• ◝₍⁽⁺⁰꒳⁰⁾₎◜❤✧

     

     

     

     

     

     Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre.   Paul Éluard


    "Le succès n'est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez." Albert Schweitzer

    "N'essaie pas de devenir un homme de succès, essaie plutôt de devenir un homme de valeur."Albert Einstein 

     ◝₍⁽⁺⁰꒳⁰⁾₎◜


    L'homme parcourt la planète, explore les océans, escalade les montagnes et même va sur la lune... Et pourtant ce qu'il cherche est simplement caché au fond de lui-même.   Philippe de Berny

     

     ⁝⁝⸃₍⁽΄˙̥΄ ⁾₎⸜

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    23
    Lundi 19 Octobre à 19:12

    Dédé toujours aussi prolifique...superbe illustration...je te souhaite une bonne semaine

    22
    Mercredi 14 Octobre à 17:39

    En ce qui concerne ton ami Dédé j'admire son éloquence et son don pour l'écriture. Il a tout d'un prof de philosophie hi hi. Bonne soirée à toi et à tous tes amis.

    21
    Mardi 13 Octobre à 02:11

    Bonjour ma chère Simone,



    Pour avoir du succès, il faut tout d'abord se faire connaître dans le monde médiatique.

    Encore qu'il y a différents succès.
    Celui avec les femmes n'est pas désagréable.

    Ce fut mon cas lorsque j'étais jeune.
    Les femmes me courraient après.

    Sauf que j'étais fidèle.

    Je n'ai jamais chassé deux lièvres à la fois, comme l'on dit dans le langage populaire.

     

    Ma fidélité était sans faille, si bien que j'ai laissé de nombreuses occasions passées.

    Je ne regrette rien, car c'était ma manière d'être honnête avec une compagne.
    Ma façon de me comporter n'était malheureusement pas la manière de faire avec certaines compagnes de route.

    Les gens en général, préfèrent tout de même avoir du succès.
    Car pour eux, ce signe d'être reconnus demeure synonyme de puissance.

    Je ne crache pas sur l'argent qui est tout de même un soucis en moins lorsqu'on en possède suffisamment.

    Par contre la lumière m'aveugle.
    J'ai toujours préféré longer les murs plutôt que de m'exposer à la lumière.

    Le succès est parfois à la portée des gens qui le refuse.
    J'avais eu une belle proposition de la part d'un PDG allemand, de l'industrie métallurgique.
    Il était le dirigeant de deux grosses entreprises de métallurgie dans la Ruhr, de l'autre côté de la frontière.

    Il désirait que je réalise une sculpture immense en inox, en bas relief.
    J'étais capable de l'exécuter.

    La somme d'argent qu'il me proposait était énorme.

    Cependant, l'homme était homo sexuel.
    J'ai préféré prendre mes distances en refusant le magot.

    C'est ce que j'appelle avoir des principes.
    Même si des personnes n'avaient pas compris mon comportement en me disant qu'une telle somme d'argent ne se refuse pas, quoiqu'il en coûte.

    Et même aujourd'hui, alors que je ne roule pas sur l'or, je ne regrette pas mon choix.

    Le succès ne doit pas faire oublier le devoir de chaque être humain.

    Il doit rester un humaniste avant tout, sans se prendre pour un dieu.

    Certaines personnalités oublient trop souvent qu'elles font partie des mortels.
    Elles deviennent tyranniques avec leur personnel.
    La gloire ne permet pas tout.

    Trop de stars sont capricieuses, en oubliant d'où elles viennent.

    C’était le cas d’Ursula Andress, lorsqu’elle tournait à Dakar, et que son compagnon était Jean Paul Belmondo.


    J’avais trois collègues marins qui avaient amené le couple sur l’île de Gorée, un dimanche après-midi avec une petite embarcation.
    L’un avait voulu prendre des photos de la star féminine.
    Elle avait refusé.
    L’acteur français avait trouvé que c’était la moindre des choses sur ce petit univers clos.

    Il avait pris la comédienne dans ses bras et avait dit aux matelots :

    • ‘’ Allez-y ! les gars. ‘’Il fait rester modeste, même en ayant du succès.

    Le comportement de la femme était ridicule, sur une petite barque avec un moteur.

    Monsieur Belmondo est toujours resté abordable, avec une grande simplicité.

    L'argent évidemment est une sélection naturelle dans ce monde.

    Les vacances de certaines personnalités se passent dans des palaces à 5000 euros la nuitée.
    C'est une manière aussi de retrouver une certaine paix.

    Car ce n'est pas facile de vivre en permanence, sous les feux des caméras.


    Mais certaines personnes très connues parviennent à avoir une vie discrète.

    Elles ne sont pas dérangées par les paparazzis, car elles ne sont pas rentrées dans le jeu de ceux-ci.

    Jean Jacques Goldman en est la preuve.
    Il ne fait pas parler de lui, et pourtant il fait partie des chanteurs / compositeurs français le plus admiré.

    Il y a évidemment d'autres artistes dont la vie reste cachée.
    Ce succès est intelligeant, car il permet à ces personnages renommées d'avoir conservé une simplicité.

    Une discrétion aussi, vis-à-vis des médias.
    Ils sont donc devenus des gens presque comme tout le monde.

    Ce genre de succès est plus louable.

     

    Le mien est celui d’être autosatisfait, lorsque je réalise quelque chose qui n’est pas trop mal.


    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

     

    20
    marie
    Lundi 12 Octobre à 09:52
    marie

    Coucou,

    J'aime beaucoup la citation d'Albert Einstein... Elle  est juste .

    Bonheur+ complicité une bonne recette.

    Le froid arrive il parait je regarde 5°

    Grosses Bises

    19
    Jacqueline
    Lundi 12 Octobre à 08:40

                Afficher l’image source

     

    BONJOUR  

     Très belle semaine à vous Simone .

     

      • Lundi 12 Octobre à 11:49

        19h. Citation du Soir Bonsoir.... - confidentielles.com | Facebook

         

    18
    Lundi 12 Octobre à 00:57

    Bonjour ma chère Simone,

     



    Etre un homme de valeur consiste tout d'abord à avoir des principes.
    Ce comportement doit évidemment être d'une droiture exemplaire.

    Il est nécessaire d’être un humaniste, et de respecter les autres.


    Chaque individu peut donc rentrer dans ce club, où l'argent n'apporte pas forcément cette belle valeur humaine.
    Disons que celui-ci n'est pas nécessaire, pour être une brave personne dont les qualités sont reconnues.

    Cette qualité est vraiment indépendante du compte bancaire.
    Mais les pauvres n’ont pas le monopole du civisme et de la bonté.
    Ce qui signifie qu’il y a des gens très riches… qui possèdent une belle âme.


    L'homme est un grand voyageur, pour satisfaire sa curiosité.
    Lorsqu'il a fait le tour du monde, il revient la plupart du temps dans son pays.
    Il fait comme les saumons qui reviennent sur le lieu de leur naissance.


    Il a connu beaucoup d'aventures sans nécessairement avoir déniché le bonheur.
    Cependant son passé restera gravé dans sa mémoire, avec parfois des regrets.

    Le temps qui passent empêche évidemment de recommencer ce parcours.

    Revenu au hameau, il est donc à la recherche de la joie de vivre, sans jamais vraiment trouvé où mettre le curseur.
    Il n'est pas nécessaire d'aller au bout du monde, pour trouver le bonheur.

     

    Parfois nous cherchons bien loin, ce qui se trouve à proximité.


    La vie à deux est souvent l’équilibre que cherchent les personnes seules.
    Car la plupart de celles-ci craignent maladivement, de finir leurs jours en solitaire.
    Pourtant même en étant deux, il faut bien qu’il y en ait une qui parte en premier.


    Il y a bien quelques sauvages qui préfèrent rester seuls.
    Mais c’est une vie très spéciale.

    Parfois l’hiver passe sans voir personne.
    Il s’installe alors une sorte d’habitude silencieuse.

    Le solitaire devient un adepte du monologue, avec personne pour lui répondre.
    En même temps, il n’y a jamais un mot plus haut que l’autre.
    Sauf si les doigts de celui-ci, se coincent dans une porte.

    Il est certain que dans ce genre de vie retirée, les scènes de ménage sont absentes.

    Ce qui demeure tout de même apaisant.

    De plus, il n’est pas nécessaire de demander l’autorisation à l’autre, pour quoi que ce soit.
    Cette liberté est un atout supplémentaire pour savourer la solitude.

    En pesant le pour et le contre, il est certain qu’il y a des avantages importants à vivre seul.
    Il y a sans doute des inconvénients, dont je n’ai pas encore pris conscience.

    Evidemment, vieillir tout seul comme un grand, demande à avoir une bonne santé.

    Quoi que si la vie à deux consiste à profiter de l’autre, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux.
    Et servir l’autre dans le cas d’une autonomie réduite, n’est pas le pied.

    C’est pour cette raison que c’est un motif supplémentaire dans mon choix.
    En espérant évidemment conserver toute mon indépendance sanitaire, jusqu’au bout du chemin.


    Un ermite doit savourer le silence.
    Sinon, il faut qu’il retourne dans le monde des ‘’vivants’’.
    Monde où le bruit est quotidien.

    Cependant, le sauvage peut très bien agrémenter son espace de vie, avec un fond musical de son choix.
    Il faut tout de même vivre avec son temps.

    Avec la possibilité de se rendre sur internet, la personne seule a l’impression de vivre au-milieu des gens.
    Elle peut même se faire des amis.

    Ce qui peut maintenir un lien social un peu spécial.

    C’est cependant mieux que d’être retiré complètement du monde, et de vivre en vase clos.

    Le besoin de chaque personne est différent.
    Vivre heureux en restant éloigné de la populace, n’est pas une maladie.
    Elle est le fruit d’une mûre réflexion, après avoir sans doute subi des épreuves décevantes.
    Les échecs successifs sont parfois le déclic… qui permet de se rendre compte qu’il vaut mieux ne plus insister.

    Le principal est d’être heureux, en pouvant trouver son bonheur.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    17
    Dimanche 11 Octobre à 19:49

    Bons ma Simone

    je biens te souhaiter une très bonne soirée avec tous mes plus gros bisous 

    Méline

    16
    Dimanche 11 Octobre à 17:27

    Succès , bonheur deux mots  très importants .

    J'aime la citation d'Albert Schweitzer .

    Bises

    15
    Dimanche 11 Octobre à 14:13

    Je crois aussi que le bonheur est la simplicité !!

    biz Simone

    14
    Dimanche 11 Octobre à 02:15

    Bonjour ma chère Simone,


    Je pense que tout le monde est à la recherche du bonheur.
    Mais les personnes à l'atteindre semblent rares, si l'on constate le niveau de mécontentement de la populace.

    Les gens ne sont jamais contents.
    C'est assez affligeant.

    Surtout lorsqu'ils ont la santé et un travail.
    Le problème est que les personnes regardent un peu trop les autres.

    Elles pensent toujours que les voisins sont mieux lotis.

     

    Alors que chacun subit des peines et des soucis.
    La jalousie est très développé en France.

    Je crois que nous sommes en tête sur ce sujet.

    Ce qui est tout de même une aberration, en voyant ce qui se passe ailleurs.

    Donc ce bonheur semble inaccessible pour nos concitoyens.

    Il y a toujours quelque chose qui ne va pas.

     

    Nous sommes sans doute trop gâtés.

    J'ai appris aux infos...que nos compatriotes étaient une majorité à désirer un régime qui soit plus dur.

    C'est à dire carrément une dictature ( 65 % ).

    Je me demande si les gens ne sont pas tombés sur la tête.
    Il faudra peut-être passer par là, pour que ceux-ci puissent se rendre compte dans le coton qu’ils vivent actuellement.


    Si le succès était la clé du bonheur, il n'y aurait pas de suicides dans le domaine artistique ( Dalida, Mike Brant, etc… ).

    Le succès peut aider à accéder au bonheur, en simplifiant les difficultés financières de la plupart des gens.
    Mais ce bonheur sera de courte durée, car il ne s'achète pas.
    Pour l’atteindre, il faut une mentalité particulière.

    L'éternel insatisfait ne pourra pas connaître la joie, même s'il est assis sur un monticule d'or.

    Le succès ne peut pas apporter forcément la belle vie.

    Il faut sans cesse se cacher lorsqu'on est riche et connu.
    Si bien qu'il est difficile de mettre son nez dehors.

    Malgré tout, il y a une contradiction dans ce que j'écris.
    Beaucoup de gens aiment posséder la puissance de l'argent.
    Etre à une place où la populace vous traite comme un dieu, doit être envoûtant.
    Pourtant au bout d'un certain temps, ce genre de chose doit être fatigant.
    Vivre heureux demande tout d’abord à profiter de sa liberté.

    Peut-on parler de liberté lorsque l'on doit se camoufler pour se rendre à un endroit.
    Certes, il y a des lieux de rêve que le commun des mortels ne pourra jamais se payer.
    Mais une fois dans les eaux limpides de ces stations pour riches où la sélection se fait par l'argent, la vie ressemble beaucoup à celle du commun des mortels
    qui se baigne en Bretagne.

    C'est comme tout, au bout d'un moment le succès ne fait plus son effet.
    Les gens se lassent de tout.

    Les milliardaires ont tout de même la vie facile.
    Les millionnaires aussi.

    Ils n’attendent pas un an pour se payer un ordinateur.

    Pourtant ce n'est pas parce que l'on possède un gros compte en banque... que l'on ne connaît pas le chagrin et les peines. Parfois la maladie.

    Tout compte fait, l'avantage du succès est seulement de ne pas se faire de soucis pour ses fins de mois.
    Ce qui est tout de même important.

    Mais même en étant aisés, les gens se plaignent.
    Sans pudeur parfois devant des personnes qui ne gagnent pas le smic.
    Il est vrai qu’ils ont un ‘’mode de vie’’ qu’il faut assurer.
    C’est-à-dire qu’ils ne pourraient pas vivre avec plusieurs milliers d’euros par mois.
    Lorsqu’on mange du caviar, il est difficile de le remplacer par des lentilles.
    C’est ainsi.


    Les autres n’ont guère d’intérêt.

    Le succès peut être très bien vécu, lorsqu’on garde la tête sur les épaules.
    Car parfois il y a des anciennes stars… qui se retrouvent dans la misère.
    C’est terrible pour celles-ci.
    Elles ont été cigales durant la belle saison.
    Ce qui est une autre affaire.

    Je pense que les artistes qui ne font pas parler d’eux, sont souvent ceux qui durent le plus longtemps.

    Je me souviens avoir vu à la télé un ancien footballeur qui était complètement fauché.
    Pendant la période où il gagnait bien sa vie, il avait Ferrari et une salle de bain dont les éléments étaient en or.
    Puis il a eu un accident.

    Il n’avait pas prévu que sa carrière s’arrêterait aussitôt.

    Il en fut de même avec un champion de boxe français dont l’argent fut dilapidé par sa famille.
    Dans ce cas, ce n’est pas de sa faute s’il pointait au chômage.

     

    Parfois je crois qu’il vaut mieux ne pas vivre dans la lumière des paillettes.
    Notre vie modeste nous a habitué à ne pas faire n’importe quoi.

    Ce qui nous met à l’abri d’une grosse dégringolade.


    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

     

    13
    Samedi 10 Octobre à 10:50

    Un bel article bon week-end 

    Fichier

    12
    marie
    Vendredi 9 Octobre à 14:44
    marie

    Coucou, 

    Je lis de jolies citations.... temps très doux 18°.j'espère que tout va bien pour toi..

    Agréable journée... Je pense à toi. Pour le moment ça va..

    11
    Vendredi 9 Octobre à 13:54

    Bonjour ma Simone 

    Merci pour ce beau texte 

    Bonne journée ma douce et gros bisous 

    Méline

    10
    nays
    Vendredi 9 Octobre à 11:44

    tout y est si bien écrit et plein de sagesse et de justesse ☺

    bisous et bon WE  ☺♥

    9
    Vendredi 9 Octobre à 01:40

    Bonjour ma chère Simone,



    Il ne faut pas vouloir transformer le monde.

    Il faut seulement trouver le bonheur.

    Au début de notre vie d'adulte, une joie intense s'éveille lorsque l'on connait l'amour.
    Au bout d'un certain temps, cette relation devient fragile.
    La première rupture fait mal.

    Elle laisse une cicatrice qui s'estompe rapidement.

    Au bout de huit jours l'amoureux est remis de ses émotions.

    Il s'était fait la promesse qu'il ne retomberait plus amoureux.
    Mais l'instinct est plus fort que de belles paroles.
    Un autre duo se forme dans un bonheur encore plus fort.

    Mais très vite la jeunesse fait que les rencontres ne sont pas durables.

    C'est l'apprentissage de la vie.

    En fin de compte, je ne sais pas si cette éducation est particulière aux adolescents.
    Il n'y a pas d'âge pour tomber amoureux.
    Et les rupture sont toujours aussi douloureuses.

    Par contre, les illusions de notre jeunesse, en ont pris un coup dans l'aile.

    En arrivant à un grand âge, parfois la personne fait le choix de continuer le chemin en solitaire.
    Il puise son bonheur dans une vie austère mais plus paisible.

    Plus reposante bien souvent.

    Certaines personnes craignent cette navigation en solitaire.
    Vivre seule demeure pour elles une véritable détresse.
    Dans ce cas, les couples sont beaucoup plus prudents par la suite, de peur que l'un des deux se retrouve seul.
    Cette union n'est pas obligatoirement enrichie par l'amour.
    La raison l'emporte par rapport aux sentiments.

    Vivre à deux sans amour, demeure une impossibilité personnelle.

    Je ne tente donc plus de rencontrer une passagère, sur le bateau de ma vie.
    Je suis devenu un vieux loup de mer, qui navigue en solo.


    Mon ex m'avait posé un jour la question en me rendant visite à Mâcon:
    - '' Est-ce que tu as été déçu de ta dernière union, pour préférer vivre en célibataire ? ''.

    Par gentillesse, je lui avais répondu que non.
    Alors que c’est évidemment le contraire.

    Le succès n'est pas la clé du bonheur.
    D'abord parce que tout le monde n'a pas de succès.


    Je refusais toutes les aventures, en étant déjà avec quelqu'un.
    La tromperie ne faisait pas partie de mon mode de vie.

    Autant quitter l'être avec qui l'on vit.
    C'est plus sain et surtout plus noble.

    Depuis que j'ai rangé mon tablier de coureur de jupons, j'ai fait le choix de vivre sans relation.

    Pourtant je suis un homme comblé, par la vie simple que je mène.

    Le bonheur peut donc être vécu seul.
    Il faut dans ce cas, avoir de nombreux hobbies.

    Ce qui permet de meubler amplement mes jours, dans une grande sérénité.

    Albert Einstein, est la personne que j'admire le plus sur terre.
    Je suis donc totalement en accord avec ses dires.
    Il est préférable d'être un homme de valeur, plutôt qu'un homme de succès.

    La valeur d'un être est basée sur une moralité évidente.
    C'est important d'avoir des convictions nobles, que l’honnêteté apporte.
    Celle-ci vis à vis des autres et de soi-même, est une qualité.
    Il fait bon de pouvoir regarder son passé, avec une grande dignité.

    Il est vrai que ces valeurs ne sont plus tellement d'actualité.
    C'est dommage.

    Mais il y aura toujours des personnes dont la sagesse restera exemplaire.


    L'homme est un explorateur qui ne craint pas de visiter des contrées éloignées.

    Voire dangereuses.
    Pourtant il lui faudra toujours trouver l'amour, afin de trouver un équilibre.

    En général, c'est ce qu'il fait après une vie très active.

    Il se range tranquillement en formant un couple.



    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

    8
    Jeudi 8 Octobre à 15:05

    Il est ou le bonheur il est ou ? Comme le chante Christophe Maé  , pour le moment il a déserté ma vie , mais tout finira peut étre par s'arranger ! Bisous Simone 

    7
    Jacqueline
    Jeudi 8 Octobre à 11:45

    Le bonheur existe , le soleil est là  . 

    Passez une fort belle fin de semaine SIMONE  et plus , plus ,plus

    6
    Mercredi 7 Octobre à 19:54

    Bonsoir Simone

    Oui c'est vrai que le bonheur est la clé de succès, mais c'est quoi le bonheur !

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    5
    Mercredi 7 Octobre à 18:07
    =^..^=

    Retour du soleil , bonheur du jour !

    Et demain , on verra !

    Bonne soirée ma Simone

    Gros bisous tout plein et tout plein de gros bisous

    4
    Mercredi 7 Octobre à 18:03
    J'aime particulièrement la 2 et la 4. Bisous
    3
    Mercredi 7 Octobre à 17:07


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :