• (。♥‿♥。)

     

     

     

     
    Tout le monde que tu rencontres te demande
    si tu as  une carrière, si tu es marié ou si tu as une maison
    ou une voiture comme si la vie était une liste d'épicerie
    mais personne ne te demande si tu es heureux.

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    33
    Dimanche 21 Juin à 02:05

    Bonjour ma chère Simone,


    Léonard de Vinci, Einstein, Steve Jobs furent ces grands esprits qui ont changé le monde.
    Ils avaient tous un dénominateur commun...qui était une insatiable curiosité.

    Il ne s'agit pas du vilain défaut... mais de cette capacité qui nous pousse à dépasser nos limites.
    De ce pouvoir à creuser plus loin, avec le désir de comprendre le sens des choses, et d'enrichir nos expériences.


    La curiosité intellectuelle demeure une clé pour l'apprentissage.

    Dès notre plus jeune âge, cette soif instinctive de découvrir les choses qui nous entourent...influence notre capacité d'apprentissage, d'observation et d'analyse.

    Mais la performance scolaire et professionnelle reste encore trop souvent liée aux aptitudes intellectuelles.

    La curiosité (l'engagement intellectuel) et l'effort sont des facteurs plus directement impactés à la performance scolaire, et ont un effet d'influence supérieur à celui de l'intelligence.

    La curiosité étant précisément une faim de découverte, les personnes possédant un esprit curieux peuvent compenser un niveau inférieur d'aptitudes... en étant plus persévérants, plus attentifs aux détails et plus avides de connaissances.

    Et plus notre champs de connaissance s'agrandit, plus nos chances de réussite augmentent.
    Cette capacité d'apprentissage est également une compétence très demandée en entreprise.
    Recruteurs et employeurs recherchent aujourd'hui des collaborateurs qui savent s'adapter, élargir leur horizon et évoluer au gré des changements.

    Pourtant, des employeurs dans le monde se déclarent confrontés à la pénurie de talents.
    Parmi ceux qui citent le manque de compétences comme principale difficulté à recruter, ils sont peux qui proposent des formations complémentaires à leurs employés.

    - '' Je n'ai pas de talents particuliers. …! '' je suis juste passionnément curieux. '' , affirmait Einstein.

    Alors est-ce si difficile d'identifier les talents de demain et de les faire évoluer...?
    Les tests psychométriques permettent d'identifier les traits de personnalité... qui favorisent l'apprentissage et permettent de développer des nouvelles compétences.

    Parmi les traits majeurs qui favorisent celles-ci, l'ouverture d'esprit dénote plus particulièrement une facilité à se former.
    Ce qui dans la majorité des postes peut se révéler un gage de performance.

    D'autres traits de personnalité tels que la stabilité émotionnelle, l'extraversion ou la persévérance, peuvent influencer les performances futures.

    La curiosité est un booster pour la créativité et l'innovation

    Nos activités professionnelles sont constamment soumises au besoin d'innover.

    Pour mener à terme nos projets, il nous faut sans cesse avoir des idées, imaginer, trouver la solution utile qui va permettre de générer des effets mesurables.

    La curiosité agit comme un double stimulant pour l'innovation :
    D'abord par son lien direct avec la créativité, et deuxièmement dans son rôle en tant que facteur de motivation... pour soutenir l'intérêt dans un domaine donné.

    Être créatif signifie alors de sortir des sentiers battus, et de trouver des voies différentes non conventionnelles.

    Mais ce n'est pas seulement trouver des idées originales.
    En d'autres termes, pour trouver des solutions innovantes, il faut être capable de se fixer un but... et de s'interroger en envisageant les choses sous un angle différent.

    Les résultats des tests psychométriques le prouvent : les personnes qui ont un score élevé en curiosité ont également des bons résultats en créativité et goût pour l'innovation.

    Certains traits de caractère, comme le besoin d'indépendance, l'intuition, le goût pour l'expérimentation, l'adaptation, peuvent indiquer si une personne est spontanément prédisposée à être créative.

    Ce maintien en éveil de sa curiosité favorise les opportunités que l'on appellera des coups de chance.
    Et selon le même esprit visionnaire, l'innovation, c'est une situation qu'on choisit parce qu'on a une passion brûlante pour quelque chose.

    Comme un enfant émerveillé, notre esprit ne doit jamais cesser de s'interroger pour découvrir, comprendre, apprendre et faire évoluer le monde.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.



    32
    Vendredi 19 Juin à 19:01

    Bonjour Simone

    En ce moment avec le port du masque on ne se comprend pas toujours surtout si on est déjà dure de l'oreille alors personne ne pose ce genre de questions . - Lol -

    Bises

    31
    Vendredi 19 Juin à 12:35
    30
    Vendredi 19 Juin à 09:50

    on demande aussi "où tu pars en vacances" ....

    Money.gif GIF by Streamlabs | Gfycat

    29
    Vendredi 19 Juin à 09:49

    monde matérialiste .....

    L'argent des GIFs. Chute des billets de banque, en comptant, en ...

    28
    Vendredi 19 Juin à 09:39
    27
    Jacqueline
    Vendredi 19 Juin à 08:51

    Bonjour Simone

    Heureuse ce matin , comme tous les jours d'ailleurs .Le fait de se réveiller,   de remercier la VIE  pour encore en être .

    Petit déjeuner avec mes tartines de" cancoillotte  ", hé oui  et ce depuis toujours . C'est ma confiture  à moi  du matin (lol) .

    La fraicheur est revenue,  mais la piscine est à nouveau en place . En espérant qu'elles en profiteront un maximum cette année encore .

    Vous espérant en pleine forme , vous dépose des sourires et aussi d'affectueuses pensées

    Passez une très belle fin de semaine ;Par ici , le soleil devrait être au RV la semaine prochaine .  Nous en  profiterons pour faire des réserves de vitamine D

    Prenez toujours bien soin de vous Simone .

     

      • Vendredi 19 Juin à 12:33

         

        Hello ♥

    26
    Jeudi 18 Juin à 20:07

    Coucou ma Simone,

    Non, on ne te demande jamais si tu es heureuse...De peur que tu répondes non !

    Oh là, quelle tristesse...On te plaint

    Si tu répond oui....La jalousie se fera sentir !!!

    Bisous à ma tite alsacienne chérie.

    25
    Jeudi 18 Juin à 17:49

    Salut
    En ce moment on essuie quelques beaux orages.
    C'est super pour la pelouse de la Tiotte qui a été tondue.
    Bonne journée

    24
    Jeudi 18 Juin à 17:13
    23
    Jacqueline
    Jeudi 18 Juin à 09:50

    Je suis le cantonnier des chemins vicinaux. Oh, je ne suis pas le cantonnier des autoroutes, ni des autostrades, moi, je suis le petit cantonnier. Vous m'avez peut-être déjà vu dans les hautes montagnes, dans mon fossé, appuyé sur ma faux... Quand il pleut, je ne travaille pas! Quand il y a de la neige, je scie du bois... Heureux! T'en a qui tiennent le haut du pavé, moi je tiens le bas du fossé... Heureux!

    Je suis payé au mois, je paye pas de loyer parce que ma femme est la concierge de l'école... Heureux! Quand j'ai fini ma journée vers les quatre heures et demi de l'après-midi... Y'en a, quand ils ont fini leur journée, ils prennent le métro ou ils attendent l'autobus... Moi je rentre en sifflotant. C'est bien rare si dans mon panier, j'ai pas quelques champignons, des amandes sauvages, des noix ou bien des airelles. Les airelles sont des fruits très délicats qui poussent sous les sapins, sur la mousse, c'est très fin comme goût, c'est d'un bleu foncé très pur et d'un goût subtil... Vous, vous ne pouvez pas en manger à Paris parce que ça ne supporte pas le voyage alors c'est bon pour les cantonniers... Heureux!

    Y'a qu'un seul jour où je m'ennuie dans la vie, c'es lorsque je suis obligé d'aller à Paris, une fois par an, parce qu'on a une tante qui invite tous ses neveux et nous sommes tous réunis autour de la table familiale...

    Mon premier cousin germain, il n'a pas eu e chance dans la vie. Il a échoué à tous ses examens, il est devenu chef d'entreprise, il a sept cents employés sous ses ordres... Quel est le mot qui revient toujours dans sa conversations? Il a des tics quand il s'exprime, y'a un mot qui revient tout le temps? Ah oui! Impôt... ..  Impôt, impôt, impôt...

    Qu'est ce que ça veut dire impôt?

    J'en ai parlé à mon petit copain, c'est le patron du café Au joyeux cor de chasse... C'est à l'entrée du village, juste à l'orée du bois. Il m'a dit: "Un pot? Un pot? Peut-être qu'ils ne pensent qu'à boire à Paris?" Alors on a bu un pot!

    Mon deuxième cousin germain, c'est le comique de la famille... Qu'est ce qu'il me fait rire celui-là, quand il cause! Mais j'ose pas rire devant lui, parce que c'est vexant... Vous savez ce que c'est, rire quand quelqu'un cause, c'est vexant! Il est professeur de philosophie, il passe sa vie à étudier ce que les autres pensent. Il passe des nuit entières... Qu'est ce qu'il dit? Ah! oui! J'ai essayé de l'apprendre par coeur     tellement ça m'a fait rire! Il disserte sur le rapport qu'il y a entre la pensée de Blaise Pascal quia dit: "Oui! je crois parce que j'ai la foi...", par rapport à l'anticléricalisme  de Voltaire qui a dit: " Moi je ne crois pas, mais j'ai la foi en ce que je ne crois pas!"


    Des nuits entières il pense à ça et moi pendant ce temps-là, la nuit, je dors... Heureux!

    Il n'y a pas que des gens, des professeurs de philosophie dans la vie, y'a des gens qui ont des professions utiles...

    Mon troisième cousin germain, c'est le docteur... Lui il est chouette! Il me sort toujours d'embarras. Quand mon regard rencontre le sien nous nous comprenons, nous sommes toujours sur la même longueur d'onde... Il est chouette le toubib! L'autre fois, le philosophe m'a dit: "Homme naïf, toi qui ne connaît ni le grec ni le latin, prouve-le d'une façon concrète que tu es heureux?"

    Et le toubib a répondu pour moi alors que je rougissais: "Oh! Tu as déjà vu, toi, un cantonnier qui faisait la grève!"

    Fernand RAYNAUD 

     

    22
    nays
    Jeudi 18 Juin à 08:43

    hello Simone

    comme nous sommes en mode solitaires  personne ne nous demande quoi que ce soit  et c'est bien comme ça
    mais bien vrai

    bisous et bonne journée ☺☺

    21
    Jeudi 18 Juin à 00:48

    Bonjour ma chère Simone,



    La curiosité mal placée est trop souvent ce qui anime la plupart des gens.

    Ceux-ci veulent tout connaître des autres.
    C'est un véritable interrogatoire qu'ils font subir.
    Ils vous demandent tout simplement.... de dévoiler tout sur vous.

    Ce manque de savoir vivre est plus répandu que l'on ne le pense.

    La curiosité se fait d'une manière très calculée.

    Pour cela, certaines personnes sont moins presser de tout apprendre sur votre vie.

     

    Ils cueillent peu à peu les informations qui les intéressent.
    Ces idiots pensent qu'en se renseignant petit à petit...ils passent inaperçus.

    Ils sont heureux de récolter des connaissances sur vous.

    Le but initial est le même que celui qui vous interroge sans mettre de gants.

    Plus sournois, les autres amassent les données en prenant le temps pour le faire.

    Le résultat est identique.
    Sauf qu'il semble plus discret, en ne questionnant pas d'une manière policière... les nouveaux arrivés.

     

     

    La curiosité, cette soif légitime de connaissance et de compréhension dérape souvent... pour se métamorphoser subtilement en une indiscrétion malsaine.

    Se détournant de ses motivation initiales.... l’être humain sans but constructif, fait alors intrusion dans la sphère privée d’autrui.

    Il l’analyse, la décortique et bâtit de nombreuses suppositions sur les renseignements amassés.

    Assouvissant cette forme avilissante de la curiosité d'une manière toxique....les inquisiteurs ne passent pas aux choses essentielles de la vie.

    S'occuper ainsi des autres, et mal vécu par les victimes de ces interrogatoires.

    Souvent mal à l'aise entre l'envie de se fâcher en ne dévoilant rien, le nouvel arrivé tente de rester sympa.

    Cette faille ouverte donne encore plus de culot aux curieux.
    Ils y pénètrent d'une façon osée et indécente.

    Il n'y a plus la barrière du respect de l'intimité.

    Les commères n'ont pas de limites.

    Elles sont capables de pénétrer la sphère du couple...sans aucune retenue.

    Nous avons tous été dans des situations délicates...où notre interlocuteur nous harcèle de questions auxquelles nous ne souhaitons pas répondre.

    Ces situations où les personnes s’interrogent sur votre situation familiale, vos recherches d’emploi infructueuses, etc....sont déjà assez compliquées pour ne pas en parler.

    Quelqu’un se mêle de notre vie plus qu’il ne devrait le faire, et nous sommes trop polis ou timides pour l’envoyer sur les fleurs.

    Nous savons également que pour la bonne ambiance générale, il ne faut pas faire de vagues.

    Alors les interrogés supportent dignement ces inquisitions.

    Se taire est une solution.
    La plupart du temps je me fais passer ou je passe pour un idiot.

    Mais certaine fois, il est possible de répondre.

     

    Lorsqu'une personne vous mitraille de questions, la meilleure solution est de rester vague.

    Dans un second temps, il faut répondre par une boutade ou une plaisanterie. 

    Dans la pratique, l’art de la répartie juste, pertinente et drôle... n’est pas à la portée de tous.

    Les interrogatoires sur la vie privée indisposent.


    Je sais bien que quoique je dise... mon interlocuteur a son idée sur ma vie, et il n’en changera pas de toute façon.

    Je ne doute pas que nous sommes nombreux à nous retrouver dans cette situation.

    Parfois il arrive tout de même de rencontrer des gens... qui possèdent du savoir vivre.
    Ceux-ci seront toujours discrets dans leur questions...qui demeurent très nuancées.

    Jamais ils n'oseraient nous déranger avec des questions gênantes.
    De toutes façons, nous voyons tout de suite avec qui nous sommes en relation.

    Lorsque je dis à mes voisins que je ne connais pas tous les noms de mes voisins....personne ne me croit.

    Pourtant je vis dans mon monde, et si jamais je posais une question qui serait déplacée, très vite la réponse rejoindrait le trou immense de mon oubli.

    Car la curiosité sur les autres ne m'effleure pas.

    Tout ce que ceux-ci font...ne me regarde pas


    Je pense qu'il n'y a que les gens qui s'ennuient dans la vie...qui portent en eux cette curiosité malsaine.

    Que de temps perdu pour des banalités...!


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.



    20
    Mercredi 17 Juin à 18:58

    le bonheur est fait de petits moments sympas mis bout à bout...du coup je suis heureuse...Waouh le temps passe ! Il est temps que je te dise merci pour tes gentils mots...bise du soir

    19
    Mercredi 17 Juin à 18:09

    Bonsoir ma douce Simone

    Un petit coucou pour te souhaiter une excellente soirée 

    Gros bisous 

    Méline

    18
    Mercredi 17 Juin à 14:47

    Salut

    Il fait beau temps pour l'instant mais la météo annonce de la pluie.

    Ca va faire du bien à la pelouse que Tiotte a tondu....

    Bonne journée

    17
    Mercredi 17 Juin à 00:16

    Bonjour ma chère Simone,


    Une curiosité saine est c
    ette soif de savoir, de connaître, de comprendre, d’observer et d'apprendre.

     

    Elle est portée par l’explorateur qui sommeille en chacun de nous... au bénéfice de son bien-être et de ses capacités. 

     

    Il y a deux manière de l'envisager.
    La curiosité pour atteindre le savoir.
    Ou celle qui est invasive, pour connaître tout sur les voisins ou son entourage.

    Tout d'abord ce désir de connaître....est très valorisant.
    C’est la garantie d’un esprit qui montre de l’intérêt vis à vis de divers sujets.
    La personne désire progresser par elle-même.
    L'autodidacte....veut apprendre pour satisfaire son esprit.



    Tout le monde est plus ou moins curieux.
    Avec tout de même des degrés différents.



    La curiosité dérange parfois...lorsqu'elle est étiquetée d'“indiscrétion”.
    C'est un vilain défaut.


    C'est grâce à la curiosité que nous avons acquis tant de compétences et de savoir... à une vitesse et avec une facilité ahurissantes.
    Parce quelle est la source de sa propre motivation en prenant du plaisir.


    Elle
    est une composante de la soif d’apprendre.
    C’est l’envie de découvrir et d’être confronté à la nouveauté.

    La curiosité suppose l’enthousiasme, le désir, la passion.

    Nous pouvons être curieux de tout.
    C'est à dire des sciences, des techniques.
    De tout ce qui peut apaiser l'envie de comprendre.

    De plus, il n'y a pas d'âge pour étudier.

    L'enfant est naturellement curieux... de tout ce qui l'entoure.
    Tout le porte à aller de l'avant, vers les objets qui l'attirent.

    Il désire les observer, les manipuler.
    C'est pour lui le meilleur moyen de les rendre familiers.
    Ce désir d'explorer le monde, est à encourager.

    La curiosité du jeune enfant témoigne de sa vitalité... et traduit son éveil à la vie.
    Il découvre spontanément de nouveaux centres d'intérêt et forge ainsi sa future personnalité.

    Cette curiosité forge l'imagination et l'esprit créatif.


    La curiosité inquisitive, demeure malsaine.

     

    Comment différencier un élan vers les autres... avec un besoin de savoir dévastateur.


    Quand la curiosité "dépasse les bornes", elle se manifeste de façon compulsive et invasive.

    Elle devient une inquisition.
    Elle ressemble à un espionnage de la vie d'autrui... à n'importe quel prix.
     

     

    Elle s'apparente alors à la volonté de tout contrôler, maîtriser, dominer.

     

    Celui qui en est animé, souffre d'un manque de respect de l'autre.

    D'une manière générale, il ne se pose pas de questions sur les objectifs qu'il poursuit et les conséquences éventuelles.
     

     

    Seul l'être humain possède ce désir d'en savoir plus... qu'il n'en a besoin pour survivre.

    Les gens sont souvent très curieux.
    Ils veulent tout de suite savoir ce que vous faîtes dans la vie.

    Ainsi ils peuvent vous situer dans des cases sociales.

    Ce qui est ridicule, si le but est de connaître votre niveau d'études.

    Car on peut être ouvrier, et avoir des intérêts sur divers sujets.

    En connaissant votre métier...le curieux vous juge.
    Il sait que vous n'avez pas un gros compte en banque.

    Si vous êtes médecin, il ne vous cochera pas dans la case du smicard.


    Dans ce cas, la curiosité est sélective.
    C'est à dire que selon votre profession, vous serez fréquentable ou pas.



    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.


     

    16
    Jacqueline
    Mardi 16 Juin à 19:00

    Gif animé : Écureuils à coucou… | Planète Québec

    Du  soir,  pour vous SIMONE

    Bien du travail en extérieur, profitons du beau temps,  

    avant que  cela ne se gâte à  nouveau .

    Par contre , la pluie nous a permis d'avoir des hortensias                          " splendides " ils étaient chétifs auparavant .

    Et,  le gazon est bien vert .. 

    Vélo également (sans masque )  que du bonheur 

    " la  liberté retrouvée " au moins  pendant nos  balades .

    Belle et douce soirée   Simone @ bientôt

     

      • Mercredi 17 Juin à 12:07

        My little buddy, Mr. Peanuts, hasn't been around quite as often recently, but he came and enjoyed the peanut butter treat I put out even before I could get the camera ready...and then he stole my heart...see below  By Nancy Rose

        que du bonheur de  te lire .........

    15
    Mardi 16 Juin à 17:47

    sont trop timides pour demander

    14
    Mardi 16 Juin à 12:09

    Salut

    On a un temps ensoleillé pour l'instant alors que la météo disait pluie ?

    On va en profiter pour semer des radis.

    Bonne journée

    13
    Mardi 16 Juin à 09:13

    Bien ton article !bonne journée 

    Fichier

    12
    Lundi 15 Juin à 20:37
    Durgalola
    Avec le retraite, rare quand on demande ma profession. C'est mieux. Bises
    11
    Lundi 15 Juin à 19:18

    Bonjour Simone

    Non tout le monde que je rencontre ne me pose pas ces questions ! Mais bon ceux que je commence à connaitre veulent m'approfondir c'est possible.

    Jamais on ne m'a demandé si j'étais heureuse ou alors je ne m'en souviens pas, il y a toujours plus heureux. hélas

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    10
    Lundi 15 Juin à 15:44

    Bonjour ma Simone

    Tu as absolument raison et j'adore la façon dont tu le dis ...mais c'est tout à fait cela, tu sais on ne te pose jamais cette question tout simplement de peur que l'on  réponde "oui je suis heureux", le bonheur des autres fait mal parfois.

    Bonne journée ma Simone avec mes gros bisous 

    Méline

    9
    Jacqueline
    Lundi 15 Juin à 14:11

    BONJOUR SIMONE

    Tout dépend qui vous avez en face de vous .

    Quand on sait que bien des  gens galèrent  ou qu'ils sont bien malades ....

    Même demander comment ça va ?  c'est souvent par  politesse

    Avons,  pour beaucoup  ,  tendance à dire  

                            " même si cela ne va pas il faut faire aller "

    Par pudeur les gens heureux ne le crient pas sur les toits . Enfin , c'est notre avis .

    Et , tout à chacun   n'a pas  la même notion du bonheur ..... Il nous semble .

    Belle journée Simone et surtout très belle semaine à vous .

     

     

     

    8
    Lundi 15 Juin à 13:12
    cathycat
    C'est vrai mais si je suis proche des gens j'aime bien le leur demander... bisous
    7
    Martine Martin
    Lundi 15 Juin à 12:46
    Comment vas tu est mieux car c'est une question ouverte. De retour de Paris, heureuse de te retrouver. Bisous
    6
    Lundi 15 Juin à 12:45

    Salut,

    Ben moi je suis heureux.

    Le soleil est de retour et la chaleur aussi.

    On va pouvoir s'occuper du jardin.

    Bonne semaine

    5
    Lundi 8 Juin à 12:44


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :