•  

     

     

     

     

     

     

    L’espoir,
    ça vient d’on ne sait où, ça va plus loin que nous. L’espoir, ça nous colle à la peau, ça nous enracine au ciel, ça nous enlace les bras et les mains.
    L’espoir, ça nous étouffe à en crever, à en crier, à en vivre, à en vivre sans fin.
    Fragile, si fragile, comme la fleur de blés, il ensemence nos chemins, il nourrit nos après-demain et fait éclater nos rires plus loin que la terre.
    Écrit en rouge sur les murs des prisons, il se nomme LIBERTÉ.
    Écrit en noir sur les portes des princes, il se nomme JUSTICE.
    Écrit en bleu sur le gris de nos villes, il se nomme HORIZON.
    Écrit en blanc sur les robes des filles, il se nomme PRINTEMPS.
    Écrit en rose sur les fleurs de nos mains, il se nomme FRATERNITÉ.
    Écrit en transparence dans les yeux des enfants, il se nomme VIVRE.
    Écrit en arc-en-ciel sur le soleil couchant, il se nomme DEMAIN.
    Michel Scouarnec
    1934

     

     

     

     

     

    FRAIS

     

     

     

     

     

     

     


    29 commentaires