• Traverser nos peurs.

     

    Traverser nos peurs.

     

     

    Cocasses parfois, invalidantes souvent, nos peurs peuvent être surmontées. 

    À la naissance, séparez un caneton des siens, élevez-le en laboratoire. Après quelques jours, projetez au-dessus de sa tête l’ombre d’un faucon : le caneton s’aplatit, corps et bec contre terre, signe qu’il a peur. Projetez l’ombre d’un oiseau migrateur : il n’a rien à craindre, et ne s’aplatit pas.

    À l’instar des petits palmipèdes, chaque espèce a ses peurs, qui ont un sens en regard de sa survie. L’humain est ainsi naturellement prédisposé à redouter le noir, le vide, le froid, l’eau, la foudre, les animaux féroces, les regards fixes, les endroits clos…

    Mais qu’il développe une peur panique des coccinelles ou qu’il redoute le regard des autres au point de ne plus pouvoir sortir de chez lui, et l’on peut légitimement supposer que son « trouillomètre » est déréglé.

    Ne pas dissimuler

    D’un point de vue génétique, il semblerait en effet que le seuil d’acceptation physiologique et émotionnel de la peur varie d’un individu à l’autre.

    Il n’est pas une peur que l’on ne puisse surmonter, même si son objet (les serpents, le regard des autres ou la mort) ne peut être effacé.

    S’exprimer

    Parler de ses peurs permet de les dédramatiser. D’abord, parce que l’on a de fortes chances de constater que l’on n’est pas aussi seul qu’on le pensait.

     Enfin, parce que ceux qui, dans notre entourage, sont parvenus à surmonter leur trac, leur phobie ou leur anxiété, ne manqueront pas de nous faire bénéficier de leurs stratégies. Ou de nous communiquer les coordonnées de leur thérapeute.

     

     

    Traverser nos peurs.

     

     

     

     


  • Commentaires

    54
    Lundi 11 Juin à 12:57

    J'ai tendance a avoir peur de bien des choses , peur de mourir , peur qu'il arrive malheur a mes enfants puis lorsque j'ai un malaise je panique carrément , peur des abeilles ou insectes volants ,  , et ça fait des années que ça dure ! J'aimerais bien en finir avec ces peurs ! Bisous Simone !

    53
    Lundi 11 Juin à 10:26

    Pluie de la nuit.

    Pluie du matin n'arrête pas le pèlerin.

    23°.

    Bonne journée.

    52
    Jacqueline
    Lundi 11 Juin à 09:31

    Bonjour DameSimone aujourd'hui c'est .....

                                     Chantons sous la pluie , soleil dans le cœur yes

    Bon lundi   "quand même "

     

    Et , voilà 

      • Lundi 11 Juin à 10:49

        Image associée

         

      • Lundi 11 Juin à 10:46
      • Lundi 11 Juin à 10:43

        Résultat de recherche d'images pour "demain lundi humour"

         

        grand soleil....

    51
    Lundi 11 Juin à 09:17
    50
    Lundi 11 Juin à 09:16

    Je passe te souhaiter une bonne et douce semaine.

    Gros bisous

    49
    Lundi 11 Juin à 01:42

    Bonjour ma chère Simone,


              La peur est une émotion ressentie... en présence d'une menace quelconque.
              Il y a deux solutions devant un danger.
              Faire face et l'affronter...ou fuir en courant.

              Avant de prendre la décision qui paraît être la meilleure, le cerveau analyse rapidement la situation.
              Parfois, la fuite est spontanée.
              Elle est commandée par l'instinct de conservation.
              Nous pouvons presque dire que ce comportement... n'a pas été commandé par le ciboulot.
              Ce qui revient à dire que c'est la panique... dans la boîte à idées.
              Cette esquive peut être salvatrice ou amplifier les risques.

              Cependant, la réflexion pour faire un choix doit être rapide.

              Un matin sur l'ancienne route de Ribeauvillé à Guémar ( Alsace )...j'ai vu un dogue allemand venir vers moi.
              C'était vers 7 h00 du matin en été, et je venais de sortir de la gare ( ancienne ).
              La départementale était toute droite.
              L'animal aussi gros qu'un veau, se trouvait au moins à 500 mètres derrière moi.
              Je me dirigeais vers Guémar.

              Aussitôt que le danger fut enregistré visuellement, mes neurones se bousculaient... pour trouver les solutions les plus adaptées.
              Celles-ci devaient être prises dans l'urgence...mais sans panique.
              Que faire …?
              Aucun arbre pour grimper dessus.
              Le chien courrait plus vite que moi.
              Je savais que ce choix pouvait engendrer de l'agressivité de la part de la bête.
              J'optais pour continuer à marcher normalement, sans précipitation.
              Il y avait tout de même une crainte de ma part...en attendant la rencontre.

              J'avais enroulé une revue que je possédais.
              Celle-ci formait une défense assez rigide.
              J'avais posé un bout sous mon menton, et l'autre était fermement tenu par mes mains.
              Ma gorge était protégée...lors du premier contact.
              Ensuite il faudrait peut être étrangler l'animal.

              Je surveillais mes arrières...afin de ne pas être surpris.
              Arrivé à ma hauteur, l'énorme chien me sauta dessus sans aucune méchanceté....puis il me suivait sur le coté.
              Il m'accompagna pendant deux cents mètres.
              Toujours protégé par le livre, mes mains ne traînaient surtout pas à la hauteur de ses dents.
               De temps en temps je disais un seul mot au toutou, sans jamais le regarder.
               C'était : - '' couché...! ''.
               Ma voix était lente et rassurante.
               Je restais malgré tout sur mes gardes.

              Une voiture passa.
              Peu de temps après, j'entendais des sifflements.
              C'était les personnes qui se trouvaient dans le véhicule...qui étaient arrivées chez elles.
              Là, elles avaient constaté que le toutou qui m'accompagnait, n'était pas le mien.
              Aussitôt, celui-ci m'a abandonné...en courant vers ses maîtres.
              Ceux-ci ont sans doute compris... que j'avais passé quelques minutes désagréables.

              Mon calme cependant, fut certainement la meilleure alternative.

              Bonne journée, mon amie.
              Gros bisous. dédé.



    48
    Dimanche 10 Juin à 21:47

    Finalement beau, puis moche, puis gris.....

    Encore 24 ° à c'te heure.

    Bonne soirée.

    47
    Dimanche 10 Juin à 18:57
    46
    Dimanche 10 Juin à 18:56

    Bonne soirée, à demain.

    Il fait chaud !

    Gros bisous

    45
    Dimanche 10 Juin à 17:34
    44
    Dimanche 10 Juin à 12:34
    Cassandre

    Bonjour Simone,

    J'ai la phobie de la vitesse...cela me rend vraiment dingue..le décollage de l'avion, le train qui passe à grande vitesse...je me sens oppressée, et c'est pratiquement incontrôlable...grave, oui..^^

    Pour bien faire, il faudrait m'assommer avant que je monte dans l'avion..je fais référence à Mr T dans l'Agence Tous Risques...-)

    Je te souhaite une belle journée, Bisous..!!

    43
    Dimanche 10 Juin à 11:42

    cerise chez le voisin?! il a pas un grenier a louer aussi?

    Résultat de recherche d'images pour "humour cerise"
    42
    Jacqueline
    Dimanche 10 Juin à 10:29

    Oups!!!

    S'en donnent à cœur joie

    41
    Jacqueline
    Dimanche 10 Juin à 10:27

    Sachant que ce sont les femelles qui piquent , je ne dois pas plaire à la gente féminine  heclownwink2 

     

     

     

    40
    Jacqueline
    Dimanche 10 Juin à 10:18

    Un p'tit coucou du dimanche .

    Qu'il soit très agréable pour vous Simone .

    Les moustiques m'empoisonnent " la vie actuellement " ils n'ont même  pas peur de me piquer wink2heclown et  s'en donne à cœur joie . Mon époux lui est épargné "le chanceux "

    Avons,  la nette impression que ceux ci prolifèrent ,

                                     à vitesse grand V  cette année .yes

     

      • Dimanche 10 Juin à 13:42
      • Dimanche 10 Juin à 13:33

        Résultat de recherche d'images pour "moskito COMIC"

        pas encore vu...ni entendu...

    39
    Dimanche 10 Juin à 09:42

     

    Bon dimanche.

    Bises.

    38
    Dimanche 10 Juin à 00:30

    Bonsoir ma chère Simone,


              Normalement, la peur est causée par un danger quelconque..
              Il faut néanmoins que son curseur, soit situé raisonnablement.
              N'avoir peur de rien est toujours périlleux pour un individu.
              Craindre tout...empêche de vivre sereinement.

              La manière dont nous sommes éduqués, permet de connaître les limites à ne pas dépassées..
              Il est vrai que la jeunesse rend insaisissable, cette prise de conscience.

              Sur le tard, des phobies peuvent survenir.
              Parfois elles sont dues à un traumatisme psychologique vécu.

              Etant jeune, je ne craignais pas de prendre un aéronef.
              Sur le porte-avions Clémenceau, j'étais pompier à bord.
              J'ai donc assisté à de nombreux crashs d'avions.
              Mon poste de travail se trouvait sur le pont d'envol.
              Pourtant ma peur, ne se manifesta pas tout de suite.
              Ce n'est que 30 ans plus tard qu'elle est apparue...pour devenir une véritable phobie.

              Le cerveau réagit bizarrement.

              On dit souvent que la méconnaissance rend peureux.
              Un endroit inconnu est un motif de prudence.
              Un étranger est souvent accueilli avec méfiance.
              Si en plus il possède des habitudes différentes ( religieuses par exemple ), il augmentera cette peur de l'autre.

              L'ignorance est source de peurs.

              En prenant de la bouteille, je me fais beaucoup plus de soucis pour le moindre problème.
              Alors que je ne risque absolument rien.
              Ce comportement est anormal.
              Je pense que l'âge...a une grande influence sur notre comportement.

              Un manque de rationalité demeure.
              Le moindre petit grain de sable...pourrit la vie.

              Lorsque je pense à moi étant jeune, c'est comparer du vin avec de l'eau.
              Je fus dangereusement téméraire.
              Il y a moins de dix ans, je devais me rendre dans une région où j'ai passé mon enfance.
              J'ai commencé à ruminer des peurs...qui étaient devenues démesurées.
              Plus la date du voyage approchait, plus je paniquais.
              Pourtant, je n'avais que 300 kilomètres à faire.
              Un an plus tôt, je m'étais rendu jusqu'au Portugal en voiture ( 1 700 km ), sans ressentir aucune crainte.
              Que s'est-il passé dans mon cerveau.
              Je n'en avais pas parlé à mon épouse...pour ne pas l'inquiéter.
              Mais elle a bien senti que quelques choses me tourmentait.
              Notre parcours se passa, sans aucun problème.
              Et cette panique incontrôlable disparut aussitôt.

              Mes neurones n'ont pas su gérer certainement une émotion forte.
              Une semaine avant de partir, je contrôlais le circuit routier sur le net.
              Je notais tous les ronds-points à la sortie des autoroutes.
              Chaque détail était important.... pour accéder à la location de vacances.

              La peur parfois survient sans un réel motif.
              Le fait de trop penser amplifie celle-ci, d'une façon étrange.


              Bonne nuit, mon amie.
              Gros bisous. dédé.

     

     

    37
    Samedi 9 Juin à 19:15
    36
    Samedi 9 Juin à 19:12

    tout est rentré dans l'ordre !

    28°

    35
    Samedi 9 Juin à 19:11
    34
    Samedi 9 Juin à 18:36

    je ne peux pas dire que je suis peureuse....par contre je crains l'inconnu...si je connais j'affronte....je te souhaite une bonne et douce soirée

    33
    Samedi 9 Juin à 18:34

    Salut

    Un sujet intéressant car on a tous peur de quelque chose .

    Bonne journée

    32
    Samedi 9 Juin à 18:10
    31
    Samedi 9 Juin à 13:34
    Chris (cryfil

    Hello,

    Certaines peurs peuvent être surmontées, d'autres moins ou pas.

    Bon week-end

    30
    Samedi 9 Juin à 12:30
    29
    Samedi 9 Juin à 12:28

    Bonjour mon amie

    Celui de l'image, il a vu le Diable ?

    Je n'ai pas peur, je serais trop confiante.

    Il y a des gens qui ont peur de tout.

    C'est invalidant.

    Bon week-end, bisous

    28
    Samedi 9 Juin à 11:02

    Résultat de recherche d'images pour "chat qui a peur"

     

    27
    Samedi 9 Juin à 10:30
    LADY MARIANNE

    ces peurs sont des phobies-
    un psy peut les aider-
    en parler si c'est juste une peur oui sinon il faut consulter-
    voilà ça fera 25€ ! lol
    bisous-

    26
    Samedi 9 Juin à 10:06

    Beau

    Bonjour

    Bises

    25
    Samedi 9 Juin à 09:37

    une vie de chien?! au final se serait pas mieux que je me réincarne en chien? :)Photo animée

    ici pas de soleil, chaud mais ciel gris depuis toute la semaine ....super pour le moral :p

    24
    Samedi 9 Juin à 09:35

    bisous

    Photo

    23
    Samedi 9 Juin à 09:34

    la peur c'est son règne!  aller finit la peur on prend les armes! ... révolution et on change ce monde

    Photo

    22
    Jacqueline
    Samedi 9 Juin à 08:02

    Belle fin de semaine  Simone .

     

      • Samedi 9 Juin à 10:58
      • Samedi 9 Juin à 10:57

        très bon we..........

        Résultat de recherche d'images pour "guten abend comic"

         

      • Samedi 9 Juin à 10:57
      • Samedi 9 Juin à 10:56
      • Samedi 9 Juin à 10:55

        Image associée

         

    21
    Samedi 9 Juin à 00:34

    Bonjour ma chère Simone,


              Aussitôt que l'enfant paraît, la peur l'étreint.
              Aux premiers sanglots, bébé vit avec des angoisses.
              Celles-ci s'amplifieront ou diminueront en prenant de l'âge.

              Il y a les peurs normales...qui suivent un processus d'instinct de conservation.
              Elles sont innées.
              L'eau, le noir, le vide et bien d'autres éléments...sont systématiquement ancrés comme dangereux pour les petits.

              En grandissant, il pourra logiquement mieux en saisir les risques.
              Voire les effacer presque totalement.

              A l'âge de l'adolescence, les dangers sont mal interprétés.
              C'est le moment où le jeune homme n'a peur de rien.
              Il met souvent sa vie en jeu.
              Il veut épater et montrer surtout qu'il ne connait aucune crainte.

              La vitesse en voiture, est le meilleurs cas pour décrire cette perception des choses.
              Seule l'expérience fait revenir à la prudence, le joueur avec la mort.
              Comme cette expérience demeure la somme des erreurs commises...il faut effectivement que le jeune passe par un accident.
              Si ce dernier lui laisse un souvenir malheureux, il ne fera plus l'idiot.
              Malheureusement, il est souvent trop tard pour qu'il en prenne conscience.

              Il y a donc cette phase d'inconscience, lors de l'adolescence et des quelques années qui suivent.
         
              J'ai le souvenir étant petit, d'un ''cuicui'' que j'avais entendu au pied d'un arbre.
              J'avais dit alors à mon frère plus âgé...que j'allais récupérer le petit oiseau.
              Dans ma main, la petite bête continuait à pépier.
              C'est lorsque mon aîné m'a dit que c'était une souris...que j'ai balancé aussitôt la pauvre bête.

              Au départ, mon ignorance ne m'avait pas apeuré.
              En sachant que l'animal n'était pas un moineau, c'est ma mémoire qui m'a poussé à faire ce geste répulsif.
               Aujourd'hui encore, je ne pourrais pas prendre ce rongeur dans mes mains.
               Pourtant, je ne risque rien.

              Il y a ensuite la peur qui n'est plus rationnel.
              Elle devient alors phobique.
              Tout peut devenir motif à la peur.
              J'avais le vertige...aussitôt que je quittais le plancher des vaches.
              J'ai lutté contre celui-ci, en le défiant en montagne.
               Parfois son précipice m'attirait, dangereusement.
               Mais j'ai surmonté sans maîtrisé totalement...ce malaise devant le vide.

              Je me suis baigné dans des eaux où je ne mettrais plus ma main.
              Notamment au large de la Mauritanie, en pleine mer.
              J'ignorais que l'endroit était infesté de requins.
              C'est en retournant dans cette région du monde avec le porte-avions...que j'ai aperçu plusieurs dizaines de squales ( requin marteau ).
              Comme je me trouvais bien plus haut au-dessus de l'océan, je les voyais nous suivre entre deux eaux.

              Je me suis baigné dans des fleuves africains... dont le courant était fort.
              Les eaux y étaient sombres, avec des créatures s'y mouvant qui n'étaient guère sympathiques.
              Aujourd'hui, je n'y mettrais pas le bout de mon pied.

              Il y a des peurs qui naissent sur le tard, lorsque l'on prend de l'âge.
              C'est aussi mon cas, au sujet de l'avion.
              Lorsque j'étais encore marié, je surmontais ma peur pour satisfaire mon épouse.
              A présent, je sais que je n'irai plus dans les nuages.
              C'est super rassurant.

              En vieillissant, il y a des dangers que nous ne bravons plus, car nous en connaissons les conséquences.
              D'autres craintes surviennent...qui ne sont pas toujours rationnelles.


              Bonne nuit, mon amie.
              Gros bisous. dédé.

    20
    Vendredi 8 Juin à 21:44

    Pas de pluie pour la St Médard

    donc Barnabé peut aller se faire voir ailleurs.

    A demain.

    Bonne nuit.

    19
    Vendredi 8 Juin à 20:57

    petite, quand les avions de chasses, la nuit, passait au dessus de l'immeuble, j'avais très peur ; cela venait certainement des craintes réelles vécues par nos parents pendant la guerre. 

    Avec les années, cela s'est estompée et a disparu

     

    Bises 

    18
    Vendredi 8 Juin à 18:29

    J'ai peur de monter en avion ou tout engin volant ...

    Heureusement, jamais eu l'occasion de le prendre.

    Bonne fin de semaine, en espérant que le soleil soit toujours là !
    J'avais oublié combien c'est bon ...
    Bisoux radieux !

    17
    Vendredi 8 Juin à 17:30

    hello Simone

    ce doit être terrible de vivre avec une peur maladive mais oui ça se soigne??

    ce n'est certainement pas d'un animal que j'aurais peur  mais oui oui j'ai peur en bagnole :) mais je mords sur ma chique

    douce soirée  bibises ☺

    16
    Vendredi 8 Juin à 17:27
    Chacun ses phobies mais en vieillissant on peut arriver à en atténuer certaines. J'ai beaucoup moins le vertige qu'avant, presque plus même mais je ne peux expliquer pourquoi. Bon week-end et à lundi. Bisous
    15
    Vendredi 8 Juin à 16:39


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :