• ʕ•̫͡ʕ•̫͡ʕ•̫͡ʕ•̫͡•ʔ•̫͡•ʔ•̫͡•ʔ•̫͡•ʔʕ•̫͡ʕ•̫͡ʕ•̫͡ʕ•̫͡•ʔ•̫͡•ʔ•̫͡•ʔ•̫͡•ʔ ! ლ(´ ❥ `ლ)

     

     

     

     

    sdsds

     


    Dire « oui » au bonheur,
    Dire « non » à la mauvaise humeur,
    Dire « peut être » à l’avenir,
    Dire « je ne t’oublie pas » aux souvenirs,
    Dire « adieu » au stress,
    Dire « pourquoi pas » à la paresse,
    Dire « j’ai compris » aux erreurs,
    Dire « plus jamais » aux jugements de valeur,
    Dire « pardon » à la peine,
    Dire « bye bye » à la haine,
    Dire « heureusement que tu es là » à l’humour,
    Dire « pour toujours » à l’amour,
    Dire « reste là » à l’envie,
    Dire « je t’aime » à la vie !

     

     

     

    sdsds

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    30
    Samedi 15 Février à 19:24

    on dit ...les murs ont des oreilles .....

    pas que les murs lolll

    29
    Samedi 15 Février à 19:23

    gros bisous et merci pour tout

      • Dimanche 16 Février à 08:25
    28
    Lundi 10 Février à 08:35

    Dire " Pourquoi pas à la paresse "
    Je culpabilise toujours lorsque je ne fais rien mais je ne devrais pas .

    Bises

    27
    Lundi 10 Février à 01:06

    Bonjour ma chère Simone,


    La paresse atteint surtout la jeunesse.
    Une partie, aime beaucoup le lit.

    En quelques secondes, il est facile de s'apercevoir les gens qui demeurent accrochés à leur matelas.
    Lorsque le réveil sonne, ils remettent à plus tard le moment de se mettre à la verticale.

    Ils se délovent de leur position horizontale, avec une grande lenteur.
    Le comportement ressemble à celui des paresseux... qui se meuvent lentement dans les arbres.

    Parfois les amoureux de leur couchette se rendorment.
    Ils sont alors connus pour leurs retards répétés au travail.

    Ce sont les mêmes personnes qui gardent le lit jusqu'à midi, lors des week-end.
    Leur tempérament est ainsi, même s'ils ont plus de dix heures de sommeils au compteur.

    D'autres gens sont speeds.
    Ils sont levés aussitôt que le réveil pousse sa sonnerie, dans le silence de l'aube.
    La main lui cloue le bec dans la seconde qui suit.
    Ils se retrouvent à la verticale, avec les deux chaussons à leurs pieds.

    En peu de temps, ils ont déjà mis le turbo.

    On dit alors de ceux-ci... qu'ils sont speeds.

    Ils sont tout de suite opérationnels, alors que les autres sont encore dans leurs draps.

    En général, il vaut mieux avoir un tel employé, plutôt que ceux qui sont longs au démarrage.
    Quoique certaines personnes fonctionnent comme un vieux diesel.
    Une fois qu'elles sont bien lancées, elles peuvent s'avérer efficaces.

    Les gens ne sont pas égaux entre eux, par rapport au sommeil.
    Certains récupèrent en peu de temps, et d'autres sont longs à être rechargés.

    Un peu comme des accus, ils fonctionnent avec des capacités différentes.
    Evidemment, il est préférable de se recharger rapidement...et de garder cette charge le plus longtemps possible.

    Car ce détail est primordial.
    Avoir une pile qui s'essouffle vite, n'a pas d'intérêt.

    L'être humain doit donc tenir la cadence de son travail, durant tout le temps que lui demande celui-ci.
    C'est à dire que pendant 35 h 00 par semaine, l'ouvrier doit fournir le boulot.
    Pour cela, il y a des petits chefs qui ne servent qu'à mettre la pression.

    Ils ressemblent un peu à ceux qui battaient le tambour, sur les galères.
    Ce sont des gens qui relèvent les temps d'exécution...pour toujours réduire la durée de réalisation de l'objet.
    On appelle ce job... le travail à la chaîne.

    Certains hommes font les mêmes mouvements pendant des décennies.
    La médecine du travail s'étonne, de la naissance de tendinites graves.

    Le pire est que lorsqu'on demande à ces personnes si elles aiment leur travail, elles répondent toutes '' Oui ''.

    Elles savent très bien qu'elles n'ont pas le choix.
    Et pour vivre, ce job même difficile permet de manger tous les jours et de posséder un toit.

    Au bout de 42 ans de loyaux services, certains ouvriers sont rompus par les tâches répétitives.

    Il est donc compréhensible que certains jeunes ne désirent pas se lancer, dans un tel avenir de forçats des temps modernes.

    Ils sont inexistants les travailleurs à avoir du plaisir dans ce genre de situation.

    Maintenant le burn-out menace une quantité non négligeable d'employés.

    La gestion du stress, ainsi que la prévention des risques psychosociaux sont pris en charge dans les grandes entreprises.
    Ainsi il semblerait que pour être heureux au travail, il faut avoir un environnement agréable.

    Mais cette illusion est utopique, tant que les tâches exécutées manquent d'un réel intérêt.


    Heureuses sont les personnes qui aiment réellement ce qu'elles font.
    En général, elles sont dans un métier qui ne les détruit pas un peu chaque jour.

    Car les cadences sont une choses, mais se sentir sans cesse sous surveillance en est une autre... qui pèsent un peu plus lourdement tous les jours..

    Certes, des robots réalisent des tâches qui soulagent les hommes.
    En même temps, ces derniers craignent que leurs emplois disparaissent.


    La servitude moderne est toujours un recul pour l'humanité.

    Lorsque le réveil du lundi matin résonne dans la chambre, ce n'est jamais facile de se lever pour se rendre au boulot.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    26
    Dimanche 9 Février à 20:20

    j'admire les paroles de Dédé...merci pour ton passage...Ti copier/coller : Choisir, trier, alléger, signer les photos m’occupe beaucoup. Mes neveux m’envoient des centaines de clichés pour illustrer mes billets. Du coup je n’ai plus guère de temps pour répondre aux commentaires.  Je dois choisir entre faire un billet ou  écrire des commentaires. Malgré tout je viens voir vos blogs et  vous remercie pour votre fidélité. Amicalement.

    25
    Dimanche 9 Février à 11:06
    =^..^=

    Résultat de recherche d'images pour "je t'aime chat"

    Bon dimanche ma Simone   

    Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous 

    24
    Jacqueline
    Dimanche 9 Février à 08:10

    Petit  bonjour dominical .

      • Dimanche 9 Février à 17:33
    23
    Dimanche 9 Février à 00:47

    Bonjour ma chère Simone,


    Il y a des gens qui aiment faire de la peine, totalement gratuitement.
    Aussi bien à son entourage que parmi ses proches.

    Ce comportement dénote une méchanceté maladive, ou mesquine.
    Je connais une femme qui est odieuse avec sa maman.

    Je n'ai jamais vu un si grand déploiement d'agressivité, sur une mère qui n'a absolument rien à se reprocher.
    Sauf de se laisser faire.

    C'est triste pour la maman, d'avoir une fille aussi déplorable...qui pourtant a fait des études supérieures.

     



    La haine est un mal qu'il faudrait éradiquer.

    A la limite, je comprends qu'on ne puisse pas aimer quelqu'un, mais la haine est un degré supérieur... qui est capable de franchir un cap irréversible.
    Celui du crime.


    L'humour est le contraire de la haine.
    En avoir ou y être sensible, permet d'éviter les tensions.
    C'est aussi une façon de rassembler les gens, dans des parties de rires.
    Ces dernières détendent.
    Elles sont bonnes pour le moral, ainsi que pour la paix entre les gens.

    Elles permettent aussi de quitter les obligations trop sérieuses de la vie, en se décontractant dans la joie et la bonne humeur.

    C'est donc un véritable médicament que de savourer l'humour... qui fait fuir les soucis quotidiens.


    L'amour n'est pas toujours accessible, lorsque l'on a choisi une vie d'ermite.
    Ce qui n'empêche pas d'aimer son prochain dans l'ombre, en effectuant des bonnes actions anonymes... pour aider les plus démunis.

    En retour, il y a une certaine joie d'aider les autres...d'une manière réellement non calculée.
    C'est un acte d'amour pour l'humanité.


    L'envie est un véritable moteur psychologique...qui nous donne du tonus.
    Car il faut avoir cet élan, pour se lancer dans diverses actions.

    Les personnes qui ont perdues l'envie, se meuvent d'une manière larvaire.
    Rien ne les attire plus.
    Elles restent impassibles et souvent oisives.

    Habituellement, celles-ci souffrent de dépression... qui les empêche de se détacher de leurs difficultés à vivre.
    Cette oisiveté est un véritable tourbillon... qui entraîne ces personnes dans le trou noir de l'abîme.
    Parfois elles arrivent à refaire surface.
    Il reste malheureusement parfois des signes de nonchalance... qui les empêchent de vivre pleinement.

    D'autres sont pleines d'entrain, en construisant des projets.


    La vie est un beau cadeau, même si parfois les moments sont terriblement difficiles.
    Le temps efface un peu les instants délicats.
    Il y a les heures heureuses, où la vie est délicieuse.
    Ne pas savoir prendre conscience que celle-ci demeure sacrée, est une grande faute.

    Elle permet tellement de choses... que même les plus pauvres s'y accrochent désespérément.

    Alors lorsque l'on ne se trouve pas dans le besoin et malgré les douleurs que l'on traîne, savourons chaque jour qui passe...avec émerveillement.



    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    22
    Samedi 8 Février à 00:27

    Bonjour ma chère Simone,


    Je ne suis pas une personne paresseuse, car je ne fais jamais la grasse matinée.
    Lorsque je me lève à 09 h 00, c'est que je me suis couché à 05 h 00 du matin.

    Je pensais naïvement qu'en étant à la retraite je travaillerais moins.
    Ce n'est vraiment pas le cas.

    L'hiver je rentre un peu en hibernation.
    Je crains le froid.
    De plus, il ne serait pas raisonnable de bricoler dehors...car mes pompes à air sont fragiles.
    Je travaille alors à la maison, en étant bien au chaud.

    Il y a toujours des tâches à réaliser dans un ménage.
    Le jour où je deviendrai paresseux, c'est que j'aurai vraiment pris un coup de vieux.

    J'ai connu des jeunes qui pouvais rester dans leur lit toute la journée.
    Ils étaient dans un état larvaire, pour être affalés ainsi.

    Comme je fus toujours un petit dormeur, je peux presque dire que j'ai bénéficié d'un quart de vie en plus.

    Il faudrait tout de même que je dorme au moins 8 h 00 consécutives....pendant trois nuits.
    Ainsi je remettrais ma pendule biologique à l'heure.

    Je repartirais du bon pied, pour affronter le boulot pendant quelques années.


    Nous faisons tous des erreurs plus ou moins graves.
    Parfois elles sont tellement grosses... qu'elles nous paraissent improbables.
    Il faut donc être indulgent avec les autres.

    Il est certain que celui qui ne fait rien, ne risque pas de faire des fautes.

    L'erreur est humaine.
    La récidive est plus condamnable, sans pour autant être certain qu'elle aurait pu être évitée.

    L'expérience est la somme des erreurs commises.
    Ce qui ne veut pas dire qu'un homme d'expérience, demeure infaillible.

    Toutes les fautes ne sont pas excusables.

    Tromper sa femme est considérée comme une lourde faute, dans un ménage.
    L'homme dans ce cas est impardonnable, car il le fit en toute conscience.

    Mais je n'ai pas le droit de condamner une personne qui ferait ce genre d'erreur, car ce que fait celle-ci ne me regarde pas.
    Il y a parfois des causes excusables.

    Le poids de la faute est parfois très lourd à porter.
    Surtout lorsque l'erreur entraîne une catastrophe humaine.


    Je pense à ce commandant italien qui fit une manœuvre légère...en passant trop prêt de la côte.
    Le résultat causa la mort de 32 personnes.
    Le navire et son renflouage dépassa le milliard d'euros.

    La légèreté du pacha, fut donc une grossière faute.
    Certes, il ne connaissait pas les conséquences de sa bêtise.
    Mais lorsqu'on est responsable, on évite de vouloir épater la galerie.

    Dès qu'il y a la mort d'un seul homme, le fauteur doit être sévèrement puni.

    Je ne sais pas si on parvient à se remettre d'une telle catastrophe.

    Faut dire que ce commandant était très particulier.
    Il n'avait aucun code de l'honneur, en ayant débarqué le premier.

    Même s'il est possible qu'il le fit pour constater les dégâts, un commandant ne quitte jamais son navire... tant qu'il y a des personnes à bord.

    Ce principe honorable est le devoir du capitaine...depuis que la marine existe.

    Il fut condamné à 16 ans de prison, en appel en 2016....ainsi qu'à une amende de 1 million d'euros.


    Parfois à vouloir trop faire le beau devant les dames...on oublie de faire son travail.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    21
    Vendredi 7 Février à 20:53

    à bientôt

    bisous

    https://images-wixmp-ed30a86b8c4ca887773594c2.wixmp.com/f/4273f2f5-90b8-4ca7-b7e2-383f943800c8/d6zxlxg-748109e4-dc9f-44e1-a2bd-379cc1e8da4a.jpg/v1/fill/w_1272,h_628,q_70,strp/the_last_fortress_by_andreasrocha_d6zxlxg-pre.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9NzQxIiwicGF0aCI6IlwvZlwvNDI3M2YyZjUtOTBiOC00Y2E3LWI3ZTItMzgzZjk0MzgwMGM4XC9kNnp4bHhnLTc0ODEwOWU0LWRjOWYtNDRlMS1hMmJkLTM3OWNjMWU4ZGE0YS5qcGciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTUwMCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19.tuZzM5TMkUPRLQJC50pvfOemcAFgUB_0J4n9X9ToCPo

    20
    Vendredi 7 Février à 20:51

    douce soirée ...avec une image de jardin paisible .....

    19
    Vendredi 7 Février à 16:32

    Oui , on va faire comme tu dis !

    18
    Vendredi 7 Février à 15:28

    Salut

    Je ne comprend pas la mauvaise humeur.

    La vie est trop courte pour faire la gueule.

    Bon week-end

    17
    Vendredi 7 Février à 13:52

    Merci.

    16
    Vendredi 7 Février à 10:22

    Un très beau texte bonne journée bisous

    Fichier

    15
    Vendredi 7 Février à 09:06

    oui/non tout dépend de son état d'esprit du moment pour le moment je dis oui a la vie, et non au malheur

    bises amicales

    14
    Vendredi 7 Février à 00:01

    Bonjour ma chère Simone,



    Nombreuses sont les personnes qui ne savent pas apprécier le bonheur.
    Tout simplement parce qu'elles attendent des événements extraordinaires... qui n'arrivent jamais.
    Elles ignorent totalement la limite pour accéder au bonheur...en savourant la simplicité de la vie.
    Avoir la santé et un toit, est déjà une manière d'apprécier la vie.
    Car ensuite, c'est à chacun de construire son bonheur, avec ce qu'il possède.


    La mauvaise humeur est un signe qui ne touche que les aigris.
    Reste à définir la cause de cette incapacité à être décontracté et plus aimable.
    Car parfois celle-ci n'a aucun fondement.
    C'est le caractère qui demeure ainsi.
    J'avais un oncle qui était grincheux tout le temps.
    Il était ronchon dés son début de journée, jusqu'à la fin de celle-ci.
    En le connaissant mieux, il y avait un homme au grand cœur qui se cachait sous cette carapace trop pudique.


    Nous sommes obligés de dire ''peut être à l'avenir'', car nous ne savons jamais ce que nous réserve les lendemains.

    Il vaut donc mieux rester prudent, plutôt que d'avancer de sages décisions... qui ne pourraient jamais être honorées.

     

     

    A part l'amnésique, personne ne peut oublier son passé.
    Les souvenirs au contraire permettent de vivre des instants inoubliables, parce qu'ils marquèrent notre jeunesse.
    Cette jeunesse fut marquée par la découverte de la vie...avec une grande joie.
    Parfois elle fut marquée par des drames.
    Cependant la mémoire atténue les douleurs, et embellit les moments plus gais


    Le stress s'installe en nous sans que nous ne l'invitions.
    En étant jeune, nous sommes moins sujet à celui-ci. Nous avons l'assurance de notre insouciance.

    Il y a des instant où il est très difficile de l'oublier...lorsque celui-ci nous saisit soudainement par un ressenti désagréable.
    Une sorte de peur injustifiée qui s'installe profondément, sans que l'on puisse la dominer.

    Il faut rester zen, afin d'en amoindrir son impact.
    Mais le stress est ancré en nous d'une manière parfois très discrète...et parvient à nous nuire et à nous dominer.
    Il se manifeste alors d'une manière sournoise est inattendue.
    Il est capable de nous rendre malade, avec des vertiges.

    Heureux les gens qui ne sont pas sujet au stress....car ils sont toujours plus sûrs d'eux.
    Ce qui peut énormément jouer sur le moral....et même sur leur vie professionnelle.
    Etre sûr de soi signifie être en bonne santé, logique

    ment.
    Mais parfois cet aspect de ne pas être touché par ce trac qui détraque....est un signe d'un manque d'humilité.

    Voire même d'humanité.

     

     

    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    13
    mamie d'Alsace
    Jeudi 6 Février à 21:35
    Que dire ? Faut juste tenter d'essayer de dire tout cela
    MERCI pour tous ces écrits tellement parlants...
    12
    Jeudi 6 Février à 18:43

    Coucou Simone

    Quel joli lieu.

    Lorsque je vivais en Alsace enfant, avec mes parents et mon frère, nous allions en Allemagne " forêt noire " entre autre, en Suisse, en Autriche...Magnifiques pays.

    OUI à la vie !!! Hi ! hi !

    Bisous Aimée

    11
    nays
    Jeudi 6 Février à 16:43

    bonsoir Simone

    et bien je vais mettre tout ça en pratique  ☺☺

    bisous et bonne fin de semaine ☺☺

    10
    Jeudi 6 Février à 12:36

     

    ceci est un copier/coller

    coucou

    les départs parents et beaux parents, les problèmes santé de ma fille font que je n'ai plus la même envie d'alimenter mon blog je l'ai mis en pause, croyant retrouver un peu d'énergie mais au fil des jours la situation reste au même niveau - avant de fermer cette page, je tenais à te dire merci pour cette amitié même si virtuelle, mais qui bien souvent m'a permis de voir les jours sous une autre forme - prends bien soin de toi j'ai gardé un seul groupe de partage pour faire du PSP et déposer sur mon autre blog, mais là j'ai fermé la partie "commentaires" bises Mamy Annick50

    PS : pour certaines ou certains on se voit sur Facebook qui reste ouvert pour l'instant

    9
    Jacqueline
    Jeudi 6 Février à 11:20

    De bien sages conseils .

      • Jeudi 6 Février à 12:18

        Cliquez sur l'image pour obtenir la SEULE et unique pièce dont vous avez besoin pour créer un business en ligne. Gardez votre motivation au top avec une citation et phrase motivante et inspirante pour entrepreneur ou dans le sport, en français, pour rester déterminé et réussir avec des citations. #dropshipping #business #citation #succes

         

    8
    Mercredi 5 Février à 20:53
    Durgalola
    Tu trouves toujours des textes bien ciselés. Bises
    7
    Mercredi 5 Février à 19:30
    Et je ne sais plus quoi dire en commentaires. Bisous
    6
    Mercredi 5 Février à 19:24

    Bonsoir Simone

    Il y a tellement de choses a dire !

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    5
    Mercredi 5 Février à 17:14
    4
    Mercredi 5 Février à 17:13


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :