• ✨Lᵒᵛᵉᵧₒᵤ

     

     

     

     

     

     

    Je ne connais qu'un devoir 
    c'est celui d'aimer.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    34
    Jeudi 2 Juillet à 00:25

    Bonjour ma chère Simone,



    Certains amis cultivent entre eux une extrême proximité... et une subtile ambiguïté entre amour et amitié.
    Mais la frontière entre une simple affection et un élan amoureux est parfois si floue, que les sentiments ne sont peut être pas sans un intérêt charnel.

    La frontière entre l'amour et l'amitié est parfois poreuse, et les similitudes entre les deux sont nombreuses.
    Nous aimons tendrement, passionnément nos amis.

    Nous avons peur pour eux, nous prenons soin d’eux, les écoutons, les conseillons, les recueillons.
    Nous partageons avec eux nos peines comme nos joies.
    Amitié et amour sont aussi nécessaires et importants l’un que l’autre... à notre équilibre.

    L’amitié est un lien incomparable... qui est fait d’amour.
    Que ce soit à la crèche ou à l’école, c’est le premier contact en dehors de la famille qui permet l’ouverture vers l’autre.
    La rencontre de l’enfant avec d’autres petits humains demeure toujours enrichissant.

     

    Nous nous souvenons rarement de nos toutes premières amitiés.
    Ce qui n'est pas le cas en revanche... de nos relations d'adolescent.
    De ces liens très forts qui nous ont fait à la fois souffrir et grandir.

    L’amitié, repose sur une inhibition de la libido, l’énergie psychique de nos pulsions de vie.

    Actrice clé de notre fonctionnement mental, notre libido est nécessaire.
    Mais nous la tournons aussi vers les autres.

     

    L’amitié se nourrit de cette libido dont le but sexuel est inhibé, mais aussi sublimé.
    Elle est donc freinée mais ne disparaît pas pour autant, et se manifeste sous forme d’affection et de tendresse.

    La
    différence fondamentale entre l’amitié et l’amour, est le rôle donné à la sexualité.
    Dans l’amour, ce sont la fusion des corps et la relation du don amoureux...que l’on donne toujours à l’autre et qu’on lui demande pour soi.

    C’est ce qui explique le caractère dramatique des ruptures amoureuses, où le sujet ressent non seulement qu’il a perdu l'être aimé...mais qu’il s’est perdu lui-même.

    La relation sexuelle va être exigée du partenaire comme preuve d’amour .
    Ce qui n’est évidemment pas le cas dans l’amitié.

     

    La sexualité ne surgit pas dans l’amitié, parce que cette dernière repose bien souvent sur un socle fraternel.

    Cette personne si chère dont nous nous sentons si proche... occupe souvent la place du frère ou de la sœur... que nous n’avons jamais eus ou que nous aurions aimé avoir.

     

    Faire l’amour reviendrait inconsciemment à commettre un inceste, ce qui est insupportable.

     

    Mais parfois, le verrou saute.
    L’amitié suscite des sentiments puissants, et la libido s'éveille.
    De grandes histoires peuvent commencer par un lien amical très fort.

    Les aléas, les circonstances, les situations insatisfaisantes peuvent expliquer la modification du lien.
    Les mouvements affectifs et pulsionnels qui nous traversent, également.
    Elles sont nombreuses les raisons émotionnelles... et leurs combinaisons sont infinies.
    Un processus d’identification à l’ami ou amie, projections, idéalisation, fusion, envie... peuplent les abysses de ces relations particulières.

    L’amitié semble en appeler plutôt à l’esprit, alors que l’amour en appelle au cœur,

     

    Deux individus en couple chacun de son côté sont susceptibles de se plaire physiquement...peuvent-ils être amis pour autant.
    Faut-il y voir une attirance et des intentions cachées ?


    Un certain nombre de nos besoins sont satisfaits grâce aux amis que nous connaissions, souvent avant même de rencontrer notre partenaire.

    Ils font partie de notre identité, de notre histoire.
    Ils sont importants, comme la famille.

    La réelle amitié ne doit pas avoir d'ambiguïté.

    Ce qui n'est pas toujours facile entre une femme et un homme, au fil du temps.

    Il n'est pas rare de voir d'anciennes amitiés d'enfances...devenir amoureuses bien après des déboires conjugaux.

    Les couples se forment alors, après des décennies sans s'être revus.

    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

     

     

    33
    Mercredi 1er Juillet à 18:51

    Aimer , un mot galvaudé , j'ai aimé et j'en ai souffert , je ne suis capable maintenant que de l'amour pour mes enfants , le seul amour que je n'oublie pas c'est mon premier qui est décédé il y a un an , mon ex mari ,  nous étions restés proches , avec l'age nous nous entendions mieux que lors de notre jeunesse , nous avions 16 et 17 ans a l'époque ! Bonne soirée Simone , je termine avant l'orage prévu ce soir , bisous 

    32
    Mercredi 1er Juillet à 15:57

    Salut,

    Le temps est mitigé .

    Pour une fois on a fait les courses ce midi et c'est super quand il n'y a personne ou presque chez Leclerc.

    Bonne journée

    31
    Mercredi 1er Juillet à 00:28

    Bonjour ma chère Simone,


    L'empathie qui fait référence à la projection d’une personne dans la situation de l’autre. 
    Depuis lors, cette définition a évolué grâce aux travaux effectués dans différents champs de recherche...tels que la philosophie et la psychologie.

    L
    ’empathie ne peut s’envisager que lorsque la personne fait l’expérience d’une réponse émotionnelle...face à l’émotion d’autrui. 
    De plus, la personne doit être capable d’effectuer une 
    distinction entre soi et autrui, et de réguler ses propres réponses émotionnelles.

    Elle est le trait de personnalité caractérisé par la capacité de ressentir une émotion appropriée en réponse à celle exprimée par autrui.
    Il est nécessaire d'effectuer une distinction entre soi et autrui...pour pouvoir décoder l’émotion d’autrui, et réguler ses propres réponses émotionnelles.

    La première caractéristique de l’empathie est donc la réponse émotionnelle ou réponse affective. 

    En situation d’empathie, 
    l’émotion que l’on ressent est similaire à l’émotion que vit autrui
    Pour autant, l’émotion ressentie se situe quand même dans un juste milieu... entre l’absence de réponse émotionnelle (froideur) et une réponse émotionnelle trop intense qui peut mener à un sentiment de détresse.

    À noter toutefois qu’il convient de faire une distinction entre empathie, sympathie et compassion.
    La sympathie possède un caractère plus “affectif” dans la relation.
    Elle est ressentie par des personnes partageant une même réalité émotionnelle à un instant donné.
    La personne qui nous paraît “sympathique” est un peu comme notre propre reflet dans un miroir.
    Elle partage les mêmes sentiments que nous, elle nous paraît proche de nous. 
    Ainsi, il est possible d’être sympathique (car partageant la même émotion) et pas forcément empathique.

    Se trouvant dans le même champ, 
    la compassion est définie comme le désir de mettre fin aux souffrances d’autrui, et à leurs causes.

    L’objectif est plus orienté vers la notion de souffrance. 
    Compatir, c’est “souffrir avec”.
    Il y a dans la compassion une véritable volonté consciente de ressentir la souffrance de l’autre, quitte à se confondre avec elle. 

    Dans la compassion il y a cette idée d’agir pour diminuer la souffrance que ressent l’autre.
    Avec l’empathie vous comprenez fondamentalement ce que ressent l’autre.
    Avec la sympathie vous partagez complètement son vécu émotionnel
    Avec la compassion, vous souffrez avec l’autre... et désirez agir pour atténuer sa souffrance ou ses causes.

    Il ne suffit pas de ressentir une émotion pour parler d’empathie. 
    Il faut également que la personne soit capable de faire la distinction entre ses propres émotions, et celles d’autrui. 
    Pour cela, il est nécessaire d’avoir la connaissance de la 
    source de l’émotion.

    Par exemple, si vous voyez un tennisman qui se tord la cheville lors d’un match de tennis, vous pouvez ''avoir mal pour lui ''...mais vous ne ressentirez pas pour autant la douleur physique.

    La régulation émotionnelle fait référence à l’ensemble des processus ( affectifs ) mis en oeuvre par un individu... afin de modifier ses réponses émotionnelles. 
    Ainsi, une personne compétente dans la régulation de ses émotions... sera capable de réguler son stress et ses émotions, lorsque celles-ci sont inadaptées pour elle.

    Il sera en outre capable de mieux appréhender et intervenir de manière efficace sur les émotions et le stress d’autrui.

    Ainsi, pour revenir à la notion d’empathie, une régulation émotionnelle adéquate permet de moduler l’émotion désagréable pour la maintenir à un niveau acceptable.

    Il est important de noter que les trois composantes de l’empathie ne sont pas indépendantes les unes des autres...mais au contraire fonctionnent ensemble et s’influencent mutuellement.

    L'empathie permet aussi de démontrer son humanisme.

    Il ne peut pas y avoir d'empathie, sans aimer son prochain.

    Il y a donc un geste d'amour... dans cette démonstration de partage émotionnel.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.



    30
    Mardi 30 Juin à 23:18

    Bonsoir ma Simone

    Un petit coucou pour te souhaiter une très douce nuit

    Gros bisous 

    Méline

    29
    mamie d'Alsace
    Mardi 30 Juin à 22:57
    "S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer, nous ferions de ce rêve un monde"
    Bises du soir à toi Simone et à vous tous qui passez par ici...
    28
    Jacqueline
    Mardi 30 Juin à 08:42

    Un p'tit sourire déposé en passant .

    Les nouvelles ne sont pas  pour nous réjouir .

    https://www.journaldemontreal.com/2020/06/29/un-virus-de-grippe-porcine-decouvert-comme-propice-a-une-prochaine-pandemie

    Le masque va donc c devenir indispensable .

    Nous allons donc  "devoir " l'aimer lui aussi ? 

                             A contre cœur pour moi .

     

    Belle journée SIMONE .

     

     

     

      • Mardi 30 Juin à 12:12

        Le masque devient un accessoire de mode en Pologne ...

        Masque de Venise - Venise blog d'Oriane et Angel

        souriez ....vous êtes filmés.... au secours

    27
    Mardi 30 Juin à 00:32

    Bonjour ma chère Simone,


    On peut vivre en solitaire et pourtant aimer son prochain.
    En effet, j'ai beaucoup de respect pour la vie humaine.
    Donc chaque fois qu'un être humain avait besoin de sang, j'étais prêt à offrir le mien.
    J'ai toujours participer à ce don.

    A cinquante cinq ans, l'infirmière de l'entreprise m'avait dit de ne plus le donner.
    Car j'avais une petite santé.

    Aider son prochain est une preuve d'amour.

    Je ne regarde pas la raison sociale ni l'origine.

    S'il faut sauver une vie, il n'y a pas à choisir ni à hésiter.

    Evidemment avec les proches, cette valeur est amplifiée.

    Je suis pourtant contre l'immigration.
    Mais je n'appuierais jamais sur la tête d'un africain qui se noie.

    Je ne pourrais pas laisser une personne mourir... parce que je n'ai pas tendu ma main à celle-ci.

    L’amour du prochain s’adresse aux humains sans exception.
    Les proches, certes, mais aussi les lointains.
    Et plus difficile encore, les personnes qui sont indifférentes à notre égard, voire hostiles.

    L'homme ne choisit pas qui aimer.
    Quand il fait du bien à quelqu'un, c’est au nom de son amour pour tous les hommes.


    Dans la perspective d’un monde meilleur....il n'y a pas de calcul à faire pour sauver une personne.

    Autant il est normal d’aimer ses proches, famille et amis, autant il semble inconcevable d’aimer des gens qu’on ne connaît pas.

    Certes, les guerres et toutes les horreurs perpétrées par certains êtres humains, suffiraient à démontrer de la rancoeur.

    Nous avons fait la paix avec les allemands, il y a bien longtemps.

    Par contre notre histoire coloniale continue à provoquer des mouvements de haine...par une troisième génération de français d'origine maghrébine.

    C'est fou.
    De toutes façons, les arabes ont tendance à s'accrocher aux croisades.
    C'est complètement idiots depuis le 12 ème siècle.

    Saladin reste le héros qui est toujours d'actualité.
    Il libéra Jérusalem contre les chrétiens... en 1187.
    C'était un sultan d'origine kurde.

    C'est triste de rapporter le présent... à cette époque reculée.

    Avec un peu de réflexion et d’intelligence, les hommes peuvent vivre en paix.

    Lorsque l’on adopte des valeurs telles que l’empathie, la coopération, le respect, la confiance en l’autre, cela change les relations personnelles, mais aussi un avec la société.

    Restaurer, mettre en œuvre la charité ne signifie pas pour autant faiblesse ou naïveté.

    Les situations relationnelles difficiles.... dans une même famille peuvent devenir dévastatrices.
    D’où la nécessité de s’appuyer plutôt sur l’envie de vivre des choses heureuses avec l’autre.
    C'est ce que nous avons tous au fond de nous.

    Aussi, cela suppose de retrouver un chemin, pour que ce désir puisse s’exprimer.

    Les relations au travail, elles aussi, sont souvent sources de conflit.
    Pas question de le nier, mais l’envisager plutôt comme un moyen d'obliger à ce que tous les points de vue soient entendus.
    La bataille vaut la peine d’être livrée, pas pour éliminer l’autre, mais pour le retrouver.

    Enfin, les relations agressives s’expliquent souvent par une souffrance.

    J'ai connu un jeune de 24 ans qui était invivable.
    Il n'était jamais bien, et avait un sale caractère.

    Il m'avais demandé de lui tenir compagnie un soir chez lui.
    J'ai compris qu'il était nécessaire qu'il ne reste pas seul.

    Faire sa BA est une chose...mais je n'étais pas prêt à sacrifier toutes mes soirées.

    Six mois plus tard, ce collègue de travail avait mis fin à ses jours.

    Aurais-je pu éviter ce drame, en étant plus proche de lui..?

    C'est véritablement possible.


    Cependant, je ne me sens pas du tout concerné par une quelconque responsabilité de sa mort.

    Le cœur possède aussi ses limites.



    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

     

     

    26
    Lundi 29 Juin à 21:03
    Durgalola
    C'est un chemin de vie.. bises de Moulins.
    25
    Lundi 29 Juin à 18:41

    L'amour un mot qui est très prononcé et qui mérite une profonde réflexion.

    Bises

    24
    Lundi 29 Juin à 17:42

    un devoir agréable  j'agrée...Bonne semaine

    23
    Lundi 29 Juin à 15:36

    Salut,
    C'est un temps variable qu'on a , il parait que demain ce sera la pluie.
    Ca va faire du bien au jardin.
    Bonne semaine

    22
    Jacqueline
    Lundi 29 Juin à 13:22

    Stickers citation un sourire - Marilyn Monroe – Stickers STICKERS ...

    Belle journée  Simone .

     

    21
    Lundi 29 Juin à 10:37

    Bien ton article ,bonne semaine ☼

    Fichier

    20
    Lundi 29 Juin à 00:04

    Bonsoir ma chère Simone,


    L'amour est la première sortie, le premier baiser, la première promesse, le premier projet rêvé à deux.
    Il était tellement merveilleux et elle était tellement belle.... que rien n'existait plus sans lui.

    Pour lui, l'avenir n'était pas possible sans elle.
    Notre amour était pur et éternel.
    Nous transformions le monde, avions les plus beaux enfants et nous vivions heureux.
    Rien ne pouvait nous arrêter....!


    Sauf… la première peine d'amour.
    Jamais je n'aurais imaginé qu'elle puisse être comme ça.
    Quel grand vide crée la première séparation.
    La perte de l'être aimé peut susciter bien des peines.
    Et juste avant de sombrer complètement, voilà qu'arrive... un nouvel amour.


    Nous nous rappellerons toujours avec nostalgie de nos premières amours d'adolescence.
    Et comment l'apprentissage de l'amour a pu être parsemé d'embûches, mais aussi de plaisirs et de joies indescriptibles.

    Jusqu'au moment où enfin la perle rare arrive... et qu'on fasse le grand saut.
    On se promet de s'aimer toujours, pour le meilleur et pour le pire.

     

    Cependant, d'après les statistiques officielles, seulement deux couples sur dix se marient.
    Nous connaissons de nombreux couples qui ont divorcé.
    En fait, cinq mariages sur dix actuellement, aboutissent au divorce.
    Et les trois sur cinq couples qui restent ensemble, vivent surtout pour le pire.
    Ils ne se parlent plus ou se disputent... jusqu'à l'âge des résidences pour personnes âgées.


    La réussite des couples qui marchent et passent à travers les années...restent presque miraculeux.
    Y aurait-il une formule magique ou miracle qui permet cela...?
    Qu'est-ce qui fait que certains ne semblent jamais avoir de problèmes avec leurs amours... et que d'autres semblent toujours prêts à se séparer....?

    On dit que l'amour est une émotion.
    C'est une réaction affective, en général intense.
    L'amour serait donc un mouvement vers quelqu'un.

    Comment deux personnes peuvent-elles faire durer leur union, à travers les vicissitudes de la vie à deux.

    Il existe trois conditions essentielles à la pérennité de l'amour : l'admiration, le rêve et le désir sexuel.

    Et ces trois composantes doivent être canalisées vers la même personne.
    Et demeurer réciproques et stables.
    Mais pas nécessairement dans l'ordre : le désir peut naître de l'admiration ou vice-versa.


    Je ne peux aimer quelqu'un que si je l'admire, et que je me sente admiré par cette personne.
    L'admiration est un sentiment de joie et d'épanouissement, devant ce qu'on juge beau ou grand.
    Il n'y a de l'amour que dans le respect.

    À partir du moment où des scènes de ménage arrivent, la vie du couple est sérieusement fragilisée.
    On peut ne pas être toujours d'accord, mais on doit toujours être respectueux sur le fait que l'autre est une personne humaine unique et digne.

    La baisse de l'admiration est parallèle à la baisse de l'amour. D'où l'importance de ne pas décevoir son partenaire.

     

    Deux personnes qui s'aiment partagent les mêmes projets, les mêmes rêves.
    Ce sont deux complices qui tissent ensemble leur avenir.

    Encore là, les rêves individuels ne sont pas nécessairement les mêmes... et ne doivent pas se subordonner aux rêves du couple.
    A partir du moment où les rêves personnels prennent le dessus, la fin du rêve commun est proche.

    Tout couple est basé sur deux personnes autonomes possédant leurs propres projets respectifs.
    S'aimer, c'est rêver ensemble de choses possibles.


    Évidemment, l'amour est basé sur l'attraction physique mutuelle.


    Aimer quelqu'un, c'est vouloir se coller, se toucher, se caresser.

    Mais, c'est aussi entretenir son désir et le désir de l'autre, en conservant une certaine distance.

    Tu n'es pas moi et ne je suis pas toi.

    Les coups de foudre ne peuvent survivre à la passion, car la fusion totale tue le désir.


    La distance est nécessaire au désir, et permet au rapprochement de se transformer en plaisir.


    Il est vrai que le cœur a des raisons que la raison ne connaît pas, mais la raison peut enseigner au cœur la direction à prendre.
    Il est nécessaire de reconnaître les indices précurseurs, de l'essoufflement de l'émotion.

     

    L'amour durable ne doit pas rentrer dans une routine destructrice.

    Mais il nécessite aussi des efforts... pour affronter la durée.

    Vivre à deux n'est pas un comportement instinctif.

    Comme de nombreux couples qui se sont soldés par un échec, j'ai rejoint le grand troupeau des divorcés.

    Je croyais réellement cette chose impossible.
    Pourtant, je ne suis pas plus malin que les autres...!


    Bonne journée, mon amie.

    Gros bisous. dédé.

     

    19
    Dimanche 28 Juin à 17:22

    Bonjour ma Simone

    Il nous a tant aimés(es)...

    L'amour est notre garant d'une belle vie

    Aimer et être aimé, rien de plus beau

    Gros bisous ma Simone

    Méline

    18
    Jacqueline
    Dimanche 28 Juin à 15:40

    Merci d'avoir pris le temps d'une réponse SIMONE

    Ayant,  toujours eu " un respect profond "  sur la vie privée de tout à chacun ,  mon époux m'a tout de même relaté certains faits  le concernant .

                         Ce,  qui explique peut-être  "sa citation "

    Hélas , Albert  Camus  n'est plus là pour approfondir . Et , tout à chacun peut interpréter à sa façon .

     Pour nous ,

                  AIMER  doit être  d'une grande réciprocité ,  partagé  avec   "sincérité et fidélité" .    

     

     

    17
    Dimanche 28 Juin à 15:25

    Salut,

    J'aime tout le monde jusqu'à ce que je ne les aime plus, MDR

    Je suis allé voter par un temps variable.

    J'espère que les orages nous laisseront tranquilles cette semaine.

    Bonne journée

    16
    Dimanche 28 Juin à 14:51

    Aimer ,

    Savoir apprécier l'autre 

    L'un ne va pas sans l'autre 

    Mais ne pas tomber dans l'amour tyran 

    Aimer c'est aussi respecter 

    Bon dimanche 

    yes

     

    15
    Dimanche 28 Juin à 10:27
    =^..^=

    T'❤️

    Bon dimanche ma Simone

    Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous

     

    Top 7 des meilleurs chats baby-sitters | Animal Blog

     

    20 photos qui prouvent que votre enfant doit vivre avec un chat

     

    14
    Samedi 27 Juin à 21:32

    Ce n'est pas un devoir que de t'aimer !

    Bon dimanche Simonèlè.

    Bisous Aimée

    13
    Samedi 27 Juin à 19:10

    Coucou ma Simone,

    Et bien je me fais un devoir de t'aimer hi hi !

    J'ai windows 10.

     

    Un week end chaud et orageux, c'est que nous avons chez nous, mais il faut en profiter, le temps change tellement vite.

    J'espère que tout va bien par chez toi ? Et toi ça va comment ?

     

    Merci pour ta présence c'est super sympa.

    Toujours super bien sur  ta belle page.

    Je fais vite car on entend le tonnerre au loin et,  avec le PC ça craint quand même.

    Gros bisous, belle fin de semaine et bonne semaine à venir.

     

    Lolli ❤ 

     

    12
    Samedi 27 Juin à 18:19

    Devoir d'aimer .... une belle maxime !

    Bon dimanche par chez toi Simone !

    Nicole

    11
    Jacqueline
    Samedi 27 Juin à 18:11

                     Citation d'Albert Camus .

     Pourquoi , un devoir ? 

     Passez une fort belle fin de semaine .

     

     

      • Jacqueline
        Mardi 30 Juin à 20:58

                                  Alain est venu lire votre  article  

        Il est d'ailleurs  tout à fait  d'accord avec moi .

        N'est ce pas un peu narcissique de prétendre aimer sa petite personne   ?

        Nous reconnaissons,  que certains sont dans  "ce schéma  " , 

          ce n'est  hélas  pas notre cas.

         Aimons  surtout,  et avant tout  , les êtres  qui sont chers à notre cœur avant de penser à nous même .

        Et , comme beaucoup avons  nous aussi nos défauts .

        Qui peut prétendre ne pas en avoir ?

        Nous sommes , il nous semble beaucoup dans ce cas . .  

        Nous , nous ne comptons que sur  nous même et avec beaucoup de  pugnacité .

                             C'est ce qui a toujours  fait notre force .....

        Simplement ,  "sans aucune prétention "

        Passez une très belle fin de semaine Simone  et prenez toujours bien soin de vous.

        NB/  Nous ne  pouvons plus poser un commentaire sur Overblog

         Est ce par ce que nous avons installé Edge  en supprimant Firefox ?

        Mais , ce n'est pas grave , le temps va aussi nous manquer durant l' été .

        Bien affectueusement .

         

         

         

         

         

      • Dimanche 28 Juin à 12:49
      • Dimanche 28 Juin à 12:48

        dans le contexte ...  Camus nous raconte la méchanceté du quotidien,
         l’ambivalence du soleil, la tendre indifférence du monde
        et la folie des hommes sacrifiant l’étal de leurs certitudes
        celui qui, parce qu’il ne sait pas mentir ni pleurer,
        ne leur ressemble pas.  "L'Étranger"  publié en 1942
        Camus né en Algérie en 1913 mort le 4 janvier 1960

        ..."Tu aimeras ton prochain comme toi-même"

        Différence entre adorer et aimer. #08h08 #JeSuisPrésentAMaVie ...

        encore faut-il s'aimer ....

        Il faut toujours aimer son prochain - Humour-France.fr

      • Jacqueline
        Dimanche 28 Juin à 09:56

        Serait ce , pour vous  difficile de répondre  ?

         

         

         

         

    10
    nays
    Samedi 27 Juin à 17:39

    voilà court et précis ☺☺

    bon WE Simone bisous ☺

    9
    Martine Martin
    Samedi 27 Juin à 16:47
    Bon weekend et bisous


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :