•  

     

     

    France de ton malheur tu es cause en partie,
    Je t'en ai, par mes vers, mille fois avertie.
    Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
    Qui se moquent de toi quand tu es au danger,
    Car la plus grande part des étrangers obtiennent
    Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.

     

    Pierre de Ronsard
    (1524 -1585)
     Petit poème du 16ème siècle qui s'applique au 21 siècle ?

     

     


    30 commentaires