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    15
    Jacqueline
    Vendredi 31 Janvier à 10:32

    A notre tour,  de vous souhaiter une très belle fin de semaine .

    Qu'elle  soit très  agréable , idem pour le passage du lundi .

     

     

     

      • Jacqueline
        Dimanche 2 Février à 11:15

        Le temps passe effectivement .Bien trop vite.

        Mais,  il est temps de libérer ce petit oiseau (ressuscité )  wink2heclown

                                        Rien ne vaut la LIBERTE .

        Passez un très bon dimanche Simone

         

      • Vendredi 31 Janvier à 16:47

        Lit Chien Chat Chiot Coussin Rond Peluche Chaleur Couverture Pet Kennel Confort

        et le temps passe ........

    14
    Vendredi 31 Janvier à 10:27

    bisous et février pointe deja son nez

    Résultat de recherche d'images pour "humour canari"

    13
    Vendredi 31 Janvier à 10:26

    bonne journéeRésultat de recherche d'images pour "humour canari"

     

    12
    Vendredi 31 Janvier à 06:33

    Pauvre tit zozio qui croit avoir tué le motard ...

    Il doit avoir des remords. sarcastic

    Bonne fin de semaine dans une douceur quasi printanière mais risque de pluies.
    Toujours dans des examens, je suis aussi en pleine fabrication de nouvelles chaussures orthopédiques montantes
    ainsi qu'un corset tenant tout le buste.
    Je mettrais autant de temps à m'habiller qu'un croisé avec son armure !
    Gros bisoux, ma simone ♥

     

    11
    Vendredi 31 Janvier à 05:20

    trop drôle mais hélas l'oiseau ne se réveille jamais avec une telle collision, mais j'aime la chute

    bises amicales

    10
    Jeudi 30 Janvier à 18:25

    bonne soirée

    Image associée

    9
    Jeudi 30 Janvier à 18:23

    question de point de vue ......

    8
    Jacqueline
    Jeudi 30 Janvier à 15:32

    Gérard Manset

                            Il voyage en solitaire .

    Un  petit souvenir de 1975 .

    https://www.youtube.com/watch?v=0vYsueL46oA

    7
    Jacqueline
    Jeudi 30 Janvier à 15:22

    Votre histoire  prête à sourire , il est vrai ... Le motard ayant eu un remord , il accomplit dirons nous  "un beau geste ".

       Mais,  me concernant  il y a toujours  un " mais "

    Quel dommage,   pour cet  petit oiseau  " épris de liberté "  de se retrouver dans

    une cage après avoir été percuté .  Il ne méritait pas ça .

      Moralité

                                                   Il subit une double peine .

    Passez une fort belle fin de soirée . Par chez nous , le ciel est bien sombre,   mais . "pas le moral " je vous rassure .

                                              Tout baigne .

     

     

     

    6
    Jeudi 30 Janvier à 15:01

    Sourire … j'étais loin de me douter de la "chute" … bises et bon après midi Simone !

    Nicole

    5
    Sonya 972
    Jeudi 30 Janvier à 12:07
    Trop mignonne la petite petite-fille
    Bon jeudi
    Tibo
    4
    Jeudi 30 Janvier à 11:53


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :