•  

     

     votre chien.

     

    Je voudrais bien aller faire une promenade
    Peu lui importe que vous ayez tort ou raison :
    que vous soyez chanceux ou non,
    riche ou pauvre, cultivé ou ignare, saint ou pêcheur.

    Vous êtes son compagnon et cela lui suffit.
    Il restera toujours près de vous pour vous réconforter,
    vous protéger et il ira jusqu'à sacrifier sa vie pour vous.

    Il vous sera fidèle dans les bons et les mauvais moments.
    C'est votre femme, votre mari ?
    Non, seulement votre chien.

    J.K. Jerome.
    1859-1927 Jerome Klapka Jerome,

     

     

    Je voudrais bien aller faire une promenade.

     

     

     

     

     


    41 commentaires