•  

     

     L’enfance, ce doux temps d’innocence et de grande naïveté où on laissait nos parents nous faire porter tout ce qu’ils voulaient.
        Le fuseau
    “ça grattait sous le pied, ce n'était vraiment pas pratique.” Katia, journaliste
        La jupe-culotte
    “Ma mère persistait à me faire porter une sorte de jupe-culotte en velours côtelé marron absolument ignoble.”
    Emmanuelle, soigneur animalier
        Les gants reliés
    “La ficelle dans le dos me gênait, ce n'était pas pratique et je trouvais ça vraiment moche quand ils pendaient des manches de ma doudoune. " Lola, étudiante
        Le bonnet écharpe
    “Dans les années 90, il y avait cette sorte de bonnet rond, bordé de fausse fourrure, avec des lanières en écharpe pour l’attacher sous le menton. Je crois même qu’il y a une page Facebook dédié à ce truc tant il a fait des ravages.”
    Gustalice, chef de projet
        Le K-Way
    “C’était le truc obligatoire pour chaque sortie de classe. Il fallait forcément l’attacher en banane autour de sa taille  Et l’attache était super dure à retirer. "
    Astrid, responsable marketing
        Les cols Claudine
    “J’ai plus particulièrement en tête un polo orange en coton avec un col Claudine que je n’aimais pas du tout. À l’époque, je trouvais les vêtements de fille vraiment niais et ringards."  Marie, agent immobilier
        La cagoule
    “Je trouve que ça fait une tête de Télétubbies, c’est atroce.” Anne-Charlotte, journaliste
        Le pantalon de velours
    “J’étais plutôt maigrichonne du coup ça baillait dans tous les sens, ce n'était vraiment pas terrible.” Laura, community manager
        Les collants en laine
    "Okay ça nous tenait chaud mais je voyais bien que ce n'était pas tout à fait normal que l'entrejambe du collant dépasse de ma jupe." Carole, comptable
        Les survêtements en nylon
    "Rien de pire que ce jogging en nylon bleu marine avec les boutons pression sur le côté. " Sara, rédactrice web

    Par Alexandra Pizzuto  ...

     

     

    Les 10 traumatismes mode de notre enfance.

     

     


    44 commentaires