• Je suis casanier.

     

     

     

    Pantouflard, rigide, englué dans sa routine. La réputation du casanier est taillée dans un tissu des plus inconfortables. Mais les choses sont-elles si simples ?

    Pas asociale mais rechigne à mettre le nez dehors. Les week-ends donnent lieu à des dîners avec ses amis, les copains des enfants sont toujours les bienvenus chez elle. « Les casaniers ne redoutent pas forcément de s’ouvrir à l’extérieur. S’ils viennent de grandes familles ou s’ils ont vécu dans une demeure qui permettait de recevoir, ils ont été habitués à avoir une vie sociale très intense, mais chez eux. »

    Besoin de sécurité

    La maison peut jouer un rôle consolateur. Lieu clos, tamisé, avec de la nourriture à portée de réfrigérateur et l’impression d’être à l’abri du danger : les analogies avec le ventre maternel ne manquent pas. Ces personnes qui sont « chez elles partout », et peuvent se déraciner sans connaître ce sentiment d’arrachement éprouvé par certains au moment de quitter leur maison.

    Je me suffis à moi-même

    Le casanier a écopé d’une image d’ours mal léché, mâtiné de bonnet de nuit. Une phrase de Pascal : « Tout le malheur des hommes […] est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre. » Un état auquel le casanier sait accéder. « Aimer rester chez soi peut signifier également que nous sommes en tranquillité avec nous-même. Nous n’avons pas besoin des autres pour nous stimuler ou de leur regard pour nous accorder de la valeur. »

     S’ouvrir progressivement

    Mettre en place des « couloirs symboliques » pour s’aventurer au dehors. « Il s’agit de retrouver à l’extérieur des relations qui se rapprochent de la chaleur du foyer. »

    S’écouter et se faire plaisir

    « Décider de sortir parce que c’est bon pour soi et non pas parce qu’une petite voix intérieure dit que, être casanier, ce n’est pas bien ». L’idée serait donc de « conscientiser » ce que cette escapade va vous offrir.

     Conseils de psychologue 

     

     

    Je suis casanier.

     

     

     

     


  • Commentaires

    28
    Dimanche 14 Mai à 17:45

    Bein oui, contre toute attente,

    ce sont des migrants du PS.

    hihihihi

    27
    Dimanche 14 Mai à 14:03

    passe un doux dimanche ici on a du vent mais il fait beau

    bisous a demain

    26
    Dimanche 14 Mai à 11:41

    Bonjour ma chère Simone,

              Je ne quitte mes pantoufles... que pour faire mes courses hebdomadaires.
              En général, le mardi est le moment de ma sortie.
              En effet, ce jour précis de la semaine...est celui de la parution de mon journal télé.
              Parfois, je remets au mercredi lorsque je suis un peu débordé...ou que je me suis réveillé un peu tardivement.

              Le sauvage que je suis ne sort pas avec un simple cache sexe...comme tarzan.
              Je suis tout de même plus évolué... que le maître de la jungle.
              De plus, les arbres sont remplacés par des immeubles.
              En ville, je ne me sers pas de lianes pour me déplacer....en extirpant de ma gorge, le cri particulier de l'homme singe.

              Je connaissais un jeune homme de 22 ans à Baccarat...qui se prenait pour le héros légendaire de la forêt.
              Il grimpait aux arbres en étant tout nu...et s'époumonait en envoyant le cri de tarzan.
              Il fut embarqué par les blouses blanches.
              Il se retrouva interné pendant plusieurs décennies.
              J'ai retrouvé son lieu de résidence...en me rendant sur le net.
              Celui-ci est donc libéré depuis un petit moment.
              Aujourd'hui, ce personnage est à peu prêt de mon âge.
              Je pense qu'il a du mal à grimper aux arbres...pour récidiver.

              L'ermite que je suis est bien organisé.
              Après l'achat chez le buraliste du livre qui permet de sélectionner les chaînes de la TV...je me rends chez le boulanger.
              Là, je prends plusieurs baguettes....que je congèlerai, afin d'avoir la sensation d'avoir du pain frais durant la semaine.

              J'arrive encore à communiquer avec les commerçants...sans avoir un parlé haché comme l'homme des bois.

              De plus, l'ours mal léché que je suis...demeure très poli.
              Il ne faut pas m'arracher le ''merci'' par contrainte. Il sort de ma bouche automatiquement.
              Je tiens la porte aux gens qui rentrent dans le magasin.

              Une fois par mois, je fais le plus gros des courses.
              Une fois que tout est acheté...je me rends dans ma case...où je m'enferme à double tour.

              Je me sens tranquille pour de nombreuses journées.
              Ce qui ne m'empêche pas de discuter avec le voisinage...de choses diverses.

              Je suis un sauvage sociable.
              Parfois même je porte les courses des personnes âgées.
              Je suis un loup solitaire sympa.

              Bonne journée, mon amie.
              Gros bisous. dédé.


    25
    Dimanche 14 Mai à 10:00

    Même pas le courage de regarder le bide à la télé.

    Bon dimanche.

    Soleil-------->23°

    hihihihi

    Bises

    24
    Jacqueline
    Samedi 13 Mai à 18:36

    23
    Samedi 13 Mai à 18:05

    Hello,

    Je suis toute la semaine dehors pour mon travail.

    Le week-end cela ne me dérange pas si je ne sors pas.

    Bon week-end

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    22
    Samedi 13 Mai à 16:01
    nays

    hello Simone

    nous qui avons tant bougé jadis nous sommes devenus très très casaniers  mais j'aime bien, on éprouve pas le besoin d'aller voir ailleurs :)

    bon WE Simone

    bisous ☺

    21
    Samedi 13 Mai à 14:40

    tu vois, même si j'aime partir à droite ou gauche mais pas loin de chez moi, j'aime aussi être chez moi,  j'aime glander et ne rien faire chez moi,  si je sors c'est pour les marais, la campagne ou le bois. J'aime recevoir mais j'ai en horreur d'aller à des diners !  je crois bien que je casanière en faite

    20
    Samedi 13 Mai à 13:56

    Bien ton article ,bon week-end ☼ bisous

    19
    Samedi 13 Mai à 12:27
    18
    Samedi 13 Mai à 12:25

    Bonjour ma douce,

    Je ne suis pas casanière, j'aime être chez moi, mais j'aime trop la nature, j'en ai besoin.

    Chacun fait comme il le sent !

    Bon week-end, bisous.

     

    17
    Samedi 13 Mai à 12:23

    quelqu'un a dit "le savoir c'est le pouvoir" ... tu sais j'ai surtout des bons livres tu imagines bien que les dosages je les connais pas par coeur , après j'utilise les plantes depuis toujours , ma grand-mère était très "tisanes" a l'époque il y avait la mode des livres de plantes de Mességué Maurice ... bien avant la mode bio-machin-truc actuelle et tu avais des herboristes qui ont presque tous disparus maintenant ,où tu trouvais toutes les plantes et moins cher que dans les magasins bio

    mais je refuse pas la médecine "chimique" je pense que les deux ensembles peuvent aider les humains et toujours prendre l'avis du médecin ou pharmacien avant de prendre quoi que soit ....

    ça je devrais le dire a chaque article du genre ....

    je te souhaite un bon we ici sous la pluie et la grisaille ....

    voilà un des deux chiens que j'ai jusque lundi

    Arya 4 ans

    Photo

    16
    Samedi 13 Mai à 12:03

     

    C'est confirmé, les T arrivent

    hihihi

     

    15
    Samedi 13 Mai à 11:45

     Bonjour ma chère Simone,

              Cet article me va comme un gant.
              Dans chaque mot...je me reconnais.

              Je suis un casanier de premier ordre...qui rechigne à mettre mon nez dehors.

              Enlisé dans ma routine, j'ai du mal à quitter mes pantoufles.
              Parfois, lorsque je regarde mon passé...il me semble appartenir à un autre.
              Comment ais-je pu changer ainsi.

              Par contre, mon cas demeure encore pire que le casanier de l'article.
              En effet, je ne suis pas associable dans mes pensées. Mais je ne vois personne dehors...et même à l'intérieur de mon nid douillet.
              Je suis devenu carrément un sauvage.

              Peut être qu'en restant chez moi...j'ai la sensation d'être en sécurité dans le ventre de ma mère.

              Mon image est celle d'un ours mal léché.
              Le fait de rester chez moi... prouve que je suis en paix avec moi-même.
              Je n'ai pas besoin des autres pour être stimulé... ou de leur regard pour être valorisé.
              En fin de compte, je suis un être simple...qui se satisfait de sa condition humaine.

              Ce n'est pas en prenant de l'âge... que je m'ouvrirai vers l'extérieur.
              Lorsque de nouveau je ressortirai, ce ne sera que pour marcher afin d'entretenir ma santé.
              Les rapports avec les autres sont courtois...sans pour autant chercher à sympathiser.

               Je suis un casanier pantouflard sauvage...qui est heureux dans sa solitude.
               Celle-ci ne m'est pas infligée...mais c'est mon choix de vie.

              Je suis le Robinson de Mâcon.
              Je parviens tout de même à me ravitailler....en sortant faire mes courses.
              Donc je n'ai pas perdu totalement le contact... avec le monde des vivants.

              Bonne journée, mon amie.
              Gros bisous. dédé.



    14
    Samedi 13 Mai à 09:44

    je pense que l'été va pas tarder à s'installer.

    Le Mistral a fait sa valise.

    Bon samedi.

    Bises

    13
    Samedi 13 Mai à 01:30
    C'est un peu mon cas mais je veux bien faire des progrès
    bon weekend
    gros bisous
    12
    Vendredi 12 Mai à 18:48

    être bien chez soi est important, mais aussi avec les autres. Bises orageuses. 

     

    11
    Jacqueline
    Vendredi 12 Mai à 18:45

    santé défaillante

    10
    Jacqueline
    Vendredi 12 Mai à 18:07

    Parfois , par force ,  quand la santé est vacillante

    Mais,  il est VRAI ...... qu'à l'extérieur il y a tant à voir et faire .

    Et c'est tellement bon pour le moral .

    Un temps à ne pas mettre un chien dehors aujourd'hui" par ici "

    Bonne fin de semaine Simone , prenez bien soin de vous @ mardiyeshewink2

     

    9
    Vendredi 12 Mai à 17:57
    =^..^=

    Je suis si bien dehors alors pourquoi m'en priverai-je  wink2

    Bonne soirée ma Simone

    Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous

    et Résultat de recherche d'images pour "merci émoticones" pour tout

     

     

    8
    Vendredi 12 Mai à 15:46

    Coucou ma Simone,

    Après avoir essayé une belle tempête de grêle, fort vent et pluie diluvienne, me voici pour te souhaiter un bon week end, mais plus calme. Impressionnant mais plus de peur que de mal.
    Merci pour ton gentil message.
    Bon après midi et prends soin de toi.
    Lolli

    Petite photo de ce midi :
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/12/mini_170512035458313687.jpg

    7
    Vendredi 12 Mai à 15:42

    moi je voudrais être casanière mais avec des clébards je suis toujours dehors ...mais ici y'a des gens qui sortent leur chien 2x 10 minutes par jour ....

    moi je suis bien d'être dehors :)

    je me sens mieux que a l'époque où je rester trop dedans :p

    bisous

    Photo

    6
    Vendredi 12 Mai à 14:51

    on y est tous plus ou moins un jour--- fatigue- moral ---
    bon aprem ! bises-

    5
    Vendredi 12 Mai à 14:18
    On ne peut pas dire que je sois casanière bien au contraire. Restons ouverts au monde. Bisous.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :