• Tentative.

     

     

     

     

     


    Entre
    Ce que je pense
    Ce que je veux dire
    Ce que je crois dire
    Ce que je dis
    Ce que vous avez envie d'entendre
    Ce que vous croyez entendre
    Ce que vous entendez
    Ce que vous avez envie de comprendre
    Ce que vous croyez comprendre
    Ce que vous comprenez
    II y a 10 possibilités que l'on ait des difficultés à communiquer
    Mais essayons  quand même
    Bernard WEBER

     

     

     

     

    Tentative.

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    32
    Samedi 31 Août à 11:34
    31
    Samedi 31 Août à 11:23

    Bonjour ,ah!!c'est pas évident parfois ,il  faudrait mieux se taire ,et ce que l'on dit n'est pas toujours compris ,et l'inverse pareil..bon week-end ,bises.

    30
    Samedi 31 Août à 11:13

    Bonjour ma chère Simone,


    Il y a parfois des choses que je voudrais dire...qui ne ressemblent pas du tout à ce que je désirais.
    Mais ce qui est plus grave, c'est qu'il y a d'autres choses que je dois conserver

    secrètes...que je dévoile.

    On dit alors que j'ai une grande langue...et personne n'ose plus me faire de confidences.

    Pourtant ma langue n'y est pour rien.
    Elle exécute les ordres qui viennent d'en haut.
    Donc mes neurones sont entièrement responsables de ce comportement minable.
    Pourtant dans mon ensemble, je déteste passer pour ce que je ne suis pas.

    C'est à dire une langue de vipère.
    Alors à qui dois-je m'en prendre...?

    La commande linguale semble autonome.... comme si mon cerveau était piraté.

    Pourtant mes neurones sont encore en parfait état.
    Aucune maladie dégénérative pour l'instant, a prit le pouvoir de ma modeste personne.

    Donc je dois estimer que je suis l'unique responsable d'avoir la langue bien pendue.
    Ce qui ne veut pas dire qu'elle le fut... pour la faire taire.

    Il y a des choses que je crois entendre..!
    Un peu de la même manière que ma Bernadette Soubirou...ou Notre Jeanne Nationale.

     

    Sauf que je n'ai pas l'esprit guerrier...et que je n'ai que le son sans avoir l'image.

    Mon entourage me dit que je devrais consulter un psy.

    Cette voix tente d'influencer mon parcours.

    En général celle-ci ne me fait jamais de réprimandes.
    Au contraire, elle m'influence pour ne pas faire ce que je devrais.
    Pour l'instant, je parviens à lui résister.

    Ma famille me dit que je devrais être interné... car je pourrais devenir dangereux.

    Pourtant je suis incapable de faire du mal à une mouche.

    A force, je me suis rendu chez un pro en blouse blanche.
    Il était très agréable...car il m'a offert le divan alors qu'il était sur un simple fauteuil.
    Par contrez la note à régler était sévère.
    Je demanderai la prochaine fois... à rester assis.

    Il m'a posé beaucoup de questions au sujet des voix qui m'entouraient.

    Je lui ai dit que chaque fois c'était agréable, car les mots était très doux.

    Tout compte fait au bout de trois séances...deux hommes costauds en blouses

    blanches m'ont invité dans une ambulance.


    Je leur ai dit que je n'étais pas malade.

    Il m'ont répondu que c'était uniquement pour savoir d'où venait cette voix.

    Depuis, je suis dans une chambre joliment capitonnée.

    Et la voix ne me quitte plus...!   intello.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

     

     

    29
    Samedi 31 Août à 00:14

    pti bisous du soir

    en effet je suis un peu mais bon

    moi repos jusqu à lundi

    enfin sa fait du bien et demain resto avec un patient miam

    bonne nuit mon ami

    28
    Vendredi 30 Août à 22:37

    Résultat de recherche d'images pour "humour proverbe"

    a bientôt

    27
    Vendredi 30 Août à 22:36

    bonne soirée

    Image associée

    26
    Vendredi 30 Août à 22:35

    alors on se tait , on devient sourd et on sera quand même mal compris ....:)

    Résultat de recherche d'images pour "humour proverbe"

    25
    Vendredi 30 Août à 17:53

    Bein oui, c'est comme ça.

    Merci pour tes visites.

    Bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    24
    marie
    Vendredi 30 Août à 11:05
    marie

    Coucou, 

    Cela me rappelle lorsque je préparais certains examens.....!C'est très juste.

    Toujours du soleil, j'apprécie. Minette va bien...

    Le temps passe à une  vitesse.....!

    Belle journée. Grosses Bises.

    BONJOUR

    23
    Vendredi 30 Août à 10:58

    Bonjour ma chère Simone,


    Penser est une manière essentielle de vivre.
    La personne dénuée de toutes pensées...est une malade qui a perdu sa tête.

    Elle ne possède plus de vie sociale...puisque son cerveau n'est plus capable de communiquer quoi que ce soit.

    Comme s'il était débranché, les neurones ne sont plus capables de mettre un mot devant l'autre.

    Ne dit -on pas: '' Je pense...! donc je suis ''.

     

    Sans pensées, le corps est encore en vie mais demeure comme un légume.
    L'esprit n'est plus capable de commander des gestes cohérents.
    Même la langue a bien du mal à sortir des sons.

     

    Entre ce que je dis et ce que je fais...il peut y avoir une grande différence.

    Les intentions étaient bonnes...mais des événements ont bousculé ce qui était faisable ou pas.

    Ce qui veut dire que la réalité n'est pas toujours prise en charge par les cellules pensantes.

    C'est le moment où surviennent de nombreux problèmes.

    Parfois, certains architectes arrêtent leur constructions...car des aléas imprévisibles par la pensée sont apparues.
    Il y a ce que l'on pond sur un papier...et la réalité des sols...par exemple.

    Si l'on prend la construction de la centrale nucléaire de Flamanville, on s'aperçoit qu'elle n'est toujours pas achevée...après un dépassement dans le temps et un budget qui a triplé.
    La mise en service était prévue en 2012...alors qu'aujourd'hui encore, elle demeure en travaux.

    Nous sommes pourtant le pays le plus nucléarisé au niveau de nos centrales.
    Ce qui signifie que nous possédons le savoir faire.
    Alors que ce passe t-il dans la tête de nos ingénieurs...?
    Leurs connaissances sont -elles bloquées par des problèmes insurmontables.

    Comme tout le monde, je désirais entendre des mots doux à mon sujet.

    Il y a des sons que l'on désire...dans la voix de l'être aimé.
    Si celui-ci n'est pas très démonstratif verbalement, se sera toujours un sujet de doute au niveau de ses sentiments.

    Les mots qui sont tus, nuisent à la fortification des couples.
    Comment savoir si l'autre aime...s'il ne le dit jamais.

    C'est fou de savoir qu'à l'heure actuelle... il est plus facile d'avoir une entente cordiale au bout du monde.

    Alors qu'il est si difficile d'avoir une communication avec ses proches.

    Il y a tout de même quelque chose qui cloche..?

    Ce que je désirais entendre..n'était accessible que dans le rêve.
    Alors les nuits où mes neurones étaient plutôt sympas...ils me faisaient vivre ce que je désirais entendre.
    Mais lorsque le plaisir de l'entendre était au bord de l'extase...le réveil brisait ce moment de grâce.

    Instants désirés durant la journée...qui ressemblaient plutôt à un cauchemar.

    Alors j'attendais la nuit qui suivait... en espérant retrouver les pensées innocentes de la veille.

    Mais même le rêve...peut se transformer en de noires images.

    Il est donc plus facile de vivre sans aimer.
    Sans attendre les mots doux espérés.

    Ainsi il n'y a jamais de désespoir...en étant éveillé.

    C'est différent pendant que la lune accompagne nos songes.
    Parfois les images datent de plus de trente ans.
    L'histoire ressemble à ce que vous avez vécu par le passé.
    Et lorsque le réveil a lieu, vous vous sentez bien.

    Car la souffrance de la rupture revient parfois dans le sommeil.

    La vie du solitaire est devenue bien plus sereine.
    Il n'attend plus les mots doux...qui était une preuve d'amour.
    C'est une façon de n'être jamais déçu.

    Il n'est plus dans cette attente maladive...de ne pas pouvoir entendre ce qu'il désirait ouïr.

    Il ne reste plus suspendu aux lèvres aimées...qui trop souvent étaient muettes.

    Sagement dans sa tanière...il n'attend plus grand chose.
    Les sons d'être humain qu'il entend...sont ceux de sa voix.
    Sa bouche lui parle.

    C'est apaisant...! car il n'y a jamais de mots douloureux dans ce qu'elle dit.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    22
    Vendredi 30 Août à 07:58
    21
    Jeudi 29 Août à 22:37

    merci mon amie tu es adorable

    j 'ai mal a la tete j 'éteins trop de travail je suis fatigué

    gros bisous ma douce

    20
    Jeudi 29 Août à 18:00

    Coucou ma Simone,

    Je suis là, beaucoup de temps a passé, mais il fallait que je m'occupe de beaucoup de choses après le décès de mon papa chéri, puis mettre des choses en place pour maman, car ça a été bien compliqué de s'occuper de la partie paperasse et tant d'autres choses, le pire c'est qu'il y en a encore à faire et je suis loin d'elle. je n'ai pas ménagé mes voyages et pris 2 mois sabbatique. Je pense que ça va aller mieux pour elle maintenant car bien des choses à faire dans sa maison ou plutôt sa grande propriété qu'elle devrait vendre... Mais bon ... Une chose intouchable pour elle actuellement.

    Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui m'ont laissé des messages et encore merci pour vos condoléances.

    Je fais un message groupé, je suis très touchée de tant de gentillesse et de na pas m'avoir oublié. J'espère ne pas faire de gaffe, car je ne vais pas lire tous les blogs mais les survoler pour une fois, donc pardon si je ne vois pas que quelque chose ne va pas chez toi... Merci !

    J'espère que tout va bien pour tout le monde, toi, famille et amis ?
    L'été n'a pas été trop dévastateur, vu les orages terribles partout, chez nous ça a été une catastrophe, Montbrison a été inondée, je n'avais jamais vu ça.
    Je reviens dès que j'aurai remis mon blog au propre et que l'automne s'annoncera oups, déjà.
    Plein de gros bisous et à très vite.

    Lolli

    19
    Jacqueline
    Jeudi 29 Août à 17:19

    C'est tout bien joli  tous ces petits dessins  d'Adolie

                    "Magnifiquement réalisés "

    Merci Simone de nous faire profiter de toutes ces jolies découvertes et bravo à l'artiste .

    Une Amie à vous ?

    Très belle fin de semaine à vous .

    Profitez bien .

    La semaine prochaine à priori sera plus fraîche .

     

      • Vendredi 30 Août à 07:59
      • Vendredi 30 Août à 07:57

        bonne journée............♥

    18
    Jeudi 29 Août à 14:08

    Bonjour §imone,

    Ah que oui, la communication est un art difficile ; j'aimerai avoir ce don!

    Je fais un petit tour sur la blogosphère en espérant y retrouver toutes et tous mes ami(e)s que j'ai délaissé depuis fort longtemps.

    Comment vas-tu?

    Bisous

    17
    Jeudi 29 Août à 11:41

    C'est bien vrai ! et après on s'étonnera de nos problèmes de communication !!! smile Qu'est-ce que j'aime ces dessins !!! yes bisous

    16
    Jeudi 29 Août à 11:07

    Bonjour ma chère Simone,

     

     

    Je ne dis jamais aux gens ce qu'ils aiment forcément entendre.
    Sauf évidemment les formules de politesse.

    Je ne fais des compliments que pour des choses réalisées avec un savoir faire certain.
    Sinon, je ne dis jamais rien sur le physique des gens.
    Ils sont comme ils sont.
    Je ne dirai jamais à une dame...qu'elle est ravissante.
    Même si elle aimerait que je lui dise.

    Ces mots étaient uniquement dédiés à mon épouse...au temps où j'étais encore son mari.

    Depuis notre séparation, je n'ai pas eu l'occasion de faire de tels aveux concernant la gente féminine.

    Faut dire que dans ma vie de loup solitaire...il n'y a plus de meute où je pourrais faire des louanges à une louve.

    Je ne fais donc que rarement des compliments.
    Sauf lorsqu'ils sont vraiment justifiés.

    Je peux paraître pour un être froid...mais ce n'est qu'une impression trompeuse.

    Souvent, ce je pense...je le garde précieusement pour moi.
    D'ailleurs il vaut mieux ...car je suis relativement franc.
    Il y a donc des choses qu'il vaut mieux ne pas entendre.

    Le silence évite de commettre une faute diplomatique.
    Même si elle ne serait que d'ordre familial.

    C'est pour cette raison que le silence, est considéré comme de l'or.


    Communiquer est un véritable art...dans la haute société.
    Il ne faut pas commettre d'impair...ou de lapsus mal interprété.
    Car les oreilles écoutent et enregistrent tout.
    Puis le jugement ce fait.

    Cependant, lorsqu'on vous adresse la parole...il faut bien répondre.
    Le mieux est de prendre son temps avant d'apporter une réponse.
    Mais il faut tout de même que celle-ci ne tarde pas trop.
    Ce sont donc les neurones...qui trient ce qui est bon ou mauvais à dire.
    Ils doivent se décider rapidement, sans fausses notes.

    Car les miens par exemple n'aiment pas trop subir la pression.
    Un peu lents, ils jaugent les mots qu'il faut dire.
    C'est à dire qu'il y a les cellules nerveuses... qui font la censure.
    D'autres qui considèrent que ce n'est pas la peine.

    Cette mésentente est très contariante.

    Pendant le laps de temps qui s'écoule entre une question et sa réponse...le silence paraît toujours long.

    En vérité dans la cafetière, tout le monde s'agite afin de ne pas me faire dire trop de bêtises.

    Je compte donc aveuglément sur mes cellule pensantes.... pour qu'elles soient à la hauteur du débat.

    Tout va très vite...car il y a des neurones u n peu plus rapides que les autres qui prennent les décisions.
    Ce sont justement ceux que je crains le plus...car ils ne prennent pas de reculs suffisamment pour commander ma langue.

    C'est à ce moment là que je bafouille...en disant des mots qui ne sont pas dans l'ordre.
    Mes phrases sont donc hachées et demeurent incompréhensives.

    Elles ont au moins le mérite de ne pas dire des choses qui fâchent.

    Mais parfois il n'y a qu'un mot qui sort.
    Puis c'est le silence.
    Comme si tout à coup, ma matière grise s'était mise en grève....sans préavis.

    Ce fait demeure rare...mais il peut laisser supposer que je ne suis pas finis.

    Un exemple avec l'urologue qui me suivait.
    Comme j'avais des difficultés à uriner, il m'avait examiné sans voir de problème.

    Je lui avait dit alors un mot...que seul un expert pourrait traduire.
    Enfin, dans ma tête c'était clair.
    Pourtant je n'avais pas formulé de phrases.

    J'avais tout simplement dit :

    - '' Tramadol....?''.

    Mes neurones avaient tout de même rajouté le point d'interrogation.

    Le toubib aussitôt avait su traduire ce minimum d'information...car il m'avait répondu :
    - '' Sans doute...! ''.

    En vérité...ce simple mot désignait ce qui suit:

    Comme je prends du ''Tramadol'' pour mes douleurs de dos...ce médicament constipe.
    Il est alors possible...que mes difficultés urinaires sont dues à une pression exercée sur l'urètre.

     

    Donc en un mot...le pro en blouse blanche avait compris...ou avait fait semblant.

    Dans la deuxième solution....c'est encore un problème de communication coupée.

     

    Mes neurones me jouent des tours...en restant toujours très respectueux.
    Ce qui est donc le principal.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    15
    nays
    Jeudi 29 Août à 10:39

    hé ben Weber  ☺ oups je sais plus quoi penser  héhé

    bonne journée Simone  bisous ☺

    14
    Mercredi 28 Août à 22:02

    moi je me régale avec  " adolie " que je ne connaissais pas

    je suis ravis lol meme j 'adore là tu me fais vraiment plaisir 

    j 'ai regardé es ce que tu me permets de mettre quelques dessins

    sur mon blog si j 'ai besoin ?

    car c 'est ton idée tu peux me raconter un peu l histoire de ce thème

    gros bisous mon amie

    13
    Mercredi 28 Août à 19:08

    bien dit...Ti copier/coller : Choisir, trier, alléger, signer les photos m’occupe beaucoup. Mes neveux m’envoient des centaines de clichés pour illustrer mes billets. Du coup je n’ai plus guère de temps pour répondre aux commentaires.  Je dois choisir entre faire un billet ou  écrire des commentaires .Malgré tout je viens voir vos blogs et  vous remercie pour votre fidélité. Amicalement.

    12
    Jacqueline
    Mercredi 28 Août à 18:38

                      -Une si belle façon aussi de communiquer.  

      • Mercredi 28 Août à 19:42

        trop gentil.......♥

    11
    Jacqueline
    Mercredi 28 Août à 18:36

    Bonsoir dame Simone

    Malgré notre pause , nous passons

    Mais,  pas  envie de développer (lol) .

    Tout simplement ..

     

     

     

      • Mercredi 28 Août à 19:40

        Un grand merci ....

    10
    Mercredi 28 Août à 17:49

    Salut,

    J'ai ri en lisant ce poème.

    Le temps se dégrade et c'est tant mieux.

    Un peu de vent et surtout de pluie nous feront du bien.

    Bonne journée

    9
    Mercredi 28 Août à 09:42

    Bonsoir ma chère Simone,


    Dans ma famille, je ne dis pas toujours ce que ma sœur désirerait entendre.
    Chacun garde sa position sur certains sujets.

    Alors parfois le ton monte....avec une rapidité inattendue.

    Le gros problème est que personne ne change sa vision personnelle des choses.
    Ce qui n'arrange pas la paisible conversation du départ.

    Il y a donc des sujets sur lesquels il ne faut jamais mettre le petit doigt...pour faire un repas en paix.

    C'est dommage de ne pas toujours écouter l'autre.
    Car chaque personne a le droit d'avoir des idées différentes.

     

    C'est ce que l'on nomme la personnalité individuelle.

    Je n'aime pas les gens qui disent ''oui'' à tout.

    Car nous ne savons jamais leurs pensées.
    En même temps, ils sont plus intelligents que ceux qui s'attrapent le chignon...à cause qu'ils ne sont pas d'accord.

     

     

    Parfois je veux dire quelque chose...qui demeure mal compris.
    C'est aussi une question de mésentente...même lorsque chacun était du même avis.

    Il y a des sujets tabous...qu'il vaut mieux ne jamais entamer.

    La politique comme dans tous les foyers...est à éviter.
    Car personne n'est du même avis.

    Alors il se forme des clans autour de la table...où l'on ne saisit pas vraiment la conversation..
    Le bruit est tel...que personne ne s'entend.

    Cependant, il y a toujours un individu...qui met le sujet sur la table.
    A croire qu'il est là pour saboter la réunion, de famille.


    Nous avons beau parler la même langue...il est très difficile parfois de s'entendre.

    Je connais les mots qui sèment la paix.

    Pour les femmes, il suffit de leur dire qu'elles demeurent toujours aussi jeunes et charmantes.
    Pour les hommes, il suffit de louanger leur véhicule...et tout le monde est ravi.

    Mais voilà, je ne suis pas du genre à raconter des salades...si je pense qu'elles sont sans intérêt.

    Sur ce comportement...il est vrai que je ne suis pas diplomate.
    Je préfère dire ce que je pense.
    Mais toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire.

    On dit qu'il faut mettre de l'eau dans son vin.

    Il est vrai qu'il y a des phrases que nous aimons entendre...et d'autres qu'ils ne faut pas utiliser.

    Le premier qui met de l'huile sur le feu ...le fait sans doute intentionnellement.

    Malgré certainement des consignes passées par les épouses.

    Et une fois que la mèche est allumée...certains se taisent et d'autres aboient.


    C'est bien plus tardivement que je me dis que j'ai été ridicule... de me mêler à une conversation infructueuse.

    Mais on ne se change pas.

    Et parfois il n' a pas besoin de politique ...pour montrer des points de désaccord...!

    Le principal évidemment...etant de se quitter sans aucune haine en soi.


    Bonne journée, mon amie.
    Gros bisous. dédé.

    8
    Mercredi 28 Août à 09:37
    C'est bien vrai. Toujours en pause estivale jusqu'au 5 septembre. Beaucoup de travail cette semaine et la semaine prochaine je reçois mon amie Annick de Guyane. Bisous
    7
    Mercredi 28 Août à 06:59


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :