• .:*・✿ ✿.。.:*・ヾ(Ő‿Ő✿)

     

     

     

     
    Antonio Cuomo  
    1957

     

     

     

     


  • Commentaires

    19
    Samedi 10 Août à 10:39

    Bonjour ma chère Simone,


    La grande tristesse pourrait être imagée par un profond trou...qui aspire les gens psychologiquement fragiles.

    Il faut donc une main secourable...pour ralentir cette chute aux enfers.
    Il faut beaucoup de patience pour retenir ces personnes... que plus rien n'attache.

    Une simple larme peut arrêter ce naufrage....dans les profondeurs abyssales

    de l'océan.

    Il faut donc aussitôt que l'on voit une personne fragilisée psychologiquement, l'aider à ne pas se noyer complètement.

    C'est très difficile de faire la bouée de sauvetage...lorsque le mal est profond.
    Mais parfois cette simple petite aide... suffit à sauver une vie.

    Ce mal que dont l'on n'ose pas appeler par son nom, fait partie de la maladie du siècle.

    Personne ne peut affirmer... qu'il ne sera pas touché.

    Durant mes deux années de Sénégal...j'ai eu cinq camarades qui se sont suicidés.

    Pourtant ils n'avaient jamais laisser la moindre trace d'un malaise.
    Le moindre soupçons de mal vivre.

    Ils ont fait tous les cinq le même geste... en avalant une trop grosse quantité de quinine.

    Ils n'avaient pas vingt ans...et personne pour les aider à ne pas commettre l'irréparable.

    Plus tard dans ma vie professionnelle active...deux autres copains se sont donnés la mort, alors qu'ils avaient 22 et 24 ans.
    Celui de 22 ans se tira une balle dans la tête.
    Deux heures plus tôt, nous buvions des bières ensemble.

     

    Son geste était insoupçonnable...car il fut spontané.

    J'avais senti que le plus âgé, avait des difficultés à supporter le poids de la vie.
    J'ai tenté de l'aider à retrouver le chemin de la sagesse...sans y parvenir.

    Je passais chez lui pour ne pas le laisser seul.

    Alors bien sûr, j'ai longtemps culpabilisé d'avoir parfois refuser de lui rendre visite.
    Car souvent ces gens dans la souffrance...souffrent souvent de solitude.

    Je ne lui ai pas apporté ce soutien dont il avait besoin.
    Certes, il ne criait pas sur les toits... qu'il désirait mourir.

    Il n'empêche que son comportement laissait craindre le pire.
    Et il se suicida avec les gaz d'échappement de sa voiture.

    Puis il y eu ce peintre artistique professionnel de 27 ans, avec qui je buvais parfois un café.
    C'était un homme qui parlait très peu.
    Lors de ma grosse rupture sentimentale...qui m'avait moi-même fragilisée, je l'avais rencontré sur mon chemin.
    Comme d'habitude, nous avions consommé notre boisson habituelle.
    Je n'étais pas bien.
    Je cherchais une épaule secourable.
    J'ai bien vu que lui même ne pouvait pas m'aider.
    Son silence était de marbre.

    Dix jours plus tard, j'apprenais qu'il s'était suicidé.
    Ma honte fut grande.
    Comment avais-je pu embêter une personne avec mes problèmes...alors qu'elle se trouvait au bord du gouffre.

    Cet égoïsme de ma part, était impardonnable.

    Plus tardivement...j'ai travaillé avec un homme qui montait des machines industrielles.
    Sauf qu'il tombait sans cesse sur des problèmes techniques.
    Moi aussi, les pièces que je devais monter étaient mal calibrées.
    Du coup...il y avait une dizaine de machines qui poussait comme des champignons...et la nôtre qui se trouvait dans un état stationnaire.

    Evidemment, mon chef de chantier mis son retard sur mon manque de savoir faire.
    Je fus donc remercié car j'avais trouvé cette place en Intérim.

    J'apprendrai un mois plus tard...que lui aussi s'était donné la mort.
    Etait-ce à cause de notre retard, lors de ce montage plein d'imprévus.

    Je ne le saurai jamais.

    Voici donc un chemin où j'aurais pu épauler pas mal de gens.
    Je n'avais pas été assez visionnaire, pour tenter de venir en aide à tous ces disparus.

    Ce n'est pas facile de s'investir complètement.

    Alors lorsque mon ami Gilbert, a fait sa tentative de suicide.
    Je l'ai pris en main pour l'accompagner chez une psychologue.

    Celle-ci demandera l'internement de mon ami.

    Au même moment, je quittais Langres....pour rejoindre la région lyonnaise.
    Je n'ai jamais plus eu de nouvelles de Gilbert.

    Même lorsque l'informatique s'est démocratisée...je n'ai vu que le nom de son frère sur les pages blanches.
    Mon ami n'a laissé aucune trace...et je n'ai jamais osé appeler sa famille pour savoir ce qu'il était devenu.

    L'océan de misère est parfois trop vaste...pour une seule larme de réconfort.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

     

      • Samedi 10 Août à 11:45

        hello....dur dur ...

    18
    Vendredi 9 Août à 22:03

    oui vrai et bien dit bravo

    et gros bisous

    17
    Vendredi 9 Août à 16:00

    Salut,
    La nature redevient belle car la pluie est revenue.
    Il était temps qu'on a un peu de fraicheur même pour les humains.
    Bon week-end

    16
    Vendredi 9 Août à 10:29

    Belle citation ,passe un doux week-end bisous

    15
    Vendredi 9 Août à 09:44

    Bonjour ma chère Simone,



    Il y a toujours des moments pénibles dans la vie.
    Nous sommes alors inondé d'une mer de tristesse.
    Cette période de neurasthénie est souvent causée par une grande souffrance.

    Heureusement qu'une larme de joie, parvient à effacer pendant un laps de temps... ce douloureux passage.

    Puis les mois passent et ces larmes apportant du plaisir.... permettent peu à peu au bonheur de revenir.

    La noirceur de la vie reprend des couleurs moins sombres.

    Les idées sont moins noires.
    Les nombreuses petites larmes de joie, aidées par le temps qui passe... rendent chaque journée plus heureuse.

    Et c'est un océan de joie qui au début n'était que gouttelette...qui redonne le plaisir de vivre.

     

    Il faut tout simplement attendre que tous ces petits moments de bonheur très courts s'assemblent...pour effacer la tristesse constante.
    Ils noient peu à peu ce désespoir, par des instants qui au fil du temps....suppriment cette nostalgie.

    Parfois il faut de nombreuses larmes de joie, pour parvenir à sourire de nouveau.
    Mais celles-ci apportent un soutient chaque fois répétés...qui redonnent l'espoir.   yes.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

     

    14
    nays
    Vendredi 9 Août à 09:43

    oh comme c'est si joliment dit et vrai ☺

    bon WE Simone  bibisous ☺☺

    13
    Jeudi 8 Août à 23:47
    12
    Jeudi 8 Août à 20:30

    une bien belle phrase ; bises et très bonne soirée.

    11
    Jeudi 8 Août à 19:31
    LADY MARIANNE

    une jolie citation-

    bonne journée des chats-bisous-

    10
    Jacqueline
    Jeudi 8 Août à 17:07

    Vous deviez je pense être au courant

    Aujourd'hui , journée nationale du chat .

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/08/08/journee-du-chat-des-toilettes-ou-de-la-resistance-comment-et-par-qui-sont-elles-decretees_5497728_4355770.html

    N'oubliez pas la  minute vieilleyes sur ARTE à 20H 50.  Enfin,  si ça vous dit .

    Par ici,  nous n'en ratons pas une . hewink2clown

    Belle et douce soirée à vous .

     Merci, au fait  pour la confirmation

    9
    Jeudi 8 Août à 16:10

    Salut,

    Pas de problème en ce moment , je suis joyeux.

    il fait beau avec 24°.

    C'est super pour la balade.

    Bonne journée

    8
    Jeudi 8 Août à 14:48

    Un mot gentil, un sourire sincère, une délicate attention peuvent atténuer bien des moments de tristesse ... cette citation est très joliment dite !

    Bises ch'tis pour une belle fin de journée Simone, la météo est plus supportable sous un ciel gris mais pas de pluie par chez nous !

    Nicole

    7
    marie
    Jeudi 8 Août à 12:48
    marie

    Coucou, 

    Oui c'est juste..... Temps chaud 36° Grand soleil j'aime.

    Belle citation.

    Grosses Bises Belle et agréable journée.

    L’image contient peut-être : fleur, plante et nature

    6
    Jeudi 8 Août à 12:34

    jolie citation

    bises amicales

    5
    Jacqueline
    Jeudi 8 Août à 11:29

    C'est joliment dit .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 8 Août à 11:13


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :