• Est-il vrai ?

     

    Connaître les autres,
    c'est la sagesse.
    Se connaître soi-même,
    c'est la sagesse supérieure.
    Imposer sa volonté aux autres,
    c'est la force.
    Se l'imposer à soi-même,
    c'est la force supérieure.
    Produire sans s'approprier,
    agir sans attendre,
    guider sans contrainte,
    voilà la vertu suprême.
    Percevoir le plus petit,
    voilà la clairvoyance.
    Garder la douceur,
    voilà la force d'âme. 
    Lao Tseu.

     


  • Commentaires

    17
    Samedi 3 Septembre 2016 à 08:47
    16
    Samedi 3 Septembre 2016 à 08:46

    Bonjour ma douce,

    Passe un beau week-end, le ciel est gris, snif.

    Gros bisous.

    15
    Samedi 3 Septembre 2016 à 06:28

    Bon week end !
    Bisoux, chère simone

    14
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 18:41

    Bonsoir

     et nous voilà vendredi en septembre ...on a eu une belle journée mais là le ciel est bien gris , j'espère pas trop mauvais ce we.

     pour mes articles je vais encore partager des photos du jardin botanique mais je vais aussi recommencer avec + de recettes ...( et j'ai une recette de rôti de boeuf a l'alsacienne)  c'est la rentrée pour tout le monde :)

    ce we comme pensionnaire j'ai seulement les perroquets , et ils sont sages ...

    bisous et douce fin de journée

    13
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 17:02
    LADY MARIANNE

    on devrait élire un sage comme président---
    de forts justes pensées-
    merci de partager- bisous-

    12
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 16:22

    Les mots d'un grand sage

    Bon WE

    11
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 13:51

    Bonjour ma chère Simone,


                    Je connais mes défauts et mes faiblesses. J'ai quelques qualités qu'il faut rajouter à mon auto critique.
                    Mais il ne serait pas très modeste de ma part...de considérer que je suis un grand sage.
                    Justement, je perdrais de la crédibilité en le pensant.

                    Il faut connaître les autres...afin de se connaître.
                    L'essentiel est d'accepter les qualités et les défauts des autres...pour mieux cerner nos caractéristiques personnelles.
                    Evidemment, les défauts doivent toujours demeurer d'une gravité acceptable.
                    Sinon, le rapport avec les autres est trop grave...voire dangereux.

                     Certains caractères sont assez forts...pour s'imposer aux autres.
                     Lorsque j'étais militaire, j'ai eu quelques déboires.
                     Mon aptitude à commander... manquait sérieusement d'autorité.
                     Je savais rien qu'à ma voix...que ma maîtrise sur ce sujet n'était pas plausible. L'intonation manquait réellement de compétence...pour me faire respecter.
                     Ce fut un véritable soucis, car je fus très mal noté.
                     Il n'y a que dans une situation dramatique...que je parviens à donner des ordres.

                     Par contre, je suis capable de m'imposer des tâches...dont je ne suis pas obligé de faire.
                     Je me dis même parfois...que je suis monsieur courage.
                     Certes, cette constatation de ma part manque de modestie. Mais personne ne me le dira... si je ne le fais pas.

                     Je suis toujours du coté du plus faible.
                     Je ne supporte pas une horde de personnes... s'en prendre à une une minorité.  C'est pire si la personne est seule... devant l'attaque des autres.
                     De tous temps, j'ai été ainsi.
                
                      La sagesse m'impose ce genre de comportement... que l'on peut nommé de courageux.
                      En admettant ces dernières lignes, je peux considérer que je penche davantage du coté d'une grande sagesse.
                      Même si cette constatation... demeure d'une grande impudeur.

                      Bonne journée, mon amie.
                      Bisous. dédé.

    10
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 09:56
    9
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 09:55

    Bonjour ma douce,

    Il  faut s'aimer soi-même pour pouvoir aimer les autres.

    Je n'impose rien à personne, ma devise, chacun fait comme ça lui plaît.

    Bonne journée, bisous.

    8
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 06:11

    C'est beau et bien écrit mais moi, je ne me complique pas la vie : je vis sans trop me poser de questions ...

    Bonne fin de semaine, toujours dans la chaleur ...
    Bisoux, chère simone

    7
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 20:39

    Lao Tseu est notre ami !... Bisous

    6
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 20:29

    Coucou, suis sage ma Simone,

    Me revoici, avec la rentrée, et je te souhaiter qu'elle soit agréable.
    Ton été a été comment ? lol
    Moi ? Tout a été parfait et c'est cool.
    Sinon comment vas-tu en ce premier jour de septembre ? Il y as des nouveautés par ici ? Chez nous il fait encore très chaud et franchement j'aimerais que ça cesse un peu car vacances finies, hi hi !
    Je te souhaite une douce soirée et te dis à lundi, car comme tu le sais je ne passe pas le vendredi ni le week end. ;)
    Lolli

    5
    Jacqueline
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 19:22

    De la douceur....... c'est si appréciable

    Bisous tout, tout  plein Simone et très belle fin de semaine

    @tout bientôt

    4
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 19:00

    j'ai encore du boulot pour la sagesse :) :)

    coucou du soir ...avec un peu de poésie :) :)

    septembre commence avec une douce journée ...

    bisous et a demain

    UN SOIR

     

    Nous sommes là, ce soir, paisibles sous la lampe.

    Mon père lit, sa main pâle contre sa tempe ;

    Mon frère est accoudé, les yeux ailleurs, auprès

    De ma mère qui brode avec ses doigts distraits

    Où luit le reflet lent du foyer sur ses bagues ;

    Parfois le chien, perdu dans ses beaux songes vagues,

    Etire de paresse et d'aise son flanc creux ;

    Et je rêve, parmi le grand silence - heureux.

    Nous sommes là, ce soir d'hiver, humble famille,

    Ecoutant à l'horloge indécise qui brille

    Dans l'ombre, palpiter les instants fugitifs,

    Groupés devant le feu, comme des primitifs.

    Fernand Gregh

    3
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 18:44
    De bien belles paroles après chacun fait comme il veut et peut. Bisous
    2
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 18:00
    nays&

    bonsoir Simone

    ah garder la douceur  voilà qui est important a mes yeux

    bisous et douce soirée ☺☺



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :