• (೨♛‿♛೨) !!

     

    FISC … …1

     

        FISC -1-

    Lorsque je donne quatre coups de pédale, il y en a trois pour le fisc !   Bernard Hinault
     
    Le fraudeur fiscal est un contribuable qui s’obstine à vouloir garder un peu d’argent pour son propre usage.   Philippe Bouvard
     
    Si l’état créait un impôt sur la beauté, je serais exonéré.   Sim
     
    Un millionnaire est un milliardaire qui vient de payer ses impôts.   Jean Rigaux
     
    C’était un Français qui payait tellement d’impôts que le jour où il mourut …
    le gouvernement fit faillite.    Roger Pierre
     
    Les conneries c’est comme les impôts, on finit toujours par les payer.  Michel Audiard
     
    L’impôt est un tribu prélevé sur le travail des uns pour entretenir la paresse des autres.
     
    Puisque les impôts ont une assiette, pourquoi mangent-ils dans la nôtre ?
    Alphonse Allais
     
    Chaque contribuable est quelqu’un qui travaille au profit du gouvernement sans être astreint à passer les concours de fonctionnaires.  Ronald Reagan
     
    Réunion : L’administration française adore ça ! Certains fonctionnaires poussent même le raffinement jusqu’à organiser des réunions pour fixer la date des prochaines. Jacques Mailhot
     
     

     

     

    FISC … …1

     

     

     

     


  • Commentaires

    28
    Dimanche 5 Juillet à 20:41
    cathycat

    Il y a là matière à en écrire des livres !!! :-) Bisous

    27
    Dimanche 5 Juillet à 16:49

    Bon dimanche ma douce Simone 

    Gros bisous 

    Méline

    26
    Dimanche 5 Juillet à 14:37

    Salut

    J'aime pas quand il mange dans mon assiette.

    Incroyable qu'ils ne respecte pas les gestes.

    Bon dimanche

    25
    Dimanche 5 Juillet à 00:57

    Bonsoir ma chère Simone,

    La France et l’Allemagne ont des systèmes fiscaux proches, qui révèlent toutefois des différences et des divergences.

    Les prélèvements obligatoires se situent dans les deux pays à des niveaux sensiblement supérieurs... à ceux de la zone euro.
    La 
    concurrence fiscale entre les deux pays ne joue guère.

    La France et l’Allemagne partagent un 
    niveau de protection sociale élevé... dont le financement repose largement sur les cotisations sociales.

    Les systèmes fiscaux français et allemand... reposent sur des impôts souvent très proches.
    Q
    u’il s’agisse de la TVA (dont le taux normal est de 19,6 % en France contre 19 % en Allemagne).

    L’état des lieux comparé a révélé l’existence de différences, souvent de divergences récentes en matière de politique fiscale.

    Concernant les différences, on relève essentiellement un pilotage plus intégré en Allemagne...des politiques de prélèvements plus abouties.

    En France, le poids accru des cotisations sociales est dû à la politique familiale ...qui repose pour une part importante sur les salaires.

    Les politiques menées depuis une dizaine d’années, trois sont à la priorité donnée en France pour la maîtrise des déficits, en particulier ceux des comptes sociaux .

    La France et l’Allemagne ont connu des tendances économiques divergentes.


    La part des salaires est restée stable en France.
    Elle a reculé de 5 points en Allemagne, partant d’un niveau plus élevé.

    La compétitivité de la France et celle de l’Allemagne ont suivi des voies divergentes, cette dernière se distinguant dans l’Union européenne.

    Si 
    les niveaux de coûts dans l’industrie peuvent être considérés comme prochesl’évolution des coûts salariaux horaires a été défavorable à la compétitivité de la France sur la période 2000-2008. 

     

    L’Allemagne se distingue par une priorité plus forte donnée au respect de l’équilibre budgétaire.
    L’Allemagne a profité de la période de croissance relativement forte... qui a précédé la récession pour réduire son déficit public.

    En 2008, la France abordait la crise avec un déficit de 3,3 % de PIB quand l’Allemagne présentait un excédent de 0,1 % du PIB.
    Le déficit structurel français est aujourd'hui supérieur de plus de trois points à celui estimé pour l’Allemagne.
    L’écart entre les situations budgétaires allemande et française s’explique en grande partie par la dynamique de la dépense publique.

    Entre 2000 et 2008, l’Allemagne a ralenti l’évolution de sa dépense publique, ce qui n’a pas été le cas de la France.

    France et Allemagne se caractérisent par un système de protection sociale large...et se comparent favorablement au regard du reste de l’Union européenne en matière d’inégalités.
    Une analyse plus fouillée fait toutefois apparaître que le système français de protection sociale obligatoire est plus large.
    Alors que dans la période récente, 
    certains indicateurs permettant de mesurer les inégalités et les taux de pauvreté ...ont eu tendance à se détériorer en Allemagne.

     

    La France a réduit les prélèvements obligatoires, assis sur la consommation. L’Allemagne a suivi une tendance inverse.
    Désormais, les recettes de TVA pèsent le même poids rapporté au PIB dans les deux pays.

    La France fait un plus large recours que l’Allemagne aux taux réduits de TVA..

    Les taux d’imposition des revenus du travail sont voisins dans les deux pays, à un niveau supérieur à celui de l’Union européenne.
    Le 
    taux d’imposition est stable en France depuis 1995, autour de 42 %. 
    L’Allemagne s’est au contraire, engagée depuis 2004 dans une baisse des prélèvements sur le travail...afin d’améliorer la compétitivité de ses entreprises.

    Le taux d’imposition du capital en Allemagne, qui a fortement diminué depuis 2000, se situe aujourd'hui nettement en dessous de la moyenne de l’Union européenne.

    La France se place significativement au-dessus
    .

    Les recettes de la fiscalité environnementales sont plus faibles en France.

    Le poids de l’impôt sur le revenu est plus de trois fois plus élevé en Allemagne qu’en France (9,6 % du PIB allemand en 2008 contre 2,6 % du PIB en France).
    Le taux marginal supérieur de cet impôt est plus élevé en Allemagne qu’en France.

    Ce qui rassemble les deux pays est bien plus important que ce qui les sépare.
    Néanmoins, la Cour a identifié des divergences préoccupantes.

    La principale est l’écart de déficit structurel de la France.

    Alors que l'Allemagne demeure à l'équilibre, la dette française ne fait que croître.


    L’impératif absolu de redressement des finances publiques française, implique une maîtrise stricte et durable des dépenses publiques.


    Ce constat est à présent remisé, avec l'arrivée du Coronavirus.
    La situation française est bien pire, avec un endettement magistral.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé

     

    24
    Jacqueline
    Samedi 4 Juillet à 17:41

    Y'a pas d'impôt , ni de taxe sur les BISOUS et les SOURIRES .

                                   Vous en déposons donc " en réserve "

    Belle fin de semaine Simone et plus ,plus , plus .

    20 citations originales pour présenter ses vœux - Elle

     

      • Dimanche 5 Juillet à 13:33
      • Dimanche 5 Juillet à 13:32

        Voici la suite de mes stickers ‘positifs’. Parce que j’en avais envie, et que je voulais les offrir à la gaufrette pour marquer chaque étape, chaque victoire, la motiver quand ell…

        hello

    23
    Samedi 4 Juillet à 00:37

    Bonjour ma chère Simone,


    Le 
    Fisc est une institution administrative, chargée de collecter les impôts.
    Ce terme vient de '' Fiscus '', mot latin qui signifie '' panier ''.
    Ce terme évoque la notion de '' trésor ''.

    Les agents du f
    isc, également nommé agents des impôts, établissent l’assiette de l’impôt à devoir.
    Puis ils perçoivent les sommes.
    Ils sont également chargés de contrôler les contribuables, afin de détecter une erreur par omission ou par intention de frauder.

    Grâce à la fiscalité, l’Etat et les collectivités territoriales... collectent des recettes leur permettant de répondre aux besoins des dépenses publiques.

    Le f
    isc englobe la totalité de l’administration fiscale.
    Il utilise deux types de contrôles :

    - Le CSP ou Contrôle Sur Pièces, réalisé dans les locaux du f
    isc et uniquement sur l’étude des déclarations fiscales.
    Les agents ne contactent les contribuables... qu’en cas de besoin d’une information plus précise.

    - Le contrôle externe est organisé entre l’agent du f
    isc et le contribuable concerné. Les documents sont consultés en commun, afin que l’agent puisse poser directement les questions.
    Suite à un contrôle fiscal et si une erreur a été relevée, il existe deux possibilités.
    Le contribuable sera concerné par un redressement si l’erreur n’était pas volontaire. En cas de fraude, le contribuable risque des sanctions qui peuvent parfois être sévères.


    On manque de recul sur l'échange d'information au niveau international.
    Il y a 97 états qui commencent à échanger des informations.
    Ce qui veut dire qu’il y a la moitié des états qui ne participent pas à cet échange d’informations... notamment pour lever le secret bancaire
    .

    Au-delà des 
    paradis fiscaux très actifs, une concurrence existe entre les états.
    Les États-Unis ne font pas partie de l’échange automatique d’informations. Ils ont leur propre système.


    Ces échanges tardent à aboutir... parce qu’il y a des intérêts au sein de l’union européenne ( Irlande ), ou entre les États-Unis et l’Union européenne.

    De plus, comme on réduit les effectifs de contrôle, on a parfois le sentiment de ne pas avoir suffisamment le temps et les moyens... pour lutter contre les fraudeurs.

    L’État français a récupéré 12 milliards d’euros.
    C’est un nouveau record.
    Le précédent datait de 2015, avec 10 milliards d’euros
    .
    Trois raisons explique ces chiffres. La première est 
    le règlement de très grosses affaires, comme le litige avec Google, qui a fait une transaction avec l'état français.
    Ses dossiers ont rapporté au total 530 millions d’euros
    .

    Des contrôles fiscaux mieux ciblés

    On peut noter aussi les 158 millions d’euros ramenés par la cellule de régularisation fiscale.
    C’est cette cellule qui a permis aux très riches exilés fiscaux... de se mettre en règle avec le fisc.
    Et enfin, ces chiffres viennent de contrôles fiscaux plus efficaces... grâce au regroupement de données informatiques

    Tous les gouvernements, vantent leur action.
    Il est vrai que les agents travaillent pour ces réussites.
    Il y a aussi une communication politique... qui veut remettre les choses un peu en perspective. 


    La fraude fiscale représente "80 milliards".

    Avec cette somme, il y a la possibilité de requinquer nos hospitaux, nos écoles et bien d'autres services administratifs.


    En réalité malheureusement, il y a quand même une certaine stabilité dans la pêche aux fraudeurs fiscaux.

    On revient au niveau des précédentes années, de 2013 à 2016.

    Depuis 2013, on oscille aux alentours de 10 à 12 milliards d'euros
    récupérés, et il est vrai qu’il y avait eu une baisse en 2017 et en 2018.

    La fraude se diversifie et se complexifie.

    C’est toujours le jeu du gendarme et du voleur.
    Malheureusement, le voleur a un temps d’avance.

    Même s’il y a eu des avancées, il reste encore beaucoup à faire.

    Le traitement de masse des données, pour l’instant ne produit pas les effets escomptés.

    Quand il y a une nouveauté, elle produit des effets sur les fraudeurs et exilés fiscaux...qui craignent d'être pris la main dans le sac.

    La peur de régler des amendes lourdes, fait sortir les mauvais payeurs du bois.


    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

    22
    Vendredi 3 Juillet à 22:21

    Bonsoir ma douce Simone

    Un petit coucou pour te souhaiter une bonne nuit 
    Gros bisous 

    Méline

    21
    Vendredi 3 Juillet à 21:18
    Durgalola
    Bien choisies tes citations. Bises de Moulins où nous aimerions bien prolonger notre séjour. Campagnard et revigorant.
    Bises
    20
    nays
    Vendredi 3 Juillet à 11:18

    grrrr impots  mais mais ils servent surtout a remplir les poches de nos dirigeants !!

    bibisous et bon WE Simone ☺

    19
    Vendredi 3 Juillet à 11:13

    Bien les citations, bon week-end  ☼

    Fichier

    18
    Vendredi 3 Juillet à 09:23

    Bonjour ,intéressantes ces citations.douce journée,bises.

    17
    Vendredi 3 Juillet à 01:21

    Bonjour ma chère Simone,



    Lorsque je pédale, à l'inverse des vélocipédistes professionnels, le fisc ne me prend rien.
    Il est vrai que je n'ai faist pas dix kilomètres en vélo en sept ans.
    Ce qui ne ferait pas lourd dans le budget de l'état...pour rembourser les dettes engendrées par le Coronavirus.
    Je ne suis pas branché sur le cyclisme.

     

    Pour être fraudeur fiscal, il vaut mieux avoir pas mal d'argent.

    Sinon je ne vois pas l'intérêt à le faire.
    En ce qui me concerne, je suis comme la majorité des français.

    Il n'y a pas assez d'argent sur le compte bancaire, pour tricher.

    J'ai entendui aujourd'hui maux infos...que l'état avait récupéré 12 milliards d'impôts détournés.
    Ce qui est tout de même une somme rondelette.

    De toutes façons, les avocats d'affaires aident les gens fortunés...pour qu'ils payent moins d'impôts.
    Ce qui est une aberration.

    Les pauvres n'ont pas la possibilité d'être conseillés.

    Nous savons donc que toute cette catégorie de personnes...demeurent honnêtes.

    Ce qui fait tout de même une grosse majorité de la société française ...qui n'a pas besoin d'être contrôlée.
    Ce qui peut donc faciliter de prendre la main dans le sac...les mauvais payeurs.

     

    Si l'état créait un impôt sur la beauté...elle me donnerait de l'argent.
    Pourtant je suis tout de même plus présentable que Quasimodo.

     

    Un milliardaire qui vient de payer son impôt...se retrouve projeté dans le domaine des millionnaires.
    La saisie sur ses rentes l'appauvrit carrément.
    C'est peut être pour cette raison que tous ces millionnaires après prélèvements fiscaux, ont des compte aux îles Caïmans.

     

    L'homme était riche comme Crésus.
    Il arrosait les finances de l'état, grâce aux prélèvements du fisc.
    Le jour où il est décédé...il n'y avait plus d'argent dans les caisses de l'état.
    Comme quoi il faut prendre soin des riches... qui règlent leurs impôts en France.

    Il ne sert à rien de ne pas payer ses impôts.
    C'est un peu comme toutes les bêtises que l'ont fait dans notre jeunesse.

    On finit toujours par les payer…!


    L'impôt est un prélèvement sur le travail de certains, pour entretenir d'autres qui ne font rien.
    Il suffit de regarder la maison de retraite qu'est le Sénat...pour se faire une idée.
    C'est toujours indigeste lorsque je vois ces sénateurs grassouillets... qui ont l'air complètement endormis.

    Les impôts ont une assiette.
    Pourtant les hommes politiques viennent y manger copieusement...comme des parasites.
    Ils squattent carrément notre tour de table...sans nous demander notre avis.

    Chaque contribuable travaille pour le gouvernement.
    Il en assume le fonctionnement...sans avoir son mot à dire.
    C'est un peu comme si l'on demandait aux actionnaires... de ne pas ramener leurs fraises, dans les dépenses d'une entreprise.

    Le principal travail de l'administration française, est de faire des réunions.
    Et à chaque fois que les membres se réunissent, ils bossent sur le prochain rassemblement.

    Ainsi de réunions en réunions, le sujet du jour devient très vite obsolète...sans avoir vu le jour.

    C'est ainsi que fonctionne toutes les administrations de France.
    La réunion permet de mettre à jour... ce qui devra l'être prochainement.

    Il faudra donc une autre assemblée pour voir si la clause de la réunion prochaine... sera validée.

    Sinon, d'autres seront prévues, afin d'arriver à résoudre le problème du jour.

    Ce n'est pas facile d'avoir des responsabilités dans ces séances administratives.
    C'est long, et ça ne sert à rien.

    Et en plus, le coût est inestimable.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros Bisous. dédé.

     

     

     

     

    16
    Jeudi 2 Juillet à 22:10

    Coucou ma tite Simone.

    Que de citations...Hi ! hi !

    J'adore !

    Certaines sont superbes.

    Bisous Simonèlè

    Aimée

    Humour - Citations (Famille, argent, impôts, succession...)

    15
    Jeudi 2 Juillet à 18:01
    =^..^=

    Aux prochaines élections je vote pour Robin des Bois ! 

    Bonne soirée ma Simone 

    Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous 

    Afficher l’image source

      • Jeudi 2 Juillet à 18:02
        =^..^=

        Afficher l’image source

    14
    Jeudi 2 Juillet à 16:47
    13
    Jacqueline
    Jeudi 2 Juillet à 08:11

    On fait les cadeaux avant les élections et on décide les impôts ...

    Et , c'est tellement  VRAI

    12
    Jacqueline
    Jeudi 2 Juillet à 08:10

    La réflexion de Reagan est plus que réaliste (lol)

    Tout citoyen  paie déjà un impôt " qui est la TVA " bien salée souvent

    Belle fin de semaine à vous

    Prenez toujours bien soin de vous

    Un peu d'humour (vache ) pour finir

    Les 75 meilleures images de les meilleurs citation en tout genre ...

     

      • Jeudi 2 Juillet à 13:41

        Glaces | Dessin humour, Illustration drôle, Illustration

         

    11
    marie
    Mercredi 1er Juillet à 21:50
    marie

    Coucou,

    Je souris en lisant..

    Temps chaud et orageux.

    Agréable soirée.

    Bises chaudes..

    10
    Mercredi 1er Juillet à 21:48

    Bonsoir ma Simone

    J'aime beaucoup la pensée de Philippe Bouvard

    De toutes façons, je suis contre les impôts appliqués qu'aux gens du peuple, les gros, ont toujours un moyen pour ne pas en payer.

    Bonne soirée ma Simone, gros bisous 

    Méline

    9
    Mercredi 1er Juillet à 18:37

    Un coucou Simone , encore un mois sans étre venue sur mon blog , trop de soucis aussi je n'ai pas la téte , mais bon , je viens quand méme dire bonjour aujourd'hui , sympa ces petits textes sur les impots , je n'en paye pas , je ne suis pas assez riche pour étre imposée biggrin  J'espére que tu vas bien , merci d'étre toujours là , bonne fin de semaine , bisous 

    8
    Mercredi 1er Juillet à 17:54

    Merci pour ton amitié...J'aime ces réflexions concernant les impôts...bonne soirée

    7
    Mercredi 1er Juillet à 16:53

    Merci de m'avoir fait sourire. Personnellement je suis contente de payer des impôts mieux vaut en payer et si tu en payes beaucoup c'est que tu gagnes beaucoup. Seuls les pauvres n'en payent pas et c'est bien normal. Bisous

    6
    Mercredi 1er Juillet à 16:31


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :