• Continuer à s’émerveiller...

      Continuer quand même à s’émerveiller...

     

     

        La vie, c’est comme un tour de magie. Quand on est enfant, on ne voit que le devant de la scène. C’est fabuleux, on s’émerveille, on se pose des questions, on a envie d’en savoir plus. Et puis, on grandit. Peu à peu, les coulisses se dévoilent, on réalise que c’est compliqué. C’est moins joli, c’est quand même parfois moche, on est déçu. Mais on continue quand même à s’émerveiller.

    Virginie Grimaldi.

     Continuer à s’émerveiller...

     


  • Commentaires

    35
    Samedi 29 Avril à 08:53

    Bon week-end

    34
    Jeudi 27 Avril à 23:18

    Je me trouve chanceuse de m'évermeiller encore dans la vie. Je crois que les enfants vivant dans une belle famille avec des valeurs donnent aux enfants beaucoup de chances dans la vie contrairement aux enfants qui sont maltraités vivant de graves problèmes.

    Bonne journée Simone et à bientôt.

     

    33
    Jeudi 27 Avril à 19:28

    c'est beau de pouvoir toujours s’émerveiller  en avançant dans les ans

    32
    Mercredi 26 Avril à 19:21
    =^..^=

    J'ai dix ans , je sais que c'est pas vrai mais j'ai dix ans ... Toujours et pour toujours !

    Résultat de recherche d'images pour "gif chaton"

    31
    Mercredi 26 Avril à 17:35

    coucou ici il tombe une forte averse de grêles en ce moment ....

    on croirait l'automne et pas le printemps

    bisous a demain

    30
    Mercredi 26 Avril à 13:16

     

    je reste calme.

    29
    Mercredi 26 Avril à 12:07

     

    un réchauffement est en vue,

    dans les heures qui viennent !

    hihihihi

    28
    Mercredi 26 Avril à 11:53

    il s'est évaporé dans la nature.

    hihihihi

    Bises

    27
    Mercredi 26 Avril à 11:41

    Bonjour ma Simone 

    Un petit coucouc pour te souhaiter une excellente journée avec mes plus gros bisous 

    Méline

     

    Image du Blog bullies.centerblog.net

    26
    Mercredi 26 Avril à 10:38

    Bonjour ma chère Simone,


              La vie ne débute pas toujours...d'une manière idyllique.
              Parfois même un jeune enfant...trouve celle-ci bien tragique.
              Tout petit déjà, alors que je tenais à peine sur mes gambettes, je me mettais devant mon père pour protéger ma mère.

              Celui-ci était d'une telle brutalité ...qu'aujourd'hui il serait derrière les barreaux, pour maltraitance.

              J'étais courageux, alors que je savais le duel perdu.

              Pourtant, j'étais un être curieux de tout.
              Je pouvais rester des heures très sage...en jouant avec de la pâte à modeler.
              Je créais déjà des sculptures.
              Je trouvais la vie belle malgré tout, lorsque le paysage changeait à chaque saison.
              J'aimais les deux lilas dans lesquels je grimpais.
              J'étais entouré d'une odeur saisissante...que mon nez n'a jamais oublié.

     

              En grandissant, il est normal de quitte le nid familial.
              Nous nous sentons assez grand, pour nous envoler à la conquête du monde.
              J'ai préféré navigué...en prenant mon envol.

              Les choses ne sont pas si simples, lorsque nous sommes jeunes adultes.
              Nous sommes confrontés à la mort des proches.
    A la disparition des amis.
              Ils furent particulièrement nombreux..alors qu'ils n'avaient pas 20 ans.
              Je fus même traumatisé par le nombre...et par l'horreur de ces départs.

              Puis il y a les échecs amoureux... dont nous étions certains d'être à l'abri.
              A partir de ce moment, notre assurance en prend un coup.
              La croyance de pouvoir vivre heureux...devient nettement plus compliquée.

              En prenant de l'âge, les rêves se sont éteints.
              Trop touché par les moments difficiles de la vie, la décision de vivre seul paraît être la meilleure.
              C'est le choix que j'ai fait.
              Ma curiosité est intacte, mais mon cœur est blessé pour l'éternité.
              Je trouve cependant la vie...toujours aussi magnifique.

              Bonne journée, mon amie.
              Gros bisous. dédé.



    25
    Mercredi 26 Avril à 10:28

    Dommage pour moi alors car il n'y a plus grand chose qui m'émerveille encore dans ce monde , beaucoup trop de désillusions dans la vie ! Bonne journée Simone , bisous 

    24
    Mercredi 26 Avril à 09:37
    23
    Mercredi 26 Avril à 09:35

    Bonjour ma douce,

    Passe une belle journée,le temps, je n'en parle pas !

    Gros bisous.

    22
    Jacqueline
    Mercredi 26 Avril à 08:38

    Un petit coucou .

    Surtout  merci yes

    La pluie est nécessaire Simone

    Ne nous plaignons pas.  

    En Afrique.....  elle manque tellement .

    Les belles plantes ,  il faut les arroser wink2heclown 

    BISOUS tout , tout plein 

    Très belle journée .

     

      • Mercredi 26 Avril à 11:59

        Image associéeil fait froid.........

    21
    Mardi 25 Avril à 21:49
    Marieluce

    Même en vieillissant, on continue à s'émerveiller devant la Vie, qui rejaillit sans cesse ...

    20
    Mardi 25 Avril à 17:46

    Salut

    il ne faut jamais regarder derrière la scène

    Bonne journée

    19
    Mardi 25 Avril à 13:13

    En grandissant, nous avons pris conscience des choses, mais il faut continuer à s'émerveiller pour notre plus grand plaisir.

    Bonne journée, ici ensoleillée 

    18
    Mardi 25 Avril à 12:41

    et bien là la météo c'est pas une merveille!

     giboulées ici et vent polaire ....

    bonne journée frileuse

    Photo animée

    17
    Mardi 25 Avril à 12:17

     

    Il suffit de bien choisir.

    hihihihi

    16
    Mardi 25 Avril à 11:12

    Un beau texte ,bonne journée bisous

    15
    Mardi 25 Avril à 10:11
    nays&

    bonjour Simone

    et il le faut impérativement continuer a s'émerveiller

    douce journée

    bisous ☺☺

    14
    Mardi 25 Avril à 10:10

    je reste quand même un grand enfant

    hihihihi

    Bises

    13
    Mardi 25 Avril à 09:14

    Pour moi pas de souci, tout est source d'émerveillement

    12
    Jacqueline
    Mardi 25 Avril à 08:53

     

    Et un petit bisou en passant

    Belle journée  Simone remplie d'émerveillement .

      • Mardi 25 Avril à 11:54

        Résultat de recherche d'images pour "AVEC TOI CITATION"bon mardi ...

        Résultat de recherche d'images pour "meilleur ami du monde humeur"

    11
    Mardi 25 Avril à 08:47
    10
    Mardi 25 Avril à 08:46

    Bonjour ma douce,

    Virginie a bien raison, je m'émerveille encore pour un rien !

    Il ne faut pas toujours ne penser qu'aux soucis, gardons notre âme d'enfant.

    Bonne journée, bisous doux.

    9
    Mardi 25 Avril à 08:00

    oui les années de l'enfance passée la vie s'offre à nous certains sont toujours émerveillés et d'autres subissent les vicissitudes de la vie.

    pour moi ce fut des jours avec émerveillements et d'autre avec la complications de la vie, mais je garde en moi un petit endroit d'enfance

    bises amicales

    lyly

    8
    Mardi 25 Avril à 07:58

    Bonjour ma Simone

    C'est vrai que la vie peut décevoir parfois mais comme disait ma fille cadette, quand elle était petite à la question "Que veux-tu faire plus tard", elle répondait toujours "Je ne veux pas grandir", elle comprenait déjà ce que serait la vie sur cette terre.

    Bonne journée ma Simone avec mes plus gros bisous 

    DTB
    Méline

    7
    Lundi 24 Avril à 19:56

    Oh oui ! dans ma tête, à chaque fois que j'allume la lumière c'est comme si c'était un miracle, je suis toujours émerveillée... Bisous

    6
    Lundi 24 Avril à 19:36

    petit on a tout à découvrir et tant mieux

    5
    Lundi 24 Avril à 18:57

    et tu me parles de neige?

    Photo

    4
    Lundi 24 Avril à 18:55

    merveille ...


    Donc cette merveille des cieux,
    Pour ce qu'elle est chère à mes yeux,
    En sera toujours éloignée !
    Et mon impatiente amour,
    Par tant de larmes témoignée,
    N'obtiendra jamais son retour !

    Mes vœux donc ne servent de rien !
    Les dieux, ennemis de mon bien,
    Ne veulent plus que je la vois !
    Et semble que les rechercher
    De me permettre cette joie
    Les invite à me l'empêcher !

    Ô beauté, reine des beautés,
    Seule de qui les volontés
    Président à ma destinée,
    Pourquoi n'est comme la Toison
    Votre conquête abandonnée
    À l'effort de quelque Jason ?

    Quels feux, quels dragons, quels taureaux,
    Quelle horreur de monstres nouveaux,
    Et quelle puissance de charmes
    Garderait que jusqu'aux enfers
    Je n'allasse avecque mes armes
    Rompre vos chaînes et vos fers ?

    N'ai-je pas le cœur aussi haut,
    Et pour oser tout ce qu'il faut
    Un aussi grand désir de gloire,
    Que j'avais lorsque je couvris
    D'exploits d'éternelle mémoire
    Les plaines d'Arques et d'Ivry ?

    Mais quoi ! ces lois dont la rigueur
    Retient mes souhaits en langueur
    Règnent avec un tel empire,
    Que, si le ciel ne les dissout,
    Pour pouvoir ce que je désire,
    Ce n'est rien que de pouvoir tout.

    Je ne veux point, en me flattant,
    Croire que le sort inconstant
    De ces tempêtes me délivre ;
    Quelque espoir qui se puisse offrir,
    Il faut que je cesse de vivre,
    Si je veux cesser de souffrir.

    Arrière donc ces vains discours :
    Qu'après les nuits viennent les jours,
    Et le repos après l'orage.
    Autre sorte de réconfort
    Ne me satisfait le courage,
    Que de me résoudre à la mort.

    C'est là que de tout mon tourment
    Se bornera le sentiment ;
    Ma foi seule, aussi pure et belle
    Comme le sujet en est beau,
    Sera ma compagne éternelle,
    Et me suivra dans le tombeau.

    Ainsi d'une mourante voix
    Alcandre, au silence des bois,
    Témoignait ses vives atteintes ;
    Et son visage sans couleur
    Faisait connaître que ses plaintes
    Etaient moindres que sa douleur.

    Oranthe, qui par les zéphyrs
    Reçut les funestes soupirs
    D'une passion si fidèle,
    Le cœur outré de même ennui,
    Jura que, s'il mourait pour elle,
    Elle mourrait avecque lui.

    François de Malherbe.

    3
    m@rie
    Lundi 24 Avril à 18:01
    m@rie

    Coucou, 

    Bien dit, disons que petit on est émerveillé.... plus tard hummm je me méfie les gens sont trop pas comme il faut... Désillusions..!

    Grand soleil mais froid  demain...!

    Belle soirée..Grosses Biseshappy



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :