• Elle est partie..........

     

     

     L'amour est la chaleur inépuisable qui rajeunit les êtres, qui les fait fleurir avec grâce
    et les revêt d'espérance ; c'est l'attrait inséparable
    de tout signe de perfection.
    L'amour bien senti suppose le goût de ce qui est beau,
    de ce qui est honnête,
    sincère et généreux.

    Étienne Pivert de Senancou
    1770-1846,

     

    clic

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    17
    Vendredi 28 Juin à 14:10

    au revoir à notre amie, nous garderons son sourire, ses passages chez sa coiffeuse et manucure -  son Cricri, sa fille et son petit fils (son univers)  - elle va nous manquer, même si virtuelle j'adorais nos échanges  - c'est pourquoi il faut profiter de la journée qui passe - bisous Mamy Annick 

    16
    Samedi 22 Juin à 18:12
    lady marianne

    qu'est il arrivé à mami kéké ??
    je n'ai pas trouvé chez elle- je suis abonnée
    bisous-

    15
    Samedi 22 Juin à 12:50

    Bonjour Simone, oui j'ai appris hier et je ne m'en remet pas... Ce fut si brutal...

    Bisous

    14
    Samedi 22 Juin à 10:42

    Bonjour ma chère Simone,



    Je ne me suis jamais senti aussi jeune...depuis que l'amour ne vient plus se mettre sur mon chemin.

    A croire que cette délivrance est salutaire.
    Car depuis que j'ai retrouvé mon célibat, jamais je ne me suis senti aussi bien.

    J'apprécie évidemment ma grande liberté... qui n'était pas toujours évidente en étant marié.

    Mais c'est surtout cette grande paix intérieure...qui est devenue une grande joie.
    Jamais de disputes à la maison. Une paix qui doit être identique ...que celle que l'on rencontre au paradis.

    Entre choisir une moitié ou de vivre sur une îles lointaine et inhabitée...mon choix est fait.
    Je préfère l'île si je retrouve le même confort.
    C'est à dire internet avec l'ouverture sur le monde.
    Un toit et un bon lit pour y passer de bonnes nuits, à l'abri de la pluie.

    Un petit animal de compagnie serait le bienvenue...s'il ne demande pas trop de travail ou de soin vétérinaire.
    Un chat ou un brave toutou serait alors mon '' vendredi ''.

    Je ferais corps avec la nature....en profitant de tout ce qu'elle m'offre.
    En espérant que je ne me retrouverais pas dans une friche...où seule la mauvaise herbe prend son essor.


    L'amour des beaux sites n'est pas négligeable...pour se retrouver sur une îles volcanique...dont la flore est magnifique.
    Il faudrait évidemment que le volcan ne soit plus en activité...pour que je puisse vivre sans subir de catastrophes naturelles.

    L'eau serait la bienvenue afin que mon gosier ne souffre jamais de sécheresse.
    L'océan pourrait me permettre de prendre des bains de mer, qui purifierait mon corps par sa charge iodée.
    Une cascade pas trop fraîche me servirait de douche...éventuellement pour enlever le sel après mon bain de mer.

    Le climat devrait être relativement tempéré.
    Avec des pluies régulières mais de durées raisonnables.

    Enfin, le terrain devrait être riche en nutriments...pour y faciliter la culture.

    Ce que je demande n'est pas impossible... sur une île volcanique.
    Tout le monde sait que ces endroits... possèdent toujours des terrains merveilleusement rentables pour la culture.

    Evidemment, si des animaux venimeux n'y résidaient pas... ce serait merveilleux.

    Il faut aussi que ce petit coin de paradis soit poissonneux...pour m'apporter les carences alimentaires qui pourraient survenir.

    Il reste un problème gigantesque dont je ne pourrais pas combler.
    C'est celui des services de santé.

    Il vaut mieux ne pas trop s'éloigner d'un hôpital....avec ma médiocre santé.

    C'est pour cette raison que j'ai effacé pas mal de mes désirs...concernant mon île de rêve.
    J'ai tout d'abord éliminé l'océan....puis les terres volcaniques.

    J'ai accepté de vivre au-milieu des gens, et des véhicules urbains.
    J'ai même de nombreux voisins.

    C'est à Mâcon que j'ai posé mes affaires.
    Certes, c'est loin d'être l'île paradisiaque que j'espérais.

    Il n'y a que les bananes que je mange... et qui proviennent des caraïbes ou d'ailleurs....qui peuvent faire oillusion.

    Pour le poisson...! je me rends chez '' Intermarché ''.
    Il semble frais dans les étalages.

    L'océan aux eaux turquoises a été remplacé par les eaux grises de la Saône.

    Mais je possède le haut débit...et surtout l'accès à un hôpital et une clinique... où il y a tous les services de soins possibles.

    En fin de compte, j'ai trouvé mon île sans problème.
    Elle est loin d'être paradisiaque...mais elle demeure sécuritaire.
    Ce qui ne m'empêche pas de vivre comme un sauvage...!   oh.



    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.



    13
    Vendredi 21 Juin à 20:35

    Salut

    C'est un beau poème.

    Je suis d'accord avec lui.

    Bon week-end

     

    12
    Vendredi 21 Juin à 15:59

    Non...Dis moi que ce n'est pas vrai...Pas notre Renée,pas mamikéké!

    11
    Vendredi 21 Juin à 14:15

    Aimer c'est resté jeune ,  ça je le pense sincèrement 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Vendredi 21 Juin à 10:56

    Bonjour ma chère Simone,


    L'amour avec ses proches est normalement fort.
    Il est lié par les voies du sang.
    Ce qui n'empêche pas certains éléments de se déchirer... au sein d'une famille.
    C'est toujours bien triste et surtout un gâchis.

    Car les années passent et nous ne sommes pas éternels.
    Ce n'est pas lorsque l'une des personnes sera décédée...qu'il faudra regretter cette mésentente absurde.

    Il y a des amours qui marquent la mémoire pour l'éternité.
    Ceux qui furent si démesurés...qu'on se dit après plusieurs décennies passées qu'ils étaient ridicules.

    Mais que de souffrances ceux-ci ont provoqué.

    Les années ont effacé peu à peu le chagrin, alors que la blessure était profonde.

    Avec le recul, la passion s'est adoucie... pour nous rendre plus réfléchis.
    Mais à l'époque de cette relation perdue...que la souffrance fut grande.

    Elle demeure inexplicable par les dégâts dont elle en fut la responsable.

    Un grand sage disait que pour vivre heureux...il ne fallait jamais aimer.
    Mais l'amour frappe sans prévenir...lorsque l'on s'y attend le moins.
    Et ce qui doit se faire se produit ...d'une manière certaine..

    Mais un autre sage disait : - '' dans un couple, il y a toujours un être qui aime plus que l'autre ! ''.
    Evidemment, c'est celui-ci qui subit le plus de peine... lors de la séparation.

    Cette dernière peut briser des vies... qui ne doit pas être prise à la légère.
    On ne joue pas avec la détresse des autres.
    Pourtant si l'amour n'a plus le même attrait pour l'une des personnes du couple...il est impossible de forcer celle-ci à aimer.

    Il faut donc accepter les défaites amoureuses...avec le plus grand respect.
    C'est çà dire sans haine et sans harceler la personne... qui désire reprendre sa liberté.

    Ce qui demande une grande force de caractère....même si la douleur est telle que toute la vie chancelle.

    Celle ou celui qui n'a jamais connu cette grande dérive dans la spirale destructrice de l'amour...n'a sans doute jamais réellement aimé.

    Ce sont des moments tellement redoutables...qu'il vaut mieux ne jamais repasser par ces instants trop rudes.

    Un grand vide alors s'installe où la douleur est si profonde ...que l'on sent qu'on pourrait y perdre sa tête.

    Il faut alors beaucoup de temps...pour retrouver son équilibre.
    Parfois celui-ci est perdu à jamais.

    Personne ne peut dire qu'il sera toujours à l'abri... de ce mal très particulier.

    Il n'y a qu'en prenant de l'âge et en ayant subi ses grandes peines..que l'on peut estimer que l'on est sauvé.


    Je pense qu'à présent, je suis à l'abri de cette déchirure si intense...qui brise le coeur.

    C'est pour cette raison que je finirai ma vie en solitaire.
    Il n'y a plus cet appel de l'amour... qui puisse déstabiliser ma vie.

    Il n'y aura pas de troisième déception, car les portes de mon cœur sont fermées pour le restant de ma vie.

    Ce qui ne m'empêche pas d'aimer mon prochain...d'un amour plus raisonné.   yes.


    Bonne journée, mon, amie.
    Gros bisous. dédé.

    9
    Jeudi 20 Juin à 22:04
    Durgalola
    Bises et ton amie est partie ? Tu dois être triste. Bises
    8
    marie
    Jeudi 20 Juin à 20:39
    marie

    Magnifique ...Excellente et Douce  soirée......mon @mie.

    7
    marie
    Jeudi 20 Juin à 20:37
    marie

    Bonsoir, 

    Quelle surprise  ce très beau blog.

    Il faudra que tu m'expliques.... Qui est Qui....?

    Le coup de cœur pour l'écrit.

    Belle soirée.

    Grosses Bises

    6
    Jeudi 20 Juin à 20:07

       Mon sang n'a fait qu'un tour qu'en en cliquant sur le clic,je tombe sur mamikéké!Avec ce titre "elle est partie"....j'ai pensé au pire!

    5
    Jeudi 20 Juin à 17:38

    Un très beau poème .
    Bises

    4
    Jeudi 20 Juin à 17:00

    waw  waw  c'est qu'il sait dire les choses là ☺

    bonne soirée Simone  bisous ☺☺

    3
    Jeudi 20 Juin à 16:39
    Le texte est trop à droite et je n'arrive pas à le lire en entier sur mon smartphone. J'irai le lire sur mon PC quand je rentrerai à la maison si j'y pense. bisous
    2
    mamie d'Alsace
    Jeudi 20 Juin à 16:37

    Le titre.…le grand amour… le clic et… le vertige

     

     

    1
    Jeudi 20 Juin à 15:49

    Belle définition de l'amour mais de celui qui est fort et qui dure ...

    " Bon jeudi en espérant toujours du soleil, malgré un ciel bien gris dès le matin ...
    Absente demain : RV en ORL pour contrôle oncologie.
    Gros bisoux ☼ "



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :