• Je redoute les vacances.

     

     

     


    Il y a la crainte du « vide », l’incapacité à décrocher, la peur de ne pas passer des congés aussi réussis que son entourage… Pour certains, l’approche des grandes vacances rime avec angoisse.
    Comment surmonter cette appréhension et profiter au mieux de ce break pourtant bien mérité ?

    À 20 ans, Constance s’embarque pour l’été dans un tour d’Europe avec des amis. « Je n’ai pas dormi la nuit précédant le départ, se souvient la jeune femme. J’avais le ventre noué, dix mille pensées catastrophistes me traversaient l’esprit. » Quinze ans plus tard, les choses ne se sont guère améliorées. « J’appréhende l’arrivée des congés, confie-t-elle. Je redoute tout ce temps libre… et vide. »
    Je suis de nature active
    À l’instar de Constance, certains répugnent à aborder les terres de l’oisiveté. « Ce rythme estival, plus nonchalant, ne convient pas forcément aux personnes les plus actives.
    J’ai du mal à « m’arracher »
    Abandonner les dossiers, accepter de « décrocher » pendant quelques semaines… Il est peut-être douloureux de quitter une routine, « ce qui nous synchronise d’ordinaire »,  Cette difficulté à « abandonner » notre quotidien renvoie également à l’arrachement originel : celui de la naissance.
    J’obéis à un impératif social.
    « Tu as bien bronzé ? ». « Tu as bien nagé ? »… Ces questions posées à notre retour induisent une même idée : nos vacances se doivent d’être « bien ». Les locations forcément paradisiaques de nos collègues et les photos de mer turquoise postées sur Facebook et Instagram sont là pour nous le rappeler sans cesse, et font peser sur nos congés une pression plus ou moins consciente…
    Hiérarchisez vos priorités.
    L’angoisse peut naître du « coup de collier » que nous donnons juste avant de partir en congés. Il augmente le stress au moment où il devrait commencer à diminuer.  « Mieux vaut se concentrer sur les tâches les plus urgentes plutôt que de vouloir tout boucler en un après-midi. »
    Méditez
     Cela permet de faire d’une pierre deux coups, souligne-t-il. D’un côté, occuper ce temps qui nous inquiète, mais également apprendre à être dans le moment.
    Donnez du sens à vos congés
    « L’industrie du tourisme sort de la dimension de masse, ce qui permet à chacun de faire plus facilement correspondre ses aspirations profondes avec son temps libre. » Agritourisme, séjour humanitaire, échappée culturelle ou vacances sportives… Écouter nos envies s’avère être le meilleur remède contre l’anxiété suscitée par l’été.

    conseil de psy.

     

     

     

    Je redoute les vacances.

     

     

     


  • Commentaires

    30
    Jeudi 13 Juillet à 17:34

    pour demain

    hihihihi

    29
    Jeudi 13 Juillet à 16:14
    28
    Jeudi 13 Juillet à 16:13

    Bonjour ma douce,

    Comment tu vas ?

    Tout va bien, la semaine diminue.

    Chez vous c'est congé demain.

    Nous c'est la semaine suivant, la même fête !

    Toi, c'est la prise de la Bastille, chez nous, la Belgique avait son premier roi suite à la révolution, même bazar quoi.

    Bonne fin de journée, bisous.

    27
    Jeudi 13 Juillet à 10:18

    j'ai toujours essayé qu'elles soient instructives et pas prises de tête ...

    26
    Jeudi 13 Juillet à 10:11

     

    Dimitri est là, les activités sont nombreuses

    et comme il fait très chaud, on fatigue vite.

    Bonne journée.

    Bisesssssssss

      • Jeudi 13 Juillet à 11:24

        Image associée

         

         

      • Jeudi 13 Juillet à 11:21
    25
    Jacqueline
    Jeudi 13 Juillet à 09:17

    Voir un ailleurs ,  tout simplement .yeshe

    Bises de nous tous .

     

     

    24
    Mercredi 12 Juillet à 22:19

    Ça va.

    Dimitri est arrivé hier soir, tout va bien.

    Une copine de blog est passée aujourd'hui faire une visite.

    Il fait chaud, très chaud.

    Bises

    Ich bin kaput.

      • Jeudi 13 Juillet à 11:20

        Résultat de recherche d'images pour "courage humour images"

         

    23
    Mercredi 12 Juillet à 19:32
    22
    Mercredi 12 Juillet à 19:31

    Bonsoir ma douce,

    Patate, mon portable était en panne, snif.

    Bonne et duce soirée, bisous.

    21
    Mercredi 12 Juillet à 17:37
    nays&

    hello Simone

    les vacances n'ont jamais été source de soucis :)  mais jamais nous ne partions pendant les grandes vacances ;)
    je remarque ne voyant les nouvelles  que plus rien n'est simple :)

    bisous et douce soirée ☺☺

    20
    Mercredi 12 Juillet à 16:57

    Peur du vide ? Mais il y a tant de choses pour le remplir!

    19
    Mercredi 12 Juillet à 12:27
    coucou avec de la pluie! oui il pleut , il pleut bergère .... pour mon troupeau de chiens certains aiment la patauge dans la boue mais d'autres veulent pas sortir loll mais ça arrose les pelouses , la nature en a besoin ... bisous a demain ....
    18
    Mercredi 12 Juillet à 11:26

    Bonjour ma chère Simone,


              Logiquement, un départ en vacances sert avant tout à décompresser.
              S'il faut être stressé pour partir...autant rester à la maison.
              Si l'angoisse augmente au fur et à mesure que les vacances arrivent, il faut se précipité chez un psy.
              Mais les gens sont tellement différents...que le moindre changement peut poser de sérieux problèmes.

              Il faut tout d'abord savoir décrocher avec son travail quotidien.
              Ce qui en général est facile...pour un employé qui n'a aucune responsabilité.
              Pour le petit chef, tout devient compliqué.
              Le patron demandera à ce qu'il soit toujours joignable...au cas où il serait nécessaire de le contacter.
              Dans ce cas, l'homme ne peut pas profiter paisiblement de sa période estivale.
              Parfois, il n'ose même pas trop s'éloigner de son lieu de travail. Il bénéficie donc de son stress..ainsi que d'une belle scène de ménage.  ouch.

              Partir en vacances...! C'est avant tout couper les ponts avec son entreprise.


              La personne qui souffre de la phobie de l'avion...ne dormira pas pendant quinze jours avant de pouvoir s'élancer sur la piste.
              Pourquoi souffrir... lorsque les vacances doivent être un plaisir.
              Tout simplement pour s'évader de chez soi....sur une île paradisiaque.
              Mais le phobique ne désire pas aller là...où il ne peut pas se rendre en auto.
              La pression familiale le pousse à se sacrifier....à se dépasser.
              Lutter contre une peur terrible pour satisfaire sa moitié, est un grand signe d'amour.  oh.
              Car partir est une chose....mais il faut revenir.
              Pour la personne qui craint de prendre l'avion comme moi, c'est un grand plaisir de vivre en solitaire.
              Mes vacances sont choisis par rapport à mon budget et mes craintes.
              C'est à dire que je peux passer de très belles périodes estivales...en restant dans mon milieu naturel.

              Les ours font ils des histoires...pour partir en vacances...?
              Et ben...alors !.  mad.

              Bonne journée, mon amie.
              Gros bisous. dédé.



    17
    Mardi 11 Juillet à 22:00

    ..comme on dit avec vue sur la mer

    16
    Mardi 11 Juillet à 18:30
    15
    Mardi 11 Juillet à 18:29

    Bonsoir ma douce,

    J'apprécie les vacances, même si je ne pars pas, je ne pense plus à rien,

    je suis cool !

    Ca fait du bien.

    Bonne soirée, bisous.

    14
    Mardi 11 Juillet à 13:38
    LADY MARIANNE

    quand je travaillais j'étais malade de devoir partir en vacances--- au retour rien de fait car pas de remplaçante !
    je préférais quelques jours par ci par là -
    de plus en vacance sje trouvais le temps long-
    en retraite ça va ! fatiguée avec une fibro---
    bon mardi- bisou-s

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Mardi 11 Juillet à 12:55
    Je suis en vacances toute l'année alors maintenant la période de vacances me laisse froide..... Bisous
    12
    Mardi 11 Juillet à 10:39

    J'apprécie toujours les vacances, même si on ne part pas très loin...casser la monotonie de la maison et du train-train, et si on est en bord de mer, alors là c'est le pied !! déguster des plateaux de fruits de mer, des spécialités locales, se balader dans les pinèdes, ou carrément ne rien faire et...buller !! wink2 Ne rien faire du tout, profiter du soleil, et s'il pleut, bouquin, broderie, cannevas..et pêche pour mon époux...le pied quoi ! bises

    11
    Mardi 11 Juillet à 10:30

    Salut

    Ben je ne m'embête pas ,

    Je passe les vacances à Gardincourt et crois moi je suis heureux.

    Bonne journée

    10
    Mardi 11 Juillet à 10:18
    cool ... et dire que moi je paie mon spy alors que je peux avoir ici tout les conseils :) courgettes, aubergines, tomates, concombres moi je les épluche pas .... dans ma recette c'est pas épluchés car grillées c'est la peau qui tient ensemble le coeur du légumes, mais tu fais comme tu aimes ... juste que ça risque d'être purée de courgette :) bisous belle journée
    9
    Mardi 11 Juillet à 10:15

    Je prends pas de vacances j'y suis toute l'année happy bon mardi bisous

     

    8
    Mardi 11 Juillet à 09:41

     

    et pourtant les vacances c'est calme et bon pour la santé

    hihihihi

    Bises

    7
    Mardi 11 Juillet à 09:21

    J'aimerai partir en vacances cette année, mais j'ai peur de mon porte monnaie.

    (lol)

    bises amicales

    lyly

      • Mercredi 12 Juillet à 12:03
    6
    Mardi 11 Juillet à 08:26

    Ben, j'ai pas peur des vacances, moi, ce serait plutôt des vacanciers ...

    Quel plaisir de revenir lire ton blog !
    Je ne vais pas en visiter beaucoup chaque jour mais, tout doucement, je reprends mes habitudes.
    Je te souhaite une bonne semaine, avec de gros bisoux, chère simone



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :