•  

     

     

     

    Un petit Genevois de huit ans, interrogé sérieusement par sa directrice d’école sur ce qu’il pensait des grands-mères répondit :

     « Une grand-mère est une femme qui n’a pas d’enfants ; c’est pour cela qu’elle aime les enfants des autres »  et de poursuivre :

     « Les grands-mères n’ont rien à faire ; elles n’ont qu’à être là. Quand elles vous emmènent en promenade, elles marchent lentement, sans écraser les belles feuilles ni les chenilles. Elles ne disent jamais : avance plus vite. En général, elles sont grosses, mais pas trop, pour pouvoir attacher nos souliers. Elles savent qu’on a toujours besoin d’un second morceau de gâteau, ou du plus gros. Une vraie grand-mère ne frappe jamais un enfant ; elle se met en colère en riant. Les grands-mères portent des lunettes et parfois elles peuvent même enlever leurs dents. Quand elles nous lisent des histoires, elles ne sautent jamais un bout, et elles n’ont rien contre, si on leur réclame la même histoire plusieurs fois. Les grands-mères sont les seuls adultes qui ont toujours le temps. Elles ne sont pas aussi fragiles qu’elles le disent, même si elles meurent plus souvent que nous. Tout le monde devrait essayer d’avoir une grand-mère, surtout ceux qui n’ont pas la télé. »

     

    Une grand-mère !


    24 commentaires