• Est-il vrai....?

     

     

     

    C'est tout ce qui n'a pas été dit, tous les conflits non réglés,  tous les regrets,  tout ce qui a été tu et dissimulé. Je ne savais pas,  je ne pensais pas,  qu'une mémoire remplie de silences et de regards évités,  pouvaient devenir un sac de sable,  rendant la marche si difficile.

    Tahar Ben Jelloun

     

     

    L'intensité d'un amour se mesurerait à l'impatience ou l'extrême patience d'attendre. Dans ce qui arrive ou n'arrive pas, je sais que le plus beau c'est le temps de l'attente, un espace tendu comme un linge entre un arbre et un pilier chancelant et lointain qu'on aperçoit sans vraiment le cerner.

     

    Tahar Ben Jelloun

    né 1944 - Écrivain, poète

     


  • Commentaires

    36
    Jacqueline
    Vendredi 25 Novembre 2016 à 08:37

    Le sourire  a toujours été mon moteur  yes

    MA FORCE .

    Bisous Simone tout ,  tout,  plein @bientôt

    35
    Vendredi 25 Novembre 2016 à 07:30

    Bonne fin de semaine ... déjà !
    Bisoux, chère simone

    34
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 12:53

    je publie tout les jours il n'y a jamais eu de news chez moi mais c'est vrai que quand tu publies moins c'est chiant de pas être au courant de la nouvelle publication , quoi que ma boite mail est mon over-dosée

    ici ciel bleu pâle parfois gris mais pas de pluie il fait bien sec , parfait pour balader les chiens :)

    et j'ai une recette d'oie farcie mais j'ose pas mettre les oies du parc en photo avec la recette , je me ferais lyncher :)

     bisous

    33
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 12:31

    Bonjour ma chère Simone,


              Le plus merveilleux moment en amour...est celui de l'attente.
              L'être amoureux se trouve sur un nuage.
              Il ne pense qu'à l'être aimé...et le temps sans sa présence...demeure long.
              Mais lorsque le premier rendez-vous est donné, les pensées tout à coup sont animées d'une lueur divine.

              La personne amoureuse sait attendre patiemment, même si elle désire revoir l'être aimé le plus rapidement possible.
              Ce laps de temps est celui qui demeure le plus beau...lorsqu'il n'est pas suivi d'un lapin.
              Mais même si lapin il y a...l'amoureux ou l'amoureuse trouvera toujours une raison d'excuser l'autre.
              Elle désire en même temps se rassurer elle-même....afin de savoir si l'autre « épris(e) » l'aime.

              L'attente est longue...mais la puissance de la patience l'est tout autant.
              Elle peut se faire sous la pluie, dans le vent ou dans le froid.
              Les yeux se sont posés sur le lieu de l'apparition.
              Ils regardent tous les mouvements qui pourraient ressembler à la silhouette aimée.

              Le doute s'installe après la première heure.
              A la deuxième, les fleurs dans la main sont fanées...un peu comme le cœur.
              Les pensées qui étaient si lumineuses...peu à peu se sont éteintes.
              Le retour est presque dramatique.
              Le dos est voûté...et le pas demeure chancelant.
              Les oiseaux ne chantent plus.
              Le désespoir a remplacé l'amour.
              Il fait gris...jusque dans l'âme

              Bonne journée, mon amie.
              Bisous. dédé.



    32
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 11:54
    31
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 11:51

    Bonjour ma douce,

    Tu te sers de ton sac, moi, j'achète et hop, il est en service !

    Après tout ce temps, c'est un coup de coeur, si le sac me plait, le lendemain je prends le nouveau, j'en ai en pagaille, ça et les chaussures, c'est ma marotte !

    Bonne journée, bisous.

    30
    Jacqueline
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 08:28

    Bisous........ silencieux hewink2

    Belle journée Simone

    Chanterons sous la pluie aujourd'hui he

     

    29
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 07:19

    Bon jeudi.
    Marre du mauvais temps et d'être patraque ...
    Bisoux, chère simone

    28
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 16:16

    je te souhaite une douce fin de journée

     ciel mitigé mais pas de pluie et un temps encore doux pour une fin novembre

     bisous et a demain

    voilà un des chiens , après la balade c'est la pause repos

    27
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 09:25
    26
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 09:21

    Bonjour ma douce,

    Rien de neuf ?

    J'espère que tu vas bien.

    Passe une belle journée, bisous.

    25
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 07:10

    Bon mercredi gris ...
    Bisoux, chère simone

    24
    Mardi 22 Novembre 2016 à 15:50

    je te souhaite un doux après midi ici le bleu dans le ciel ce matin j'ai pu m'occuper du bois et des chiens mais là ça devient gris et le vent reviens un peu

     il me reste encore a attendre la livraison de buches éco-compréssées qui me sert a allumer le poele 30 paquets bien lourds mais là aucune idée de quand sera la livraison, se sera avec le charbon du voisin ....

    c'est quand même pénible de faire ça au 21 ème siècle pour avoir du chauffage ...

    gros bisous et a demain j'espère pas trop de pluie

     

    23
    Mardi 22 Novembre 2016 à 12:51

    Bonjour ma chère Simone,


             Les regrets arrivent toujours après la bataille.
             Lorsqu'ils sont émis, le mal est fait.
            Tout ce qui a été tu et dissimulé, prend une autre dimension...lorsque ce silence dévoile des atrocités.
             L'excuse demeure toujours la même. Celle des fameux: "nous ne savions pas".
             "Nous regrettons que ces informations... ne nous furent pas communiquées".
             "Nous étions loin d'imaginer un tel drame".
             "Jamais nous n'aurions laissé faire ça...si nous avions su".

              Mais tout le monde savait...mais fermait les yeux sur l'horreur.
              Surtout ne rien voir...qui pourrait heurter certains.
              Ce manque de courage peut s'associer à une sorte de complicité silencieuse.
              Se taire sans condamner certains faits...ressemble beaucoup à une participation morale et idéologique.
              Ce qui revient à dire qu'une certaine culpabilité est démontrée...de la population silencieuse.
              Et que cette dernière mérite aussi d'être montrée du doigt...voire punie, en tant que complice à part entière.

              Bonne journée, mon amie.
              Bisous. dédé.



    22
    Mardi 22 Novembre 2016 à 12:22

    attendre les jeunes ne savent plus - tempête sur La Manche je surveille ma toiture - bisous Mamy Annick

    21
    Mardi 22 Novembre 2016 à 11:48
    20
    Mardi 22 Novembre 2016 à 11:48

    Bonjour ma douce,

    c'est avec le soleil que je passe te souhaiter une douce journée, bisous.

    19
    Mardi 22 Novembre 2016 à 08:59

    Un petit coucou, un gros bisous et un bon mardi.

    Toujours pas de news ni de notifications des commentaires sur mon blog, d'eklablog et cela depuis mercredi soir.Il parait que c'est la messagerie Orange qui en est la cause.

     

    Ce serait judicieux, si vous me disiez vos adresses de blogs ayant des problèmes.As-tu aussi des problèmes ?Es-tu chez orange ?Bibizzz

    18
    Jacqueline
    Mardi 22 Novembre 2016 à 08:10

    BONJOUR SIMONE

    J'ai oublié l'essentiel yes

    17
    Jacqueline
    Mardi 22 Novembre 2016 à 07:43

    Il faut faire des petits trous à ce sac de sable pour " l'alléger "

    Mais, il est vrai que  parfois aussi " le silence a du bon "

    Belle et douce semaine Simone

    Bisous tout plein déposés .

     

    16
    Mardi 22 Novembre 2016 à 07:33

    les silences qui en disent long

    bises amicales

    15
    Mardi 22 Novembre 2016 à 06:45

    Bon mardi, avec le vent qui a repris depuis hier.
    Marre, pas le temps de finir de réparer les tuiles que ça recommence !
    Bisoux, chère simone

    14
    Lundi 21 Novembre 2016 à 20:44

    c'est vrai que l'attente est quelque chose d'unique ... attente de l'amour, attente d'un enfant, attente d'un résultat important. Bises et n'oublie pas ton parapluie. Bises

    13
    Lundi 21 Novembre 2016 à 20:14

    Coucou ma Simone je t'apporte du raisin lol sans alcool !

    J'aime assez Tahar.

    Mon passage en ce début de semaine pour te souhaiter
    une douce soirée et que tout aille bien pour toi.
    Il fait toujours un vent dingo, donc on rase les murs lol !
    Merci pour ta visite et prends soin de toi.
    Lolli

    12
    Lundi 21 Novembre 2016 à 16:37

    J'aime beaucoup le premier texte

    Bonne fin de journée

    11
    Lundi 21 Novembre 2016 à 11:11

    Bonjour ma chère Simone,


              Le silence des horreurs commises, permet aux gens de se disculper de leurs responsabilités.
              " Je ne savais pas ", permet de prendre du recul devant les atrocités d'une guerre.
              Cette ignorance est souvent la politique de l'autruche.
    L'ignorance permet de se se laver les mains...de tout ce qui n'est pas très correct pour l'humanité.
              " Se taire " facilite aussi cette méconnaissance un peu floue...de ne pas vouloir s'impliquer.
              Mais à force de ne pas vouloir savoir ou tout simplement voir, le poids de la culpabilité nous rattrapera.
              La mémoire remplie de silences...sera traînée comme un véritable poids.
              Un boulet dont il sera difficile... de se débarrasser.


              L'intensité d'un amour peut se mesurer par la patience.
              L'attente en est le degré de cette intensité.
              Plus la personne prend racine, plus elle demeure éprise.
              Elle repousse le moment de partir, en trouvant toujours une excuse liée à l'absence de l'être aimé.
              L'attente se base sur l'espoir.
              Celui de voir au bout d'une rue... l'arrivée de l'être cher.
              Le départ est sans arrêt repoussé....avec une impression de malaise qui s'amplifie de plus en plus.
              Parfois, l'attente est payante...lorsque la silhouette aimée se dessine au loin.
              Mais soudainement, une appréhension survient.


              Bonne journée, mon amie.
              Bisous. dédé.



    10
    Lundi 21 Novembre 2016 à 10:07
    9
    Lundi 21 Novembre 2016 à 10:07

    Bonjour ma douce,

    J'aime beaucoup Tahar, de jolies citations.

    Bonne semaine, bisous.

    8
    Lundi 21 Novembre 2016 à 09:48

    Passe une bonne semaine bisous

     

    7
    Lundi 21 Novembre 2016 à 06:07

    On traine tous un sac de sable, plus ou moins lourd, mais il faut avancer, en le déposant dans un endroit où on ne viendra le chercher que pour les beaux souvenirs.

    Bon début de semaine.
    J'hiberne ...
    Bisoux, chère simone

    6
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 20:23
    cathycat

    J'aime bien l'image du sac de sable... Quant à la deuxième citation, elle semble d'un autre temps... plus personne ne veut attendre aujourd'hui... Bisous

    5
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 17:52

    Pour moi l' amour c' est penser à l' autre avant soi , la suite coule de source .

    Gros bisous marseillais 17° trop chaud .

    Renée (mamiekéké).

    4
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 17:46

    Petits bisous trempés.

    Que de pluie depuis cet après-midi.

    Bonne fin de journée.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :