• 2019 25 01

     

     

     

    gide

     

     

     


    Il y a sur Terre de telles immensités de misère, de détresse, de gêne et d'horreur, que l'homme heureux n'y peut songer sans prendre honte de son bonheur. Et pourtant ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux lui-même. Je sens en moi l'impérieuse obligation d'être heureux. Mais tout bonheur me paraît haïssable qui ne s'obtient qu'aux dépens d'autrui et par des possessions dont on le prive.

     

                    André Gide
                      1869-1951


     

     

     

    gide

     

     


  • Commentaires

    34
    Mercredi 30 Janvier à 14:18

    Hello,

    Un beau bout de texte de Gide.

    Il ne devrait pas y avoir de différence...

    Bon mercredi, ici il fait beau mais ventilé.

    33
    Lundi 28 Janvier à 12:27

    Salut
    Pas de pluie ce matin mais la température qui baisse.
    On va pouvoir sortir pour une courte balade.
    Bonne semaine

    32
    Lundi 28 Janvier à 11:22

    Bonjour Simone

    Tout le monde devrait être heureux pour le peu de temps qu'on reste sur terre, mais voilà c'est cette injustice qui dès la naissance et ce jusqu'à la mort

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    31
    Jacqueline
    Lundi 28 Janvier à 10:48

     

    Et , voilà ......

      • Lundi 28 Janvier à 11:37

        Résultat de recherche d'images pour "montag glitzer bilder"

        que du bonheur le lundi !!!!!!!!!!!!

      • Lundi 28 Janvier à 11:29

        Résultat de recherche d'images pour "MONTAG"

        Lundi ? je me cache jusqu'à ce qu'il soit passé !!!!!!!!!

    30
    Lundi 28 Janvier à 10:28

    Bonjour ma chère Simone,



    Pour pouvoir aider les plus miséreux, il est nécessaire d'être bien dans sa peau.
    Il y a des êtres ainsi qui s'occupent des autres.
    Ce geste de fraternité humaine est exemplaire.

    Nombreuses sont les personnes qui dénoncent la pauvreté des autres... sans bouger le petit doigt.
    Elles ne s'investissent que dans des paroles futiles sans consistance, puisqu'elles ne font aucun effort pour venir en aide aux plus démunis.

    Lorsque l'on désire dénoncer ce qui paraît odieux, il est nécessaire de mettre la main à la poche ou dans le cambouis.

    Il n'y a aucune légitimité à être scandalisé par la misères qui rôde...lorsque l'on reste inactif dans son petit confort.

    Il n'y a pas de générosité sans partage.
    Les paroles qui ne sont pas suivies d'actes...
    ne représentent que du vent.   mad



    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.



    29
    Lundi 28 Janvier à 10:17

    Et voila ça continue

    il y a quand même du soleil;

    mais le vent est désagréable.

    Bon lundi.

    28
    Dimanche 27 Janvier à 22:04

    Et voila que ça recommence,

    en pleine après midi, le Mistral se lève.

    On fera avec.

    Bonne soirée.

    A demain.

    27
    Dimanche 27 Janvier à 19:17

    Je comprend le point de vue de Gide.

    Mais, je ne me culpabilise pas d'être heureuse.

    Ca peut être tout simplement un état d'esprit, et j'ai cet état d'ésprit.

    Evidemment, quand on a des problèmes de santé ou familiaux, ça change la donne.

    Bisous misèlè

    26
    Dimanche 27 Janvier à 14:14

    Coucou ma Simone,

    Jolie image, pour ce qui est du texte de André Gide, je n'aurais pas dit mieux.

    Je passe te voir avec de jolies éclaircies et un délicieux expresso.
    La neige fond mais en montagne il y a ce qu'il faut pour se faire plaisir. lol !

    Je te remercie pour ta visite, je suis contente de te lire.
    J'espère que par chez toi tout va bien.

    Une nouvelle semaine va commencer, qu'elle soit agréable pour toi et tous, ça ferait du bien dans avoir quelques unes sans souci. Tu en penses quoi ? lol !

    Bon dimanche et gros bisous.

    Lolli

    25
    Dimanche 27 Janvier à 12:23

    Salut,

    J'aime bien ce texte d'André Gide.

    Temps pluvieux.  8°

    On reste au chaud.

    Bon dimanche

    24
    Dimanche 27 Janvier à 10:38

    Bonjour ma chère Simone,



    Beaucoup de gens se plaignent dans notre pays.
    Ce sont des personnes qui n'ont pas eu la chance de voir ce qui se passait ailleurs.
    Sinon, ils seraient plus modérés dans leurs insatisfactions.

    Pourtant depuis une vingtaine d'années, jamais la population a autant voyagé.
    Mais souvent dans les parcours des touristes, la misère demeure cachée.
    Avec un peu de curiosité, nous nous apercevons très vite que les serviteurs souriants des '' clubs de vacances '', sont de véritables esclaves.

    Et plutôt que de se rendre à la plage pour y faire trempette ou des séances de bronzettes, il faut sortir au contact des autochtones.
    C'est ainsi que nous nous rendons compte que tout n'est pas rose...dans de nombreux pays.

    Parfois nous sommes même surpris, par la pauvreté des personnes souriantes et accueillantes de certaines contrées.

    Certes, il y a de la misère en France.
    Il faut tout faire pour l'éradiquer
    Mais ceux qui se plaignent le plus dans notre pays, ne sont pas toujours les plus démunis.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

     

     

     

    23
    Dimanche 27 Janvier à 10:19

    Bon dimanche,

    tout est calme, 8° et pas de vent.

    Belle journée.

    22
    Dimanche 27 Janvier à 08:40
    21
    Samedi 26 Janvier à 14:15
    =^..^=

    Essayons de faire des heureux autour de nous et partageons notre bonheur , même tout petit soit-il .

    Il faut le savourer ce bonheur , ce bien si précieux .

    Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous

    Bon après-midi ma Simone

    20
    Samedi 26 Janvier à 13:20
    19
    Samedi 26 Janvier à 11:53

    Quant on voit toute cette misère autour de nous et ailleurs, il faut savoir apprécier le bonheur même si petit qu'il soit parfois !

    Bises en ce week end hivernal Simone !
    Nicole

    18
    Samedi 26 Janvier à 11:20

    Bonjour ma chère Simone,


    Pour avoir été le témoin de la vraie misère...je connais la chance que nous avons de vivre dans un pays privilégié.
    Certes, chez nous aussi celle-ci rôde, mais elle n'est pas généralisée comme celle qui sévit en Afrique.
    La famine est ce qui m'a marqué le plus.
    Les enfants en bas âge ne possèdent même plus de larmes...tellement pour eux ce fait paraît une évidence.

    Nous ne pouvons pas rester insensible à cette souffrance de la sous-alimentation.
    Que de fois les petites mains se sont tendues vers moi...pour avoir un morceau de pain.
    Je partageais alors tout ce que je pouvais...sans satisfaire vraiment l'appétit de tous.

    Trop nombreux, il n'y a qu'une aide internationale... qui peut mettre des structures pour être efficaces.

    Alors depuis mon petit nid douillet ou je mange en faisant du lard, il m'arrive d'avoir honte.
    Je n'oublie pas nos sans abris qui errent dans les rues...pour chercher un peu de chaleur.
    Nos concitoyens qui n'ont pas de toits demeurent un problème social majeur.
    Celui-ci ne devrait pas exister...dans la cinquième économie mondiale.

    Et pourtant personne n'agit avec efficacité.
    A croire que nos dirigeants préfèrent la politique de l'autruche...pour ne rien faire pour lutter contre ce qui demeure inadmissible et honteux.



    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

     

     

    17
    Samedi 26 Janvier à 11:19
    nays

    et Gide a tout écrit exactement

    bon WE Simone  bisous ☺

    16
    Samedi 26 Janvier à 11:01

    non je n'ai pas honte d'être heureuse.  

    15
    Samedi 26 Janvier à 10:30

    Il fait bien meilleur;

    déjà 8° au compteur.

    Bon samedi.

    14
    Samedi 26 Janvier à 10:09

    oh oui beaucoup de misère, et beaucoup de gens riches, si on réfléchit les personnes qui apportent le plus pour les pays défavorisés c'est le petit peuple - bon weekend bises Mamy Annick

    13
    Samedi 26 Janvier à 05:58

    C'est vrai qu'on culpabiliserait presque d'être heureux, mais on ne peut pas non plus prendre toute la misère du monde, alors, profitons-en !

    Bon week end ... dans la douceur.
    Plus gris, mais toujours pas de neige.
    Bisoux, ma simone ♥

    12
    Vendredi 25 Janvier à 21:33

    Oui ça caille dur;

    il y a un petit mistral et c'est glacial.

    Pour le bonheur soyons fou.

    Bonne soirée.

    11
    Vendredi 25 Janvier à 20:26

        Je ne saurais répondre ces temps,trop de soucis même pas perso puisqu'en fait ce sont ceux de ma fille,qu'elle m'envoie en pleine figure!De mes lèvres ne sortent plus de sons!Suis je égoïste alors?

    Pourquoi d'ailleurs suis je encore?

    10
    Jacqueline
    Vendredi 25 Janvier à 18:38

    Je vais blanchir ma choucroute crue  afin de la  la cuisiner ( repas pour dimanche midi ) 

    Nous aurons une pensée  vers " l'Alsace  "   yes 

     

    9
    Jacqueline
    Vendredi 25 Janvier à 18:22

    Prendre honte .... non   au contraire " savourer " et apprécier  ce bonheur

    Mais,  réaliser surtout   que nous sommes   " des  privilégiés "  de vivre  en France .

    Quand on voit,  tout  ce qui se passe ailleurs dans le monde .

    Merci,  pour ce beau partage  Simone

    Nous réitérons ,  passez  surtout une  " " très belle "  fin de semaine .

    @ mardi yes

     

     

     

     

     

    8
    Vendredi 25 Janvier à 17:48
    LADY MARIANNE

    Il avait raison-- culpabiliser d'être heureux--
    c'est bien pensé-- à méditer-
    bonne soirée- bises-

    7
    Vendredi 25 Janvier à 17:24
    J'aime beaucoup André Gide et cette citation si vraie. Je fais une pause d'une semaine pour m'occuper de mes petites filles à Paris . bisous
    6
    Vendredi 25 Janvier à 17:02


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :