• Ne fais pas comme l'ours !

     

     

    « Ne fais pas comme l'ours ! »

     


    L'ours et la bouilloire

    Quelques chasseurs, obligés de quitter subitement leur campement, le laissèrent sans surveillance, oubliant, dans leur précipitation, une bouilloire d'eau qui bouillait sur le feu.
    Bientôt, un vieil ours sortit du bois, attiré par la flamme. Apercevant la bouilloire dont la vapeur faisait danser le couvercle, il s'en saisit.
    Naturellement, il se brûla cruellement. Mais au lieu de la lâcher aussitôt, voulant se défendre, il la serra contre lui, cherchant à l'étouffer. Or, plus il la serrait, et plus la brûlure était profonde et douloureuse. C'était un cercle vicieux, pour le plus grand dam de ce pauvre ours.
    Ceci illustre parfaitement la façon dont bien des gens aggravent leurs difficultés. Ils les serrent sur leur coeur en ne cessant d'y penser et d'en parler aux autres, les examinant sous toutes leurs faces, au lieu de les laisser tomber une fois pour toutes, afin de guérir les blessures qu'elles ont causées.
    Alors chaque fois que vous vous prenez à ressasser vos peines, dites-vous sévèrement  « Ne fais pas comme l'ours ! »

     

     

    « Ne fais pas comme l'ours ! »


  • Commentaires

    15
    Samedi 10 Septembre 2016 à 13:41

    Voilà un précieux conseil précieusement illustré. Je me promènerai toujours désormais avec un petit ours dans coin de ma poche !... Bisous

    14
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 10:02
    13
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 10:00

    Bonjour ma douce,

    Passe une belle journée, il fait toujours très beau.

    Gros bisous.

    12
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 19:01

    je te souhaite une douce fin de journée ici beau, soleil, mais pas 30° ici loll on est trop au nord je suppose!

    gros bisous , porte toi bien et a demain

    11
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 12:30

    Bonjour ma chère Simone,


                         L'ours n'est pas très futé.
                         Lorsqu'il se brûle avec une bouilloire trop chaude...il ne la lâche pas.
                         Comme un idiot, il la serre contre lui avec plus d'énergie.
                         La brûlure est intense...pourtant la bête continue à étreindre l'origine de son mal.

                         L'homme est un peu semblable, lorsqu'il subit des déboires.
                         Il ressasse ses problèmes affectifs ou autre...avec ténacité.
                         A force de ruminer des choses qui ne sont pas bonnes pour sa santé mentale...il se dirige vers la déprime.
                         Car lorsque les neurones tournent en rond dans la boîte crânienne..ils risquent de disjoncter.
                      
                         Il faut donc chasser les idées noires qui pourrissent la vie....avec une grande volonté.
                         
                          Si vous avez des difficultés pour le faire...pensez à l'ours qui pense se protéger en serrant de plus en plus fort...ce qui lui fait mal.  yes.

                          Bonne journée, mon amie.
                          Bisous. dédé.

    10
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 09:30
    9
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 09:29

    Bonjour ma douce,

    Comme c'est bien écrit et juste.

    C'est à méditer.

    Je suis triste pour l'ours, il a dû avoir mal !

    Bonne journée, bisous.

    8
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 09:17
    nays&

    hooo pauvre ours

    exact  a faire  chasser le mauvais immédiatement

    bonne journée Simone

    bisous ☺☺

    7
    Jacqueline
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 06:10

    D'autant que les autres ont eux aussi leurs peines  à surmonter .

    Bisous Simone , très belle journée

    6
    Sony@ 972
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 21:34
    De bons conseils
    Douce soirée
    Gros bisous créoles
    5
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 18:37

    Je ne fais jamais plus comme l'ours, on l'apprend en vieillissant. Bises

    4
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 18:03
    LADY MARIANNE

    voilà une belle morale !!
    je vais m'en rappeler !!
    bravo pour tes excellents articles !
    j'ai un défi le poème du mardi --- on publie un seul poème qu'on aime -
    mais pas un poème de son cru-
    bisous-

    3
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 17:58

    hé bien j'y pense cette nuit et demain au lever du jour je me fous de tout! finit les soucis je m'en fiche je n'y pense plus je n'en parle pas ..... :) :)

    je passe toujours tard pour le moment mais je t'oublie pas

    on a eu une douce journée mais c'est finit les grosses chaleurs

    j'ai récolté mon cerfeuil et les topinambours , le reste des mûres aussi j'en ferais de la pâte de fruit

     bisous et a demain

    2
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 17:44

    Que voilà une belle leçon ... et vraie en plus ha ha ha .

    Bonne soirée à toi chère Simone à très vite .

    Gros bisous marseillais .

    Renée (mamiekéké).



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :